Comptabilité de gestion catégories et concepts de base

Cours comptabilité de gestion catégories et concepts de base, tutoriel comptabilité analytique et la comptabilité budgétaire document PDF.

traitements particuliers de certaines charges
charges incorporables, non incorporables, et charges supplétives
Presque toutes les charges sont à saisir dans le calcul des coûts ; il s’agit des charges enregistrées en Comptabilité générale, qui ont un caractère normal par rapport à l’activité de l’entreprise. On parle de charges incorporables.
Il existe, cependant, des charges qui ne sont pas incorporables. Elles sont très peu nombreuses. Une certaine latitude est laissée à l’entreprise dans le choix d’incorporer ou non certaines charges dans les coûts ; on peut prendre comme exemple les pertes sur créances clients, qui, exceptionnellement, pourront ne pas être incorporées dans le calcul des coûts, si elles sont totalement inhabituelles.
On ajoute le cas échéant aux charges incorporables, sans que cela soit obligatoire, un certain nombre de charges, que la Comptabilité générale ne prend pas en considération ; ces charges sont dites supplétives. Parmi celles-ci, on trouve traditionnellement la rémunération des capitaux propres, ceci afin d’obtenir un calcul de coûts qui ne dépende pas de la structure financière de l’entreprise.
différences d’évaluation de certaines charges
Dans certains cas assez limités, la Comptabilité de gestion ne reprend pas exactement les valeurs fournies par la Comptabilité générale.
C’est le cas des amortissements de l’année, qui peuvent être incorporés sur la base de la valeur d’usage des immobilisations, en tenant compte de leur durée probable d’utilisation, et non pas d’une durée forfaitaire. La valeur d’usage correspond à la valeur du bien dans l’année. Les différences constatées sont à considérer soit comme des charges non incorporables, soit comme des charges supplétives. On parle alors de différences d’incorporation sur amortissements..
charges directes et charges indirectes
Les charges directes sont des charges que l’on peut directement affecter à un coût, ce coût pouvant être le coût d’un produit, d’une commande, d’un centre d’activité.
Dans les charges directes, on trouve essentiellement les matières, fournitures et composants entrant directement dans la fabrication d’un produit ou la réalisation d’une commande, et ce qu’on appelle la main d’œuvre directe, c’est-à-dire les heures de travail réalisées pour un seul produit.
Par charges indirectes, on entend des charges qui concernent non pas un seul, mais plusieurs coûts. On ne peut donc les affecter directement à un coût particulier. On procède par analyse pour les découper en plusieurs éléments, que l’on impute ensuite aux divers coûts. Exemple, les amortissements d’un agencement de machines qui interviennent dans le façonnement de produits différents.
La répartition des charges indirectes est une opération, qui peut s’avérer complexe. Pour des productions simples, on peut cependant recourir à des méthodes plus sommaires :
Une première phase consistera à regrouper les charges par grandes fonctions,
– approvisionnement, pour l’imputation au coût d’achat,
– production, pour l’imputation au coût de production,
– distribution, pour l’imputation au coût de distribution
Dans une deuxième phase, les sommes par fonctions seront imputées au coût de revient, celui-ci, comme nous le verrons plus loin étant calculé par rapprochement d’un coût d’achat, d’un coût de production et d’un coût de distribution. L’imputation se fera à l’aide de coefficients d’imputation.
Il existe, cependant, une méthode plus élaborée pour répartir les charges indirectes et les imputer aux coûts. Il s’agit de la méthode des centres d’analyse, qui fait l’objet du paragraphe suivant.

……………

Si le lien ne fonctionne pas correctement, veuillez nous contacter (mentionner le lien dans votre message)
Comptabilité de gestion catégories et concepts de base (14.26 MB) (Cours PDF)
Comptabilité de gestion

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *