Présentation générale et Méthode de conception de bases de données

Sommaire: Conception de bases de données

Chapitre 1 Généralités sur les bases de données
Chapitre 2 Objectifs de l’approche SGBD
2.1   Intégration et corrélation
2.2   Flexibilité ou indépendance
2.3  Disponibilité
2.4 Sécurité
Chapitre 3 Architecture fonctionnelle d’un SGBD : ANSI-SPARC
3.1   Niveau conceptuel
3.2   Niveau externe
3.3   Niveau interne ou Physique
Chapitre 4 Fonctionnement d’un SGBD
4.1   Chronologie des opérations dans l’interrogation d’un  SGDB
4.2   Les langages d’un SGBD
Chapitre 5 Rôle de l’administrateur de la base
Chapitre 6 Principaux modèles logiques
6.1   Le modèle hiérarchique
6.2   Le modèle en réseau
6.3   Le modèle relationnel
Chapitre 7 Conception de bases de données
7.1   Les Formes normales
7.2   Démarche de conception
7.3   Les phases de la conception avec un symbolisme de type « MERISE »
Chapitre 8 Exercices

♣ Extrait du cours

 Généralités sur les bases de données

 Définition et Historique

• Une base de données est un ensemble structuré de données enregistrées sur des supports informatisés, pouvant satisfaire simultanément plusieurs utilisateurs de façon sélective, en un délai raisonnable.
• Le concept de Base de Données (BDD) est apparu vers 1960, face au nombre croissant d’informations que les entreprises devaient gérer et partager :
chaque nouvelle application créait alors ses propres fichiers de données et ses propres programmes ;- le concept de base de données va à l’encontre de cette façon de procéder : il permet la centralisation, la coordination, l’intégration et la diffusion de l’information archivée.

• La base de données enregistre les faits ou événements qui surviennent dans la vie d’un organisme, pour les restituer à la demande : elle permet également de tirer des conclusions en rapprochant plusieurs faits élémentaires.
• Les données peuvent être manipulées par plusieurs utilisateurs ayant des vues différentes sur ces données (« points de vue » différents).
• La structure d’ensemble des données suit une définition rigoureuse appelée SCHEMA.

Facteurs liés au développement des SGBD :

• augmentation des capacités mémoire, et diminution des temps d’accès
• apparition sur le marché d’applications fiables et diversifiées, qui doivent partager leurs données
• développement des systèmes de gestion en temps réel : « Gestion transactionnelle »
• approche globale « orientée données » des problèmes de gestion : les données sont organisées de façon rationnelle plutôt que définies au coup par coup selon les applications  à réaliser.
 Rappel sur les systèmes de gestion de fichiers

Toute manipulation de fichier exige trois niveaux d’intervention, et trois couches logicielles :-  Gestion du support physique : disques durs, disquette, streamers…
*  Pilote d’entrées-sorties  (Driver)
– Gestion des structures internes des fichiers, et des méthodes d’accès : ouverture, fermeture, lecture, écriture…
*  Système de gestion de fichiers (SGF)
-Gestion des contenus : calculs, tests, affichages …

……
Cours pdf

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *