La syntaxe Java types primitifs et définition de variables

Formation la syntaxe Java types primitifs et définition de variables, tutoriel & guide de travaux pratiques en pdf.

Types primitifs et définition de variables

Toutes les variables et éléments possèdent des types Java reconnus lors de la compilation, comme dans tous les langages statiques.
Les types de données Java sont regroupés en deux catégories bien distinctes :
• Les types de base : valeurs simples à fonctionnalités intégrées dans le système (constante, expression, numérique). La zone mémoire allouée contient la valeur associée à l’identificateur1 (comme un caractère pour les « char »).
• Les types de références : les données passées grâce à leur référence. Ce sont les types de classes. Ils englobent les tableaux et les objets. La zone mémoire allouée à l’identificateur contient un hexadécimal représentant l’adresse mémoire où sont situés les champs de l’objet. Celle-ci peut être null.

Les types de base (primitifs)

• char (16 bits Unicode) • short (16 bits entier signé) • int (32 bits entier signé) • long (64 bits entier signé) • float (32 bits IEEE (spécification internationale) 754) • double (64 bits IEEE (spécification internationale) 754) • byte (8 bits entier signé) • boolean (1 bit, true/false)
Les opérations à virgule flottante sont standardisées afin de respecter la norme internationale IEEE 754 qui définit que tous les calculs flottants sont identiques sur toutes les plateformes de Java.

Déclaration et initialisation

Les variables sont déclarées comme en C :
1 Un identificateur désigne une classe, une méthode, une variable
http://www.labo-sun.com Ce document est la propriété de Supinfo et est soumis aux règles de droits d’auteurs
int toto; double t1, t2; boolean faux; Elles peuvent aussi être initialisées lors de la déclaration :
int toto = 10; double t1=1.25, t2 = 1.26; boolean faux = false;
Les variables déclarées sous la forme de variable d’instance à l’intérieur d’une classe non initialisées ont une valeur par défaut.
Par défaut les types numériques sont à 0, les caractères au caractère nul ‘\0’, et les variables booléennes à false. Remarque : Avant qu’une variable puisse être utilisée, elle doit être initialisée Les entiers
Quand un type numérique est utilisé dans le cadre d’une affectation, il peut être étendu à un type plus important. Par contre une valeur numérique ne peut jamais être affectée à un type inférieur sans conversion.
short x = 2; int i = x;
int i = 2; short x = (short) i; Dans ce second cas, la conversion explicite permet d’éviter une erreur à la compilation.
Les nombres flottants
Ils sont toujours de type double sauf s’ils sont suivis de la lettre ‘f’ ou ‘F’ qui indique le type float.
double x = 5.23; float y = 5.125F;
Les caractères
Spécification d’une valeur de type caractère encadrée par des simples quottes (‘a’), le caractère d’échappement étant \, ou encore un numéro de caractère Unicode en hexadécimal.
char x = ‘x’; char y = ‘\ »; char z = ‘\cafe’;

…….

Cours gratuitTélécharger le cours complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *