Phénomène d’adoption et dynamiques familiales

Mémoire en sociologie phénomène d’adoption et dynamiques familiales, tutoriel & guide de travaux pratiques en pdf.

Prospectives d’une intégration effective de l’adopté

On a constaté que les individus d’aujourd’hui sont en quête constante d’individualité, d’autonomie, ce qu’ils pensent être une liberté de plus. Les acteurs sociaux ont de moins en moins envie d’endosser des rôles sociaux déjà établis, comme par exemple les rôles des mères, de pères, et de parents classiques. Ils sont envie de créer de nouveaux rôles sociaux. Il y a actuellement une dévalorisation des liens de dépendance vis-à-vis des institutions et des personnes. Le mariage a perdu de sa valeur dans le sens où il est perçu comme un moyen d’enferment dans des rôles déterminés à l’avance. Le concubinage est donc une solution adoptée par de nombreux individus afin de pallier à ce besoin d’individualité, à ce besoin de liberté. C’est une forme d’union plous souple, moins institutionnalisée que le mariage. C’est donc dans ces nouvelles formes familiales possibles, entre autres, qu’évoluent certains adolescents adoptés.
L’intégration est »le fait de faire partie de ». C’est un sentiment d’appartenance dans une société donné. L’intégration sociale est une valeur, voire une norme.

L’identité, une notion importante pour l’adopté

A l’adolescence, le défi se situe au niveau de l’identité. L’adolescent doit répondre à la question « qui suis-je ? ». A cette période ; il doit se « distancier » de ses parents et découvrir sa propre identité. Il cherche ses valeurs, son autonomie physique, intellectuelle et effective.
Durant l’adolescence, le jeune développe d’aspect cognitif (la pensée abstraite, la réflexion). Certains adolescents peuvent vivre des difficultés. Il peut s’agir souvent d’un enchaînement de problèmes. Par exemple, le jeune qui vit des problèmes d’estime de soi et de difficultés scolaires, peut se lier d’amitié avec les groupes peu recommandables. Son groupe peut l’amener à commettre des délits et l’amener à fuir ses problèmes dans les drogues. Ils vivent ainsi plusieurs problèmes qui peuvent s’aggraver.

Vérification des hypothèses 

Selon les résultats des tableaux un peu plus hauts, on peut dire que les enfants parrainés sont :
• Abandonnés par le père ou la mère soient par les 2 parents à la fois ;
• Cas des enfants des rues ;
• Victimes de l’exode rural ;
• Orphelins.
Alors, on peut constater que ces critères répondent à la deuxième hypothèse proposée sur le non respect des devoirs et des responsabilités des parents à l’égard de leurs enfants. Tandis que la première hypothèse reste non réponse car la majorité des enfants enquêtés n’avait pas vécu leur vie auprès de ses parents mais ils étaient directement recueillis au centre dès leurs bas âges. D’où elle n’est pas vérifiée.
Il serait mieux que la commune remet à jour leur monographie et complète les tableaux sans aucune indications ; Il serait aussi opportun d’ajouter des responsables qualifiées au poste de service social ; La commune devrait avoir une liste d’inventaire sur les activités existantes dans son entourage ; La possession d’une politique sociale bien définie serait un atout pour la commune ; La participation des travailleurs sociaux serait avantageuse pour le centre ; Le respect du code de déontologie est aussi à encourager pour l’accompagnement psychosocial des enfants du centre.
Nos prospectives se résument alors sur les points suivant :
-Amélioration des connaissances pratiques professionnelles
-Amélioration des différentes techniques au niveau de l’approche envers les usagers
-Connaissance sur les sans-abri
-Découvertes de nombreux / regards/ visions / constatations / sur le fonctionnement, la relation de la commune à l’égard de ses entourages
-Amélioration au niveau rédactionnelle
-Développement de la socialisation
-L’importance des applications théoriques sur les analyses des recherches d’étude
-L’importance des appuis théoriques préalables sur terrain

……..

Cours gratuitTélécharger le cours complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *