Mémoire Online: Etude comparative des techniques d’accés FDMA TDMA et CDMA

Etude comparative des techniques d'accés

Sommaire: Mémoire Online: Etude comparative des techniques d’accés FDMA TDMA et CDMA

I Introduction
II Les supports physiques et sans fil
1 LES SUPPORTS PHISYQUES SUR MODEL OSI
2 COMPARAISON DE DIFFERENTS SUPPORTS PHYSIQUES
III LE CHOIX DU CABLE COAXIAL ET SES PERFORMANCES
1 CHOIX D’UN CANAL
1-1 Coefficient de vélocité
1-2 Capacité par mètre
1-3 Le calcul d’impédance caractéristique
CHAPITRE 1 : MODELISATION DU CABLE COAXIAL
I INTRODUCTION
II MODELE MATHEMATIQUE DU CABLE
III LES PROPRIETES DU CABLE
1 LA REPONCE FREQUENTIELLE DU CABLE COAXIAL
2 EFFET DE LA LONGUEUR DU CABLE SUR L’ATTENUATION
3 L’ATTENUATION ET LA FREQUENCE
4 L’EFFET DU DIAMETRE INTERIEURE SUR L’ATTENUATION
5 L’EFFETS DU RAPPORT DU DIAMETRE SUR L’ATTENUATION
6 EFFET DE DIAMETRE A L’IMPEDANCE CARACTERISTIQUE
IV OPTIMISATION DU CABLE COAXIAL
CHAPITRE 2: LES METHODES D’ACCES TDMA – FDMA-CDMA
I INTRODUCTION
1 DEFINITIONS
1-1 FDMA: (Frequency Division Multiple Access)
1-2 TDMA: (Time Division Multiple Access)
1-3 CDMA Code Division Multiple Access
II COMPARAISON ENTRE TDMA ET FDMA
CHAPITRE 3: ETUDE CDMA
I INTRODUCTION
1 DIFFERENTES TECHNIQUES CDMA ET LEURS CARACTERISTIQUES
2 CDMA ET LA CAPACITE DU CANAL
3 CONTROLE DE PUISSANCE EN CDMA
4 LES AVANTAGES DE LA CDMA
5 UTILISATION ACTUELLE ET PREVUE DE LA CDMA
4-1 -Radiocommunications
4-2 -LA TECHNIQUE CDMA DANS LES RESEAUX OPTIQUES
6 LES SEQUENCES PSEUDO ALEATOIRES PN CODES
5-1 -BALANCE PROPERTY (EQUILIBRE)
5-2 -RUN PROPERTY
5-3 -CORRELATION PROPERTY
7 LES ALGORITHMES DE GENERATION DES CODES
6-1 -LES CODES WALSHS
6-2 -LES CODES GOLDS
8 PROBALILITE D’ERREUR POUR LA CDMA
CHAPITRE 4: Simulation CDMA Sous MATLB
I INTRODUCTION
1 BLOC DE DIAGRAMME
2 DESCRIPTION DES DIFFERENTES BLOCS
3 Ecran de simulation
Conclusion
Bibliographie

Extrait du mémoire etude comparative des techniques d’accés FDMA TDMA et CDMA

I Introduction
La partie la plus critique d’un système de télécommunications se situe dans les derniers kilomètres à parcourir pour distribuer l’information à l’utilisateur terminal. Les futures générations des réseaux d’accès se doivent d’y apporter des solutions innovantes afin de répondre au besoin croissant d’échanges de données entre les utilisateurs. En effet, à la voix s’ajoutent aujourd’hui de nouveaux services multimédia tel que la vidéo haute définition, l’Internet haut débit …, dont les transferts d’information doivent s’effectuer, dans la plupart des cas, de manière simultanée.
La capacité de transport de données est simultanément liée aux limites physiques des systèmes de transmission et aux techniques mises en place pour le partage des ressources entre les utilisateurs.
Pour obtenir une densification du trafic des données sur les réseaux de télécommunications, des techniques d’accès multiple, comme l’accès par répartition de temps, appelé Time Division Multiple Access (TDMA), l’accès multiple par répartition de fréquences, aussi connu sous le nom de Frequency Division Multiple Access (FDMA), et le multiplexage par longueur d’onde, ou Wavelength Division Multiplexing (WDM), ont été mises au point.
Ces méthodes de multiplexage sont aussi bien employées ou envisageable dans les transmissions radiofréquences que dans les systèmes de communications optiques. A ce titre, le TDMA et le FDMA interviennent tous deux dans la norme actuelle de téléphonie mobile GSM (Global System for Mobile communications). Le WDM représente, quant à lui, une transposition du FDMA dans les réseaux optiques.
II Les supports physiques et sans fil
Les supports physiques de transmissions sont les éléments permettant de faire circuler les informations entre les équipements de transmission. On classe généralement ces supports en trois catégories, selon le type de grandeur physique qu’ils permettent de faire circuler, donc leur constitution physique :
* Les supports filaires permettent de faire circuler une grandeur électrique sur un câble généralement métallique.
* Les supports aériens désignent l’air ou le vide, ils permettent la circulation d’ondes électromagnétiques ou radioélectriques diverses.
* Les supports optiques permettent d’acheminer des informations sous forme lumineuse.
Selon le type de support physique, la grandeur physique a une vitesse de propagation plus
ou moins rapide (par exemple le son se propage dans l’air à une vitesse de l’ordre de 300
m/s alors que la lumière a une célérité proche de 300 000 km/s).
Les supports physiques sont classés aussi en fonction de la gamme de fréquences qu’ils sont capables de tenir :
III LE CHOIX DU CABLE COAXIAL ET SES PERFORMANCES
1 CHOIX D’UN CANAL
Il se fait en fonction de :
* Impédance caractéristique Zc (en ohm) suivant l’impédance de la charge (antenne) et de la source (émetteur-récepteur)
* Pertes 10 à 100 ou 1000 MHz (en dB/100m)
* Souplesse, diamètre extérieur (en mm)
* Coût (€/m)
* Tension maximale (kV)
Mais on aura éventuellement besoin de :
1-1 Coefficient de vélocité :
Dans une ligne dont le diélectrique est l’air ou le vide (permittivité 1) le courant électrique se déplace pratiquement à la vitesse de la lumière (c= 300000km/s).
Pour tout autre diélectrique la vitesse v de propagation du signal est v, inférieur à c telle que..
1-2 Capacité par mètre :
On trouve dans les catalogues la capacité par mètre (en pF/m) pour un câble coaxial mais on peut aussi la calculer à l’aide de la formule suivante:
Dans laquelle ε est la permittivité du diélectrique, D le diamètre intérieur du blindage et d le diamètre extérieur de l’âme.

LIRE AUSSI :  UN ESPACE SOCIAL ORGANISE REFLETANT UNE CULTURE ET DES VALEURS LOCALES

…………

Si le lien ne fonctionne pas correctement, veuillez nous contacter (mentionner le lien dans votre message)
Mémoire Online: Etude comparative des techniques d’accés FDMA TDMA et CDMA (5154 KO) (Cours DOC)
Etude comparative des techniques d'accés

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *