Eléments constitutifs d’une liaison de données

Cours éléments constitutifs d’une liaison de données tutoriel & guide de travaux pratiques en pdf.

Eléments constitutifs d’une liaison de données

Une transmission de données met en œuvre des calculateurs d’extrémité et des éléments d’interconnexion dont les appellations et fonctions sont codifiées.
On distingue:
-Les ETTD, Equipement Terminal de Traitements de Données, appelés aussi DTE (Data Terminal Equipement) représentant les calculateurs d’extrémité. Ces calculateurs sont dotés de circuits particuliers pour contrôler les communications. L’ETTD réalise la fonction de contrôle du dialogue.
-Les ETCD, Equipement Terminal de Circuit de Données, ou DCE (Data Circuit Equipement) sont les équipements qui réalisent l’adaptation entre les calculateurs d’extrémité et le support de transmission. Cet élément remplit essentiellement des fonctions électroniques, il modifie la nature du signal mais pas l’information.
– La jonction constitue l’interface entre ETTD et ETCD, elle permet à l’ETTD de gérer l’ETCD pour assurer le déroulement des communications (établissement d’un circuit, initialisation de la transmission, échange de données et libération du circuit).
– Le support ou ligne de transmission est un élément essentiel de la liaison. Les possibilités de transmission (débit, taux d’erreurs…) dépendent essentiellement des caractéristiques physiques et de l’environnement de celui-ci.
Une liaison de données est caractérisée par son débit (D) qui représente le nombre de bits transmis par unité de temps (bit/s) et par l’organisation des échanges.
D=V t
D (débit) en bit par seconde V volume à transmettre exprimé en bits t durée de la transmission.
Lorsque l’échange a lieu dans une seule direction, on parle de liaison simplex, chaque ETCD ne remplit qu’une fonction, il est émetteur ou récepteur. Si les ETCD peuvent, alternativement, remplir les fonctions d’émetteur et de récepteur, la liaison est dite: liaison à l’alternat ou half duplex. Le temps mis par les ETCD pour le passage d’une fonction à l’autre et pour leur synchronisation est appelé temps de retournement de l’ETCD (jusque 1/3 de seconde). Lorsque l’échange peut s’effectuer en même temps dans les deux sens, sur des voies distinctes (4 fils) ou sur la même voie (multiplexage fréquentiel, ou annulation d’écho), la liaison est appelée bidirectionnelle intégrale ou full duplex.

……..

Cours gratuitTélécharger le cours complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *