Les manuels d’anglais langue étrangère

Les manuels d’anglais langue étrangère

La première page du manuel, Contents, nous présente, dans un tableau à double entrée, les structures, functions, topic and vocabulary et pronunciation and social skills pour chaque unité. Le manuel n’est pas pourvu d’un test initial ou diagnostique. Le format du manuel est grand, le papier est de qualité, les images et illustrations sont nombreuses et en rapport avec les textes et exercices, les caractères de police sont variés. révision après chaque grande progression, c’est-à-dire après quatre unités consécutives. Consolidation s’étale sur deux pages doubles et les mêmes compétences sont évaluées à chaque fois dans des activités diverses, groupées dans des séquences facilement repérables, portant le même titre à chaque fois (Topic and vocabulary, Learner strategies, l’écoute d’un document sonore, des exercices de compréhension de l’oral et de l’écrit ainsi que des exercices de production orale. On interroge les élèves sur des sujets déjà étudiés ou connus, sur leurs connaissances ou expériences et on les invite à s’exprimer. L’unité débute avec plusieurs exercices Reading ou Reading and speaking. Ce sont des textes dont la compréhension est vérifiée par des questions ouvertes, des exercices de reconstitution, de type vrai/faux, de complétions des espaces manquants, des propositions de travail avec le dictionnaire, de la lecture d’images ou des QCM. Les textes qui constituent le support de ces activités sont des documents fabriqués dans leur totalité ; ils sont de dimensions assez réduites. Les images qui les accompagnent, peu nombreuses, sont bien choisies.

Les séquences Speaking and writing, Listening and speaking, Writing106 et les exercices de Pronunciation finalisent cette partie de l’unité par Round up qui propose des discussions sur le thème général de l’unité et un travail de groupe. La plupart des exercices suppose l’écoute de la cassette d’accompagnement (six exercices sur huit dans la partie de vocabulaire – prononciation). La possibilité d’utiliser un lecteur de cassettes pour chaque enseignant d’anglais serait nécessaire pour une bonne exploitation de l’ensemble des exercices. En pratique, cette activité ne se fait pas de manière systématique et les enseignants doivent faire preuve d’imagination pour réaliser ces activités en l’absence des documents Le contenu des unités d’enseignement est clair, bien structuré, le nombre d’images n’est pas excessif et sert vraiment pour les activités à réaliser en classe. Si nous prenons l’exemple de l’U 16 – If everyone had a car… (pages 62 – 65), nous observons que la séquence Starter est une activité de lecture d’images : « Look at the two photographs. What can you guess about the lives of the two families ? Discuss where you think they live and what they  cloisonnée autour d’un thème, ce qui pourrait donner l’impression aux élèves d’un perpétuel recommencement à chaque nouvelle séance. Les unités didactiques sont toutes construites sur un modèle unique et, de ce fait, ne permettent pas une diversification des activités. On y trouve peu d’activités réelles/authentiques ou de mises en place d’un projet dont la réussite soit favorisée par l’action et par les décisions collectives ; la perspective actionnelle n’est pas intégrée. Malgré la présence d’une cassette qui accompagne le manuel, l’écoute effective dans les classes est difficilement réalisable. Premièrement, parce qu’un seul lecteur de cassettes/CD est disponible pour tous les enseignants de langues ; deuxièmement, parce qu’il n’y a qu’un seul jeu de cassettes pour les trois enseignants d’anglais.

Lire sur cLicours.com :  PDF Apprendre anglais technique facilement

La 4e de couverture récapitule les séquences qui composent le manuel d’anglais Mission 2 et leur contenu. L’on apprend ainsi que le manuel se propose de combiner parfaitement le développement du langage et la préparation pour l’examen Cambridge. Selon les auteurs, Mission 2 contient sept unités avec des textes authentiques ou semi-authentiques pour la lecture, des contenus stimulants et des éléments interculturels, des exercices de lexique en contexte et des exercices d’actualisation et de renforcement du vocabulaire. La partie « grammaire » couvre les domaines les plus importants de la langue. Part 1 est un texte précédé par un QCM (pages 6, 7), des titres ou des phrases qui résument les idées des textes à suivre. Pour comprendre ces idées et réussir cette activité, les élèves doivent, individuellement, faire une lecture globale de tous les textes (au nombre de sept). C’est seulement après une première lecture qu’ils doivent lire attentivement la liste des titres ou des phrases du QCM. Une deuxième lecture est proposée aux élèves dans le but de trouver les mots qui « vont ensemble » ou qui confirment les idées qui apparaissent dans l’exercice.

 Cours gratuitTélécharger le document complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.