LES PROJETS D’ARCHITECTURE SCOLAIRE PARTICIPATIVE EN FRANCE

LES PROJETS D’ARCHITECTURE SCOLAIRE PARTICIPATIVE EN FRANCE

Un repérage des projets d’architecture scolaire participative sur le territoire national non exhaustif Dans un souci de clarté et de faisabilité, nous ferons le choix de circonscrire notre recherche aux établissements scolaires du 1er cycle et aux écoles en milieu rural. Pourquoi ? Parce que, d’une part, ces types de projets sont plus nombreux en milieu rural. On peut d‘ailleurs supposer qu’un projet participatif à l’échelle d’un groupe scolaire primaire et qui plus est à la campagne, est plus facile à mettre en œuvre de par son échelle que dans une école urbaine.

Par ailleurs, nous pouvons également soupçonner que les écoles des petites communes rurales sont plus sujettes aux fermetures de classes et d’établissements que les zones urbaines et peuvent justement susciter des actions de la part des parents. Le recensement des projets d’architecture scolaire participative sur le territoire national suivant n’est en aucun cas exhaustif : il résulte d’une longue recherche sur internet avec des mots clés choisis comme : « architecture scolaire participative », « architecture scolaire collaborative », « projets de constructions scolaires participatifs » … etc.

Toutefois cette recherche est restée quelque peu infructueuse. Alors pressentant le lien entre la participation et la volonté politique toujours plus prégnante de veiller à réduire l’empreinte énergétique des constructions scolaires, nous nous sommes aussi mis à la quête de projets d’école qui se voulaient exemplaires dans ce domaine. Et nous avons trouvé quelques projets de constructions tout à fait originaux en termes de matériaux de constructions comme le torchis, les briques en terre crue. Ces projets s’accompagnent d’ailleurs dans beaucoup de cas, d’une démarche participative qui peut aller jusqu’à la participation à la construction de l’école. Puis nous avons contacté de nombreux organismes et personnes pour essayer de trouver une base de données susceptible de recenser tous les projets participatifs dans le domaine de l’architecture scolaire sur le territoire national. 

Analyse descriptive globale des projets recensés

CLiCours.com :  Planification à l’aide d’un Diagramme de GANTT

Le Tableau 2 : Grille d’analyse globale des projets d’architecture participative recensés en France en 2019 (p.24) représente la grille d’analyse globale que nous avons effectuée à partir des données que nous avons recueillies sur chaque projet par l’intermédiaire d’échanges avec des professionnels, d’articles de presse ou de présentations issues de sites institutionnels et professionnels.

Les données de chacun des projets ont été répertoriées dans 23 le tableau 113 de l’annexe 1, qui récapitule le descriptif de tous les projets d’architecture participative d’écoles, recensés en France en 2019. La recherche d’intelligibilité nous a conduite lors de la construction de cette grille à classer les projets suivant le critère de la population (en nombre d’habitants) dans un ordre croissant. Ceci nous est paru d’autant plus logique que nous avons choisi comme indicateur le nombre d’habitants pour distinguer les différents types de communes (rurales, urbaines, périurbaines) dans lesquelles ont eu lieu un projet d’architecture scolaire participative.

Nous verrons d’ailleurs par la suite que cet indicateur n’est toutefois pas assez fiable pour déterminer la typologie de la commune de manière précise et définitive. Il est en effet nécessaire de le croiser avec d’autres informations comme la situation géographique par rapport à l’agglomération urbaine la plus proche qui détermine la zone d’emploi et le bassin de vie pour avoir une meilleure vision des communes. Par ailleurs pour simplifier notre démarche, nous avons volontairement omis les neuf projets de Saint-Etienne et sa région dans la mesure où ils sont un peu particuliers.

Il s’agit d’expérimentations qui ont été menées dans neuf écoles différentes, regroupées selon différentes sessions temporelles et ils n’entrent pas vraiment dans le champ de l’architecture participative comme nous, l’entendons. Elle se limite en effet à faire participer les élèves à des activités pédagogiques leur permettant de contribuer à l’amélioration du design intérieur de leur environnement scolaire. Il nous est paru important de les signaler même s’ils ne rentrent pas dans le cadre que nous nous sommes imposés.

Formation et coursTélécharger le document complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *