Cours gratuit: Le langage PERL

Sommaire: Le langage PERL

Contents
1 Introduction
2 Les types devariables de PERL
2.1 Introduction
2.2 La variable scalaire
2.2.1 Description
2.2.2 Exemples d’opérations sur les variables scalaires
2.3 La table ou liste
2.3.1 Description
2.3.2 Les fonctions utilisant les tables
2.4 La table de hash
2.4.1 Introduction
2.4.2 Description
2.4.3 Fonctions usuelles
3 Les variables spéciales
4 Les structuresde controle
4.1 if, else, elseif
4.2 foreach, while
4.3 Présentation du code
5 Les fonctions
5.1 Présentation
5.2 Création d’une fonction
5.3 Valeur de retour d’une fonction
5.4 Arguments d’une fonction
5.5 Variables locales
6 Les expressions regulieres de Perl (E.R.)
6.1 Description
6.2 Exemple:wc.pl
7 Les references
7.1 Description
7.2 Reference sur un tableau
7.3 Reference sur une table de hash
7.4 Reference sur une fonction
7.5 Extension:structure de données complexes
8 Remerciements

Extrait du cours le langage PERL

1 Introduction
Larry WALLarme que son langage regroupe les meilleures caracteristiques des langages C, sed, awk et sh. Il est proche de la verite. Toutefois son langage manque de succes notammenta cause de la complexité de l’ecriture des programmes. Neanmoins, a partir de Perl 5.003 (mouture orientée objet, dotée d’un systeme de modules et d’un jeu d’expressions regulieres tres etendu) Perl a connu un vif succes aupres des webmasters qui  ecrivent désormais beaucoup de leur programmes CGI en Perl.
2 LestypesdevariablesdePERL
2.1 Introduction
(Se reporter  a la section perl data du manuel Perl.)
Perl manipule quatre types de variables:
1.les variables scalaires,
2.les tableaux,
3.les tables de hash,
4.les references.
2.2 Lavariablescalaire
2.2.1 Description
C’est la variable de base. La variable scalaire se pre xe du$ (comme les variables shell).Elle peut prendre pour valeur un entier, une chaine de caracteres ou une reference.
2.2.2 Exemples d’operations sur les variables scalaires
$i= »1″; #lachaine »1″
$i++ #2
$i= »$i » #lachaine »2″
Perl e ectue les conversions implicites des valeurs des variables scalaires pourque les operations qui les a ffectents puissent etre executées.
$phrase= »2*2=4″. »etsqrt(4)=2″. ».\n »;#concatenation1
Le caractere.permet de concatener des chanes entre elles.
$phrase= »2*2= »,2*2, »etsqrt(4)= »,sqrt(4), ».\n »;#concatenation2
La virgule permet de concatener les  evaluations des routines presentes sur la ligne d’a ffectation. Ainsi la
variable scalaire$phrasecontientla chaine »2+2=4etsqrt(4)=2. ».
2.3 La tableouliste
2.3.1 Description
Pre xe du caract [email protected], le tableau appel e aussi table ou liste est un ensemble de variables scalaires.Donc une table peut contenir des entiers, des chaines de caracteres, des references et meme des tables. Pour de venir une table on utilise les parentheses et on separé les  elements par une virgule.
(a,b,c) #une table de caracteres
@tab=(1,2,3) #une table d’entiers
@foo=(1,b,$var) #une table avec des elements de
#typesdifferents

……….
Si le lien ne fonctionne pas correctement, veuillez nous contacter (mentionner le lien dans votre message)
Cours gratuit: Le langage PERL (353 Ko)  (Cours PDF)
Le langage PERL

Merci de partager le cours et de laisser vos suggestion..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *