Cours gestion budgétaire le choix de financement de l’investissement

Cours gestion budgétaire le choix de financement de l’investissement, tutoriel & modules gestion des entreprises en pdf.

La construction du programme d’approvisionnement, à partir des prévisions de consommations de matières résultat du programme de production est alors purement mécanique.

Confection du budget des approvisionnements

Remarques préliminaires

1- concernant la valorisation des programmes :
Cette valorisation qui se fait au coût d’achat préétabli, ne donne lieu à aucune difficulté c’est la raison pour laquelle nous raisonnerons pour simplifier l’exposé, uniquement sur des quantités programmées.
2- concernant la décomposition du budget des achats :
a- le point de départ du raisonnement en la matière est le niveau des consommations.
b- compte tenu des existants et des consommations, il convient ensuite de déterminer les quantités à recevoir (livraisons) et les stock en résultant,
c- enfin compte tenu des délais d’approvisionnement, il convient de déterminer les dates de commandes.
3- concernant les différents types de réapprovisionnement en fonction des caractéristiques des consommations :
a- lorsque les consommations sont régulières, les approvisionnements sont également réguliers du point de vue quantitatif et du point de vue chronologique.
b- lorsque les consommations sont irrégulières, il convient de calculer néanmoins les quantités à commander et d’en déduire le nombre idéal de commandes à effectuer durant la période ainsi que le délai séparant deux livraisons, qui sont les plus souvent pratiquées :
Livraisons de quantités égales effectuées à des dates espacées de façon irrégulières ;
Livraisons de quantité inégales effectuées à des dates espacées de façon régulières.
Exercice :
Une entreprise « X » consomme de façon régulière en une année (360 jours), 360 lors de matières premières. Le réapprovisionnement s’effectuer à intervalles de temps égaux, le coût de passation d’une commande est de 405 Dhs et celui lui stockage par lot et par unité de temps (jour) est de 0,1 Dhs.
Quel est le nombre de lots à commander pour que le coût total de l’approvisionnement annuel soit minimum ?
……

Le budget de production

La première étape dans l’établissement d’un plan de production est de déterminer la quantité à produire. Le budget des matières premières, le budget de main d’œuvre directe et le budget des frais généraux de production sont tous dérivés du budget de production.
L’ensemble de ces budgets constituent le budget de production. Les dirigeants intègrent les niveaux des stocks actuel et prévu et les prévisions des ventes au budget des matières premières. Les budgets mensuels des matières premières reflètent le calendrier des ventes et le délai entre la
commande et la réception de ces matières premières.
Dans un souci de simplifier l’élaboration du budget de production on va le répartir en trois sous budget.
– budget de matière première
– budget de main-d’œuvre directe
– budget des frais généraux de production
Le budget de production est établi en fonction du budget de ventes, la prévision des produits à fabriquer est justifiée par les quantités à vendre ou à stocker (selon la politique et la gestion de l’entreprise).
Une fois déterminer les ventes on détermine les quantités à produire, les ateliers qui vont réaliser cette production (afin d’éviter le goulots d’étranglement) et donc la quantité de matières à consommer et l’effectifs des salariés et le nombre d’heures de travail.
……..

CLiCours.com :  Analyse de la gestion budgétaire

Objectif opérationnel de premier niveau du module
Objectif opérationnel de second niveau du module
Présentation du module
Résumé théorique
Introduction
I. La construction des budgets
I.1. La procédure budgétaire
I.1.1. Définition du budget
I.1.2. Les étapes de La procédure budgétaire
I.1.3. L’articulation des budgets
I.2. Le budget des ventes
I.2.1. La prévision des ventes
I.2.1.1. L’ajustement linéaire
I.2.1.2. Les variations saisonnières
I.2.1.2.1. Les coefficients saisonniers
I.2.1.2.2. Les coefficients saisonniers et prévision des ventes
I.2. Confection du budget des ventes
II. Le budget d’approvisionnement
II.1. Les éléments du budget d’approvisionnement
II.2.Confection du budget
II.2.a. Gestion des stocks
II.2.a.1. Gestion des stocks
II.2.a.2. Méthode de gestion des stocks
II.3. Budget des approvisionnements
II.3.a. La budgétisation des approvisionnements
II.3.b. La budgétisation des approvisionnements par quantités constantes
II.3.c. La budgétisation des approvisionnements par périodes constantes
II.4. Le programme et le budget d’approvisionnement
II.5. Confection du budget des approvisionnements
II.5.a. Remarques préliminaires
III. Le budget de production
III.1. Le budget des matières premières
III.2. Le budget de la main d’œuvre
III.2.a. Le coût de la main d’œuvre
III.2.b. Le budget de la main d’œuvre
III.3. Le budget des autres charges
IV. Le budget d’investissement
IV.1. La valeur actuelle nette (VAN)
IV.2. Le taux interne de rentabilité
IV.3. L’indice de profitabilité
IV.4. Le délai de récupération du capital
IV.5. Le choix de financement de l’investissement
IV.5.a. L’autofinancement
IV.5.b. Le financement par fonds propres
IV.5.c. Le financement par emprunt 600DH et par fonds propres 400DH
IV.5.d. Le financement par leasing ou crédit-bail
Exercice d’application
V. Le budget de trésorerie
V.1. l’élaboration du budget de trésorerie
V.1.a. l’élaboration du budget des encaissements
V.1.b. le budget des charges
V.1.c. Le budget de la TVA
V.1.d. Le budget des achats : Matières premières
V.1.e. le budget des services fonctionnels
VI. Les documents de synthèse prévisionnels
Résumé Pratique
Budget des ventes
Budget d’approvisionnement
Modèle d’évaluation
Proposition d’examen de fin de module
Les références bibliographiques

choix de financement de l’investissement

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *