Structure globale d’un système de gestion de base de données

Cours structure globale d’un système de gestion de base de données, tutoriel & guide de travaux pratiques en pdf.

Inconvénients des système de traitement de fichiers

Redondance et inconsistance des données
Ø Informations identiques répliquées dans plusieurs fichiers. Ex: Institution financière
• Adresse et téléphone d’un employé
w dans le fichier du système de paie
w dans le fichier de gestion du personnel
Ø Accroissement inutile :
w de la taille des fichiers;
w des temps d’accès.
Ø Risque d’inconsistance des données si le changement d’adresse ne s’effectue pas dans les deux fichiers.

Difficulté d’accès aux données
Ø Il faut un programme spécifique pour toute nouvelle demande d’information.
Ex : Estimation pour l’augmentation de 10% sur le prix des items vendus du mois dernier.
Ø Le temps d’accès à une requête non prévue peut être très long.
Isolement des données
Ø Les données sont stockées sous différents formats.
• Ex: Numéro civique, NAS
w type caractère dans un fichier
w type entier dans un autre fichier.
Ø Grande difficulté d’écrire un programme d’accès général à toute l’information.

Multiplicité des remises à jour
Ø Les traitements concurrents peuvent générer des erreurs.
Ex: Mises à jour d’un compte en même temps
solde de 400 $
T1: dépôt de 300 $
T2: retrait de 500 $
• si T1 avant T2 : 400$, 700$, 200$ OK
• si T2 avant T1 : 400$, -100$, 200$ ERREUR!!!
Ø Nécessite un programme superviseur pour gérer les transactions: Difficile, voir impossible. Sécurité
Ø La sécurité des données et les accès non-autorisés ne sont pas garanties.
Ex: Le personnel ne devrait pas avoir accès au programme de paie.

Intégrité des données
Ø difficulté d’imposer des contraintes
Ex : Le solde ne doit jamais être inférieur à 0
Pourquoi utiliser une base de données?
Solution : une banque de données commune, entièrement centralisée
Ø Base de données
Idéalement, il devrait y avoir…
Ø Un seul exemplaire de chaque élément de données
Ø Tous les utilisateurs ont accès aux données en ne communiquant qu’avec la base (sans intermédiaire).
Ø Mesures de protection pour l’information confidentielle
La complexité du stockage ne doit pas être apparente à l’utilisateur.
Les SGBD ont été créés pour résoudre tous ces problèmes!!!

Définitions d’un SGBD
Un Système de Gestion de Bases de Données est un ensemble de programmes qui :
Ø gère un ensemble de fichiers (base de données).
Ø permet aux utilisateurs d’extraire ou de stocker des données.
Ainsi, il permet de:
Créer
Mettre à jour
Interroger
Visualiser
Administrer … une base de données

CLiCours.com :  STRUCTURATION DE LA BDR 

Définitions d’une BD et objectifs d’un SGBD
Une BD est une collection de données persistantes utilisées par des systèmes informatiques.
La durée de vie dépasse celle de l’exécution d’un programme.
Les BD sont conçues pour traiter de gros volumes d’informations. La gestion de ces données demande :
Ø une structuration de ces données.
Ø une rationalisation des procédures d’accès et de traitement.
Ø une assurance de la sécurité des informations stockées dans la BD.

Objectifs d’un SGBD
Ø Masquer les aspects de stockage.
• Indépendance logique
• Indépendance physique
Ø Gérer efficacement les données.
Ø Faciliter l’extraction et l’ajout d’information.
Ø Optimiser les traitements de l’information.
Ø Assurer le sécurité des données.
Ø Éviter les conflits lors d’exploitation partagée.
Exemples de BD et SGBD

Exemples de données
• Ensemble des informations relatives à une entreprise:
w liste du personnel;
w liste des clients;
w liste des produits.
• bottin téléphonique;
• contenu d’une cave à vin;
• dossiers médicaux hospitaliers.

Exemples de SGBD
• PC : Access, Foxpro, Paradox …
• Gros Systèmes: Oracle, DB2, Sybase, SQL Server, …
• Freewares et Sharewares : MySQL, MSQL, …

Historique
Années 60 : Systèmes de gestion de fichiers plus ou moins sophistiqués, reliés par des pointeurs.
• programmes de la conquête spatiale (APOLLO)
Systèmes de gestion de base de données réseaux (travaux de CODASYL) et hiérarchiques proches des systèmes de gestion de fichiers.
• TOTAL, IDMS, IDS.2 et IMS.2, etc.
Années 70: Codd, mathématicien et chercheur chez IBM, propose le modèle
relationnel (basé sur le concept de Relation de la théorie des ensembles)
Codd définit l’Algèbre Relationnelle (base du SQL)
Années 80: Systèmes de gestion de base de données relationnels
• SGBD commercialisés à partir de 1980
• ORACLE, SYSBASE, DB2, etc.
Années 90: Les systèmes de gestion de base de données relationnels dominent le marché.
• Extension du relationnel (Oracle 8, DB2 Universal Database, etc.)
Début des systèmes de gestion de bases de données orientés objet.
• ObjectStore, GemStone, O2, etc.
4ème génération: Internet, les informations non structurées, le multimédia, etc…

Ø Pourquoi utiliser une bases de données?
Ø Définitions et objectifs d’un SGBD
Ø Niveaux d’abstraction des données
Ø Méthodes de modélisation d’une BD
Ø Modèles de structuration des données
Ø Structure globale d’un Système de Gestionn de Base de Données

Cours gratuitTélécharger le cours complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *