Les méthodes de créativité

Les méthodes de créativité

 Le Brainstorming

Définition du Brainstorming

Le Brainstorming ou remue-méninge introduit en 1953 par Osborn, consiste à regrouper cinq à dix personnes autour d’un animateur, dans le but de collecter le plus grand nombre d’idées possibles, permettant la résolution d’un problème donné 3 . Donc, le brainstorming, est une méthode de créativité collective, ayant pour objectif de trouver des solutions innovatrices à un problème posé dans l’entreprise en 4 : * collectant le maximum d’idées dans un temps court ; * sollicitant l’imagination de plusieurs personnes en même temps. Le Brainstorming, doit être mené par un animateur, appelé à définir et faire respecter certaines règles de discipline, nécessaires au bon déroulement de la méthode, comme suit5 : 1. choisir les participants ; 2. expliquer les règles et le thème du Brainstorming ; 3. animer et faire participer les interlocuteurs ; 4. donner la parole aux participants de façon équitable ; 5. réorienter le débat lorsque c’est nécessaire ;

veiller au bon déroulement de la séance, en évitant les palabres inutiles et les jugements de valeur d’autrui ; L’animateur doit être soutenu par un secrétaire, responsable de la prise en note des idées, sans les critiquer. La prise de notes se fait généralement sur un tableau, ou sur un PC avec vidéo projecteur où tout le monde peut suivre les idées1 . b. Déroulement du Brainstorming : Le brainstorming se déroule selon quatre phases2 : * La constitution du groupe ; * Le cadrage et la définition du problème à résoudre ; * La collecte des idées ; * La sélection des solutions applicables.

LIRE AUSSI :  Transport de marchandises en ville par rail

La constitution du groupe 

Le premier travail de l’animateur est de former le groupe qui va mener le brainstorming, en respectant certains critères : * il doit contenir 5 à 10 personnes seulement ; * Il doit être constitué de personnes de différents domaines, pour un débat riche et ouvert, basé sur la complémentarité des idées. 2. Le cadrage : En début de réunion, il s’agit de délimiter la problématique avec clarté et précision, et la divulguer de manière compréhensible aux participants. Le temps alloué à chaque phase est prédéterminé en accord avec les participants, par exemple : 1h au total dont, introduction 10 mn, collecte d’idées 20 mn, sélection 30 mn. 

La collecte des idées 

Le but principal de cette phase n’est pas de trouver les bonnes idées, mais d’en proposer le plus possible. Pour réussir cette phase, les participants doivent respecter les règles suivantes : * La critique des idées émises est interdite ; * L’imagination doit être illimitée ; * La génération de plus d’idées possibles est souhaitée ; * Le retour systématique sur les idées des autres est permis ; * La participation de tous les acteurs (le groupe ne doit pas être dominé par quelques éléments). Pendant la collecte des idées, l’animateur peut intervenir pour : * Relancer le processus, quand il ralentit ; * Éviter le monopole de la parole par certaines personnes ; * Recadrer, lorsque les participants s’éloignent de la question de départ ; Le secrétaire de sa part, doit noter toutes les idées émises, c’est lui qui représente la « mémoire » du processus.

Formation et coursTélécharger le document complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *