Mémoire Online: Etude expérimentale de l’influence de gypse sur la minéralisation de l’urée et la cinétique d’absorption

Extrait du mémoire étude expérimentale de l’influence de gypse sur la minéralisation de l’urée et la cinétique d’absorption

CHAPITRE I : L’AZOTE DANS LE SOL
1/Généralités sur l’azote
1.1/ Définition
C’est l’élément chimique de numéro 7, de symbole“N”et de masse atomique 14.06 g. C’est l’élément le plus léger du groupe V du tableau périodique. Il est incolore, inodore et insipide, et il existe dans la nature sous deux états (FNIE, 1986).
– A l’état moléculaire (N2), dans l’air dont il représente 4/5 (78 %)
– A l’état combiné, sous forme minérale (ammoniacal et nitrique) ou organique.
L’azote comme le potassium et le phosphore et à un degré moindre le Soufre constitue un élément majeur d’où sa grande influence sur les niveaux de rendement des espèces cultivées. C’est pour cette raison qu’il est nommé traditionnellement “ le pivot de la fumure” (Duthil, 1973).
1.2/ Découverte et historique
C’est vers la fin du 18 éme siècle plus précisément au Chili, que les agriculteurs ont constaté que l’adjonction de certains sels naturels extraits des mines (nitrates de Chili) rendait la fertilité à la terre et augmentait la production de plus du double.
Un siècle plus tard, les savants ont découvert que l’élément efficace qui accroît la fertilité par l’emploi de sel est l’azote, Rutherford, Priestley, Cavendish, Schele et Lavoisier au 18 ème siècle ont joué un rôle important dans sa découverte et son identification. Les Allemands Haber et Bosch ont pu de 1908 à 1912, créé un gaz d’ammoniac à partir de l’azote de l’air (Nitrogène) et l’hydrogène. Depuis, la fabrication artificielle des sels d’ammoniac NH est devenue la plus importante des industries chimiques pour la production des engrais azotés.
1.3/ Rôle et importance de l’azote
L’azote, élément plastique, qui occupe le premier rang des éléments fertilisants dans la composition des végétaux.
L’importance de l’azote en tant que facteur de production végétale relève pas seulement par un pourcentage élevé mais plus encore du rôle exceptionnel dévolu aux substances azotées (Duthil, 1973) :
• Dans le cytoplasme et les organites, les protéines développent une surface considérable (1 mg occupe 1,7 m2) et portent de nombreuses charges ce qui contribue à organiser le métabolisme;
• C’est par leur partie protéique que les enzymes peuvent se lier aux substrats et jouer ainsi un rôle catalytique;
• Les matières azotées jouent un rôle de réserve nutritive et peuvent être utilisées comme substrat respiratoire, en particulier à la germination;
• Les acides nucléiques, clefs de la fabrication de la matière vivante et localisation de l’information génétique, contiennent des bases azotées (puriques et pyrimidiques). Ils sont eux-mêmes responsables de la synthèse des protéines;
• C’est un des principaux constituants de la chlorophylle qui commande l’opération de la photosynthèse.
1.4/ Excès et carences d’azote
L’excès d’azote dans le sol provoque :
* un développement végétatif intense. Les plantes prennent une couleur vert foncé presque noire. Si ce déséquilibre se maintient dans le temps, on assiste à un retard dans la maturation des grains et à un ralentissement dans l’accumulation des réserves (Diehl,1975).
*Diminution de la solidité des tiges, ce qui entraîne la verse des céréales ( Jean-Prost, 1971 ). Dans les cas graves, il provoque la chlorose des bords des feuilles jusque entre les nervures tendant vers la nécrose et le dessèchement (Le Poutre, 1963 ; Lemaire et al,1989).
*Sensibilisation à la coulure (absence de fécondation des fleurs) et aux maladies cryptogamiques (Jean-Prost, 1971).
*Un excès de pression osmotique et un flétrissement (Lemaire et al, 1989).
*Affaiblissement de la croissance des racines et une nécrose racinaire.

……….
Si le lien ne fonctionne pas correctement, veuillez nous contacter (mentionner le lien dans votre message)
Mémoire Online: Etude expérimentale de l’influence de gypse sur la minéralisation de l’urée et la cinétique d’absorption (304 KO) (Cours PDF)

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *