DÉFENDRE SES INTÉRÊTS PARTICULIERS, DANS LE RESPECT DE L’INTÉRÊT GÉNÉRAL

DÉFENDRE SES INTÉRÊTS PARTICULIERS, DANS LE RESPECT DE L’INTÉRÊT GÉNÉRAL

Le terme « infl uence » est souvent galvaudé. Il faut donc revenir aux fon- damentaux et rappeler que la notion de légitimité est à la base de toute stratégie d’infl uence. Avoir de l’infl uence consiste à amener une personne ou un groupe à changer son point de vue par la persuasion, sans contrainte ni manipulation. L’infl uence induit un changement des perceptions, puis du comportement.Très souvent, on associe le terme « infl uence » à celui de « lobby », qui dé- signe étymologiquement le lieu où s’expriment les groupes d’intérêts. En Grande-Bretagne, le terme « lobby » désignait, en 1830, les couloirs de la Chambre des communes britannique, où les membres de groupes de pres- sion pouvaient venir discuter avec les membres du Parlement. Aujourd’hui, le terme « lobby » désigne ces groupes eux-mêmes.L’infl uence peut être envisagée comme la modifi cation d’un rapport de force, obtenu par l’emploi délibéré d’informations visant à transformer l’éva- luation d’un individu ou d’un groupe d’individus.• Elle doit être appréhendée à travers une composante symbolique (puisqu’elle mobilise les ressorts du faire-croire), une composante tech- nique (puisqu’elle passe par des médias et médiations) et, enfi n, une composante stratégique (puisqu’elle doit servir à la mise en place d’un projet ou à la défense d’intérêts).nancières avan- tageuses, l’intérêt pour une entreprise de mener des actions d’infl uence paraît évident. Elle dispose pour cela de multiples leviers, qui vont du simple contact avec un élu local, en passant par les associations professionnelles et la presse spécialisée, jusqu’aux actions de lobbying à Bruxelles. Le travail d’infl uence développe et met en œuvre des argumentaires adaptés pour convaincre, séduire ou dissuader des interlocuteurs ciblés.

Vous devez avant tout surveiller votre environnement et identifi er à l’avance les décisions publiques. Il est essentiel de les repérer le plus tôt possible : plus vous agirez en amont, plus grandes seront vos chances de succès. Connaître les circuits de la décision publique facilitera cette tâche de sur- veillance. N’hésitez pas à vous faire accompagner par un cabinet spécialisé. Une fois repérés les projets publics susceptibles d’impacter votre entre- prise, il convient de décider ce que vous souhaitez obtenir par rapport à ces projets et la position que vous allez défendre. L’objectif de vos actions d’infl uence ne pourra pas systématiquement consister à vouloir empêcher la concrétisation des projets : il pourra s’agir de les différer, le temps de vous y préparer, ou d’obtenir des modalités d’application qui en limitent l’impact.: le conseil qui mène l’étude préalable, l’expert ou le consultant dont les avis vont compter… Pour vous aider à repérer les décisionnaires et les services concernés, le recours à certains répertoires d’administrations peut s’avérer très utile :➢ le bottin administratif : bottin-administratif.fr➢ le bottin des communes et de l’intercommunalité .

LIRE AUSSI :  La politique de la compagnie : Le projet d’entreprise ARO

On peut d’ailleurs recourir à plusieurs réseaux, pourvu qu’on ne se dis- perse pas et que leurs actions se complètent. Bien évidemment, les bé- néfi ces que vous tirerez d’un réseau dépendront de votre implication dans ce réseau. Il ne suffi t pas d’arriver en demandeur : il faut aussi se compor- ter comme une ressource pour les autres membres du réseau. uence si vous restez seul pour faire valoir vos intérêts. Se trouver des alliés qui partagent (au moins en par- tie) vos intérêts vous rendra plus effi cace et vous permettra d’avancer de façon plus discrète. En effet, ce ne sont plus vos seuls intérêts que vous défendrez, et vous pourrez plus aisément convaincre le décideur que les solutions que vous mettez en avant coïncident avec l’intérêt général. Les premiers alliés auxquels vous pouvez penser sont vos partenaires naturels : vos clients, vos fournisseurs, vos partenaires commerciaux. Selon le cas de fi gure, vous pourrez également vous appuyer sur les entreprises de votre secteur, des think tanks ou des associations de consommateurs. EnfiPour faire aboutir votre stratégie d’infl uence, il vous faudra faire preuve de professionnalisme et de persévérance. Le professionnalisme passe par une bonne connaissance de votre dossier, tant sur le plan technique que juri- dique. Vous devez également connaître les positions des différents acteurs concernés, avoir préparé vos rendez-vous et être très clair et très précis dans vos messages. Avant d’aller défendre votre point de vue auprès d’un élu ou de la personne en charge du dossier, prenez le temps de tester vos arguments en interne avec vos collaborateurs ou auprès des gens qui vous sont proches. Assurez-vous également que les chiffres et les données que vous citerez en appui de votre démonstration sont à jour et incontestables.

 

Cours gratuitTélécharger le document complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *