L’implémentation des feuilles de style (CSS)

Cours l’implémentation des feuilles de style (CSS), tutoriel & guide de travaux pratiques en pdf.

L’histoire des feuilles de style

Le langage HTML est né au CERN, du désir de Tim Berneers-Lee de faciliter les échanges de documents numériques entre chercheurs travaillant sur les deux rives de l’Atlantique. Il semble que les feuilles de style soient également nées au CERN, lorsque Håkon W. Lie imagina en 1994 de doter le HTML de styles comparables à ceux des logiciels de traitements de texte. L’idée était dans l’air depuis quelque temps, d’une part chez les spécialistes des navigateurs, et d’autre part chez les concepteurs de site frustrés par les possibilités réduites du HTML (de l’époque) en matière de présentation.
Le premier document relatif aux feuilles de style, rédigé par H. Lie, est publié en octobre 1994, et présenté à la conférence « Mosaic and the Web » de novembre 1994 à Chicago. Il attire l’attention de Bert Bos, qui s’intéresse lui aussi au sujet. Les deux hommes se rencontrent à la WWW Conference d’avril 1995 ; ils vont désormais travailler ensemble.
Début 1995, le W3C (WWW Consortium) devient opérationnel. Au mois de mai 1995, pour développer les feuilles de style, il crée une petite équipe, initialement constitué de H.W. Lie et B. Bos, et installe les deux hommes dans son antenne européenne, à Sophia Antipolis. Au mois de novembre 1995 est publié un premier projet (« draft »). En décembre 1996, ce projet devient une « recommandation » du W3C sous le nom CSS1.
Au début de 1997, le W3C crée un groupe de travail dédié aux feuilles de style, présidé par Chris Lilley de l’université de Manchester. Un complément (appelé CSS2) est mis en chantier, et une première proposition est publiée par le W3C en novembre 1997. La recommandation définitive apparaît en mai 1998. Des corrections et des extensions sont proposées dès la fin de 1998 ; elles font l’objet d’une première publication (CSS2.1) en août 2002, et les travaux se poursuivent actuellement à propos de CSS3.

L’implémentation des feuilles de style

Sur le Web, les pages dédiées aux feuilles de style ne manquent pas (a commencer par celles du W3C qui a été traduite en français). Des livres sont publiés, des conférences ont lieu, des formations sont proposées… Conseils et informations contradictoires foisonnent dans ces différentes sources. Le présent dossier résulte d’une analyse critique de tous les documents que nous avons consultés, et nous avons tenté de le doter des trois propriétés suivantes.
Un document pratique. Ce dossier a initialement été conçu pour un usage interne, parce que le CERIG — comme de nombreux sites Web — utilise de plus en plus les feuilles de style, et que chaque membre de l’équipe doit pouvoir se débrouiller seul avec cette technologie. Nous avons donc tenté de rendre notre exposé aussi peu rébarbatif que possible (pitié pour les collègues), en multipliant les exemples pratiques, et en repoussant ce qui est le plus indigeste — les définitions et la syntaxe — en fin de dossier (ceux qui arrivent jusque-là doivent être capables d’avaler aussi définitions et syntaxe).
Un document allégé. Nous n’avons pas tenté d’être exhaustifs : nous avons omis ce que le principal navigateur du marché (IE versions 5 et 6) n’implémente pas, et tout ce qui nous a paru secondaire ou accessoire. Nous avons extrait des recommandations du W3C ce qui nous paraissait le plus utile. Nous avons soigneusement évité les « hacks » et autres tours de force techniques. Nous avons tenté de réaliser un document qui ne soit pas trop volumineux, et qui reste simple à appréhender.

Cours gratuitTélécharger le cours complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *