Cours santé et sécurité conception et construction des bâtiments

Cours santé et sécurité conception et construction des bâtiments, tutoriel & guide de travaux pratiques en pdf.

PREVENIR L’INCENDIE

La protection incendie cherche d’abord à supprimer les causes de déclenchement puis à assurer la sécurité des individus ; elle facilitera l’évacuation des personnes, l’intervention des secours extérieurs et visera à limiter l’importance des dégâts. Dès la conception, on peut limiter les possibilités de transmission du feu (de l’entreprise vers l’extérieur et de l’extérieur vers l’entreprise) et ses conséquences sur l’environnement. La limitation de la survenance et de la propagation d’un incendie passe par la prise en compte des mesures concernant la conception et la construction des bâtiments, les produits, les matériels, l’organisation du travail.

Conception et construction des bâtiments

Les bâtiments doivent être conçus et réalisés de manière à permettre, en cas de sinistre, la limitation de la propagation de l’incendie tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Ils doivent être isolés des locaux occupés par des tiers dans les conditions fixées par la réglementation.

Implantation des bâtiments
Dans l’implantation des bâtiments, des intervalles de 8 m sont à prévoir pour éviter la propagation d’un sinistre d’un bâtiment à l’autre, et faciliter les évolutions des engins des sapeurs-pompiers via les voies engins et les voies échelles.
Les postes de travail doivent être aménagés de telle façon que les travailleurs puissent les quitter rapidement en cas de danger et puissent être rapidement secourus, si nécessaire.
Le Code du travail stipule (art. R4227-21 à R4227-27) que le stockage d e matières dangereuses (substances ou préparations explosives, comburantes, inflammables) devront être installés dans des bâtiments isolés ou dans des cellules prévus et construits à cet effet. Ces installations ne doivent pas contenir de source d’ignition telle que des flammes ou des appareils pouvant produire des étincelles.
Leur implantation devra également prendre en compte :
– l’accès pour l’attaque du feu, – les dispositions pour l’évacuation du personnel, – la direction des vents dominants, – les trajets probables des gaz et fumées générés par l’incendie.

Les différents types de murs séparatifs
Un arrêté (du 22 mars 2004 relatif à la résistance au feu des produits, éléments de construction et d’ouvrages) harmonise au niveau européen la classification des différents matériaux en terme de résistance au feu. Cette classification va amenée les termes stable au feu (SF), pare flamme (PF) et coupe-feu (CF) à disparaître.
Note : les termes SF, PF et CF étant encore très utilisés nous emploierons les deux classifications et la nouvelle est traduite comme ceci : SF R (Capacité portante + indication de durée en minutes)
PF RE (Capacité portante + Etanchéité au feu + indication de durée en minutes)
CF REI (Capacité portante + Etanchéité au feu + Isolation thermique + indication de durée en minutes).

Cours gratuitTélécharger le cours complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *