Risques et conséquences thérapeutiques de l’automédication

Rapport de stage risques et conséquences thérapeutiques de l’automédication, tutoriel & guide de travaux pratiques en pdf.

Classification  des médicaments

Il existe plusieurs classifications des médicaments. Nous avons retenu celle en fonction du mode de prescription et celle selon la préparation des médicaments.

Classification selon la préparation des médicaments

 Les médicaments à préparation magistrale, préparés extemporanément dans une officine ou un établissement de santé en exécution d’une prescription destinée à un patient déterminé ;
 Le médicament officinal, préparé en pharmacie selon les indications de la pharmacopée ou d’un formulaire reconnu par l’Etat malagasy et destiné à être dispensé directement aux patients approvisionnés par cette pharmacie.
 Les médicaments spécialisés subdivisés en :
– Médicament générique qui est tout médicament préparé à l’avance, commercialisé sous une dénomination commune internationale, dont le ou les principes actifs ne sont plus ou ne sont pas protégés par un brevet. Sa composition, sa forme galénique et sa concentration en principes actifs sont identiques à celles de la spécialité innovante. Sa bioéquivalence avec un produit
de référence a été démontrée.
– Spécialité pharmaceutique est tout médicament préparé à l’avance, présenté sous un conditionnement particulier, caractérisé par une dénomination spéciale et mis sur le marché sous cette dénomination.
 Le médicament homéopathique qui est obtenu à partir de produits,substances ou composition appelés souches homéopathiques, selon un procédé de fabrication homéopathique décrit par toute pharmacopée reconnue à Madagascar. Un médicament homéopathique peut aussi
contenir plusieurs principes actifs.
 Les consommables médicaux qui sont des produits, matériels et autres,utilisés pour accomplir des actes médicaux.

Classification selon le mode de prescription Les médicaments sont soit librement accessibles sans ordonnance

(médicaments non listés), soit soumis à une réglementation de prescription, dedispensation, de détention.Les médicaments qui ne sont pas classés sur une liste sont en vente libre en pharmacie. Ils sont désignés comme médicament à « prescription médicale facultative » (PMF). (Annexe 1).
Par contre, les médicaments à prescription médicale obligatoire sont figurés parmi les listes suivantes :-les stupéfiants (annexe 2) – les psychotropes (annexe 2) – les précurseurs (annexe 2)

Mode de délivrance des médicaments, la prescription médicale et les prescripteurs à Madagascar A Madagascar, tout médicament à usage humain ou tout produit assimilé,fabriqué localement ou importé, est soumis, avant sa commercialisation ou sa dispensation, même à titre gratuit, à une Autorisation de Mise sur le Marché (AMM). Cette autorisation est délivrée par l’Agence des Médicaments de Madagascar, après instruction d’un dossier et décision d’une Commission Nationale de l’Enregistrement des Médicaments. Néanmoins, une Autorisation.
Temporaire de Vente (ATV) peut être délivrée par le Ministère de la Santé Publique pour des médicaments indispensables à la santé publique.
Un médicament correspond à une AMM qui définit les caractéristiques à savoir la dénomination, la composition, la forme galénique, le mode d’administration, le dosage, les indications thérapeutiques, le conditionnement, la durée de conservation, l’étiquetage, le mode de délivrance et le prix de grossiste hors taxe..
L’ordonnance médicale est un document légal, rédigé et signé par un prescripteur autorisé. Elle est remise à un patient pour son traitement et comporte les modalités et les conditions d’utilisation des médicaments. C’est un acte spécialisé qui engage les responsabilités professionnelles, pénales et morales de son auteur et de celui qui l’exécute.
Les personnels autorisés à prescrire à Madagascar sont: ‐ Les médecins ; ‐ Les internes et les externes des hôpitaux ; ‐ Les stagiaires internes en médecine sous l’autorité du médecin responsable du service ; ‐ les chirurgiens-dentistes dans les limites d’une liste déterminée par arrêtédu Ministre chargé de la Santé ;
‐ En l’absence de médecin, les paramédicaux dans la limite des listes des médicaments autorisés pour chaque niveau de formation sanitaire.

……..

Cours gratuitTélécharger le cours complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *