Formation universitaire et apprentissage pendant période Covid

Ressentis lors de l’annonce du premier confinement par le gouvernement

Confrontation à l’inconnu : Lors de l’annonce du premier confinement, les internes ont évoqué le sentiment d’être confrontés à l’inconnu, dans la mesure où ils ne disposaient pas encore d’informations suffisantes concernant ce virus.
L’incompréhension : Bien qu’ils soient déjà impliqués sur leur terrain de stage, certains internes ne s’attendaient pas que cette épidémie prenne autant d’ampleur ; ils ont été choqués et surpris par la décision de confinement prise par le gouvernement.
Décision : L’interne 4 considère que la décision du gouvernement était précipitée et inappropriée. D’autres internes ont estimé que la mise en place du confinement était prévisible et nécessaire au vu de l’évolution de la pandémie.

Stages durant la période Covid

Implication des internes : Qu’ils soient en stage hospitalier ou libéral, tous les internes se sont mobilisés pour prendre en charge des patients COVID.
Ils étaient en première ligne aux côtés des autres professionnels de santé pour faire face à cette situation exceptionnelle, qui a nécessité une adaptation urgente de leur pratique médicale. Gardes: Certains internes dont l’activité médicale a baissé, n’ont pas hésité à se porter volontaires pour reprendre des gardes. Cet esprit de solidarité était présent chez l’ensemble des internes, même ceux dont la charge de travail était importante.
Régulation téléphonique SAMU : Afin de répondre aux demandes liées au COVID ; l’interne 02 s’est montrée volontaire en se mobilisant pour renforcer la régulation médicale et assurer les réponses aux appels COVID.
Annulation de vacances : Certains internes ont dû annuler leurs vacances, afin de s’impliquer dans la gestion de cette crise sanitaire.
Gardes à la maison médicale : L’interne 07 a effectué des gardes au sein de la maison médicale pour désengorger les urgence ; elle y assurait des consultations pour les patients COVID dont l’état n’est pas grave.
Renforcement autres services et structures: En plus de leur stage habituel, trois internes sont venus en renfort au niveau d’autres structures médicales, afin d’aider les équipes soignantes déjà présentes. Emergence nouvelles pratiques en libéral : Les internes en stage libéral se sont également impliqués pendant cette période en apportant des ajustements nécessaires à leur exercice à travers : La téléconsultation, des consultations en visio et au besoin des consultations en PMI déclare l’interne 04. L’aménagement des visites à domicile, chez les patients fragiles précise l’interne 13.

Conditions de travail et gestion crise Covid 19

Approvisionnement en moyens de protection et matériel : Les internes interrogés ont tous déclaré un manque de moyens de protection, plus particulièrement au cours de la première vague. Cette carence en équipement de protection individuel s’est plus ressentie chez les internes en libéral, qui étaient contraints d’utiliser parfois des masques périmés.
Certains internes étaient obligés de confectionner des surblouses à partir de sac poubelle, pour pouvoir se protéger.
Une pénurie en réactif pour les tests diagnostiques de l’infection a été également évoquée, ce qui a limité les possibilités de dépistage.
Réorganisation des soins : Création des unités covid : La pandémie COVID a suscité une restructuration des systèmes de soins. Les internes étaient confrontés à une réorganisation inédite des hôpitaux avec la création et la transformation de certains services et lits en unités covid. Déprogrammations hospitalières Pour augmenter le nombre de lits dédiés à la COVID ; Les internes déclarent qu’il y a eu recours à la déprogrammation des hospitalisations, des consultations et des interventions chirurgicales non urgentes. L’adaptation du cabinet médical En plus des consultations à distance, d’autres adaptations et réaménagements ont été nécessaires au sein des cabinets médicaux, pour diminuer la transmission du virus ; les internes ont témoigné être plus attentifs à l’hygiène et aux mesures barrières. Cela a été vécu comme stressant pour l’interne 01.

Formation universitaire et apprentissage pendant période Covid

Annulation cours à la faculté : La crise COVID a mis en tension le système de santé, mais également la capacité à maintenir des activités essentielles pour les internes comme l’enseignement universitaire. Dans un premier temps, les cours en présentiel ont été annulés, par la suite ils ont été remplacés par des cours à distance en visioconférence, afin de maintenir un lien et une formation pour les étudiants. Les internes estiment que la réalisation des cours en visio a impacté la qualité des cours. Le fait de se retrouver derrière un écran, ne permet pas de mettre en valeur le charisme de l’enseignant et par conséquent, les internes se sentent moins concentrés, moins interactifs voire distrait. L’interne 13 évoque la complexité d’accéder au cours en ligne, soit parce qu’il ne recevait pas les codes d’accès, ou les recevait tardivement. Certains internes dégagent une nette préférence pour les cours en présentiel, qui permettent les rencontres, l’échange, la discussion entre collègues et le travail en équipe. Selon l’interne 05 les cours en visio n’apportent pas la motivation nécessaire pour mettre en œuvre des gestes techniques. Elle déclare que pour un meilleur apprentissage, certains cours doivent être dispensés en présentiel.  D’autres internes ont apprécié cette alternative, ils affirment que pour des raisons pratiques certains cours pourraient être faits à distance, notamment pour les internes effectuant leurs stages en périphérie loin de l’université.
Abandon du travail universitaire et de thèse : A l’unanimité les internes déclarent que la crise sanitaire COVID a retardé leur travail universitaire d’une bonne année. Sur leur peu de temps libre, ils ont préféré se reposer que de se rajouter une surcharge de travail.
Certains internes avaient plus de temps libre, mais Ils étaient démotivés, fatigués et psychologiquement épuisés. Le travail universitaire ( thèse et RSCA ) est devenu secondaire pour les internes.

CLiCours.com :  Distinction entre les concepts de stress et d'anxiété générale

Table des matières

I. INTRODUCTION 
II. MATÉRIEL ET MÉTHODES 
1. Objectif de l’étude
2. Type de l’étude
3. Choix de la méthode
4. Population étudiée et recrutement
5. Déroulement des entretiens et recueil des données
6. Guide d’entretien
7. Retranscription des données
8. Analyse des données
III. RÉSULTATS
1. Caractéristiques des entretiens et population étudiée
2. Résultats d’analyse
2.1. Ressentis lors de l’annonce du premier confinement par le gouvernement
2.1.1. Confrontation à l’inconnu
2.1.2. L’incompréhension
2.1.3. Décision
2.1.4. Peur et Stress
2.1.5. Curiosité
2.2. Stages durant la période Covid
2.2.1. Implication des internes
2.2.1.1. Gardes
2.2.1.2. Régulation téléphonique SAMU
2.2.1.3. Annulation de vacances
2.2.1.4. Gardes à la maison médicale
2.2.1.5. Renforcement autres services et structures
2.2.1.6. Emergence nouvelles pratiques en libéral
2.2.2. Conditions de travail et gestion crise Covid 19
2.2.2.1. Approvisionnement en moyens de protection et matériel
2.2.2.2. Réorganisation des soins
2.2.2.3. Rythme et charge de travail
2.2.2.4. Problèmes organisationnels et gestion service Covid
2.2.2.5. Manque d’informations Claires et incertitude
2.2.2.6. Coordination et gestion de l’équipe paramédicale
2.2.2.7. Gestion des patients
2.2.2.8. L’entraide, la solidarité
2.2.3. Encadrement par les séniors durant le stage
2.2.4. Accompagnement psychologique pendant le stage
2.3. Formation universitaire et apprentissage pendant période Covid
2.3.1. Annulation cours à la faculté
2.3.2. Abandon du travail universitaire et de thèse
2.3.3. Impact négatif sur la formation des internes
2.3.4. Avantages de la crise sur la formation des internes
2.4. Vie sociale et privée
2.4.1. Isolement social
2.4.1.1. Moyens pour lutter contre l’isolement
 Vivre en collocation
 Lien avec la famille
 Le travail
 Réseaux sociaux
2.4.1.2. Conséquences de l’isolement
Augmentation consommation tabac et alcool
Non-respect des règles restriction
Consommation produits illicites
Apparition des conflits au sein du couple
2.4.2. Abandon des loisirs habituels
2.4.3. Perturbation des habitudes alimentaires
2.4.4. Découverte d’autres passions
2.5. Conséquences de la crise Covid sur l’état psychologique des internes
2.5.1. Stress
2.5.1.1. Causes du stress
2.5.1.2. Moyens pour diminuer le stress
2.5.2. Fatigue
2.5.3. La Peur
2.5.4. Sentiment d’impuissance
2.5.5. Colère
IV. DISCUSSION
1. Forces et limites de l’étude
2. Principaux résultats
3. Perspectives
V. CONCLUSION 
VI. BIBLIOGRAPHIE 
VII. ANNEXES
Annexe 1
Annexe 2

Télécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *