UML est un langage de modélisation objet

INTRODUCTION
UML est une norme
UML est un langage de modélisation objet
UML est un support de communication
UML est un cadre méthodologique pour une analyse objet
I). Le contexte d’apparition d’UML
I.1) Approche fonctionnelle versus approche objet
I.1.1) L’approche fonctionnelle
I.1.2) L’approche objet
I.2) La genèse d’UML
I.2.1) Historique des méthodes d’analyse
I.2.2) Cadre d’utilisation d’UML
I.2.3) Points forts d’UML
I.2.4) Points faibles d’UML
II) Démarche générale de modélisation avec UML
II.1) Qu’est ce qu’un modèle ?
II.1.1) Définition d’un modèle
II.1.2) Caractéristiques fondamentales des modèles
II.2 ) Comment modéliser avec UML ?
II.2.1) Proposition de démarche
II.2.2) La vue « 4+1 » de ph. Kruchten
II.2.3) Les niveaux d’abstraction
II.4 ) L’utilisation de diagrammes
II.4.1) Définition d’un diagramme
II.4.2) caractéristiques des diagrammes UML
II.4.3) Les différents types de diagrammes UML
III) Les Différents types de diagrammes
III.1) Vues statiques du système
III.1.1) diagrammes de cas d’utilisation
III.1.2) diagrammes de classes
III.1.3) diagrammes d’objets
III.1.4) diagrammes de composants
III.1.5) diagrammes de déploiement
III.2) Vues dynamiques du système
III.2.1) diagrammes de collaboration
III.2.2) diagrammes de séquence
III.2.3) diagrammes d’états transitions
III.2.4) diagrammes d’activités
IV) Le processus unifié
IV.1) Le processus unifié est piloté par les cas d’utilisation
IV.1.1) Présentation générale
IV.1.2) Stratégie des cas d’utilisation
IV.2) Le processus unifié est centré sur l’architecture
IV.2.1) Liens entre cas d’utilisation et architecture
IV.2.2) Marche à suivre
IV.3) Le processus unifié est itératif et incrémental
IV.4) Le cycle de vie du processus unifié
IV.5) Conclusion : un processus intégré
V) Eléments de comparaisons entre MERISE et UML
V.1) Les principes
V.1.1) L’approche systémique
V.1.2) Les cycles de construction du système d’information
V.1.3) L’approche fonctionnelle
V.1.4) La séparation données traitements
V.1.5) L’ approche qui part du général vers le particulier
V.2) La modélisation métier
V.2.1) Le domaine
V.2.2) L’acteur
V.2.3) Les flux
V.2.4) Les modèles conceptuels et organisationnels
V.3) La démarche
V.3.1) Les modèles utilisés
V.3.2) les étapes du processus d’élaboration du système d’information
V.4) Conclusion
CONCLUSION GENERALE

INTRODUCTION

Pour faire face à la complexité croissante des systèmes d’information, de nouvelles  méthodes et outils ont été créées. La principale avancée des quinze dernières années réside  dans la programmation orientée objet (P.O.O.).
Face à ce nouveau mode de programmation, les méthodes de modélisation classique  (telle MERISE) ont rapidement montré certaines limites et ont dû s’adapter (cf.  MERISE/2).
De très nombreuses méthodes ont également vu le jour comme Booch, OMT …
Dans ce contexte et devant le foisonnement de nouvelles méthodes de conception  « orientée objet », l’Object Management Group (OMG)a eu comme objectif de définir une  notation standard utilisable dans les développements informatiques basés sur l’objet. C’est  ainsi qu’est apparu UML (Unified Modified Language « langage de modélisation objet  unifié»), qui est issu de la fusion des méthodes Booch, OMT (Object Modelling Technique) et OOSE (Object Oriented Software Engineering).
Issu du terrain et fruit d’un travail d’experts reconnus, UML est le résultat d’un large  consensus. De très nombreux acteurs industriels de renom ont adopté UML et participent à  son développement.
En l’espace d’une poignée d’années seulement, UML est devenu un standard  incontournable.

Lire sur cLicours.com :  Etude conceptuelle UML l'architecture client-serveur

UML est une norme

Fin 1997, UML est devenu une norme OMG (Object Management Group).
L’OMG est un organisme à but non lucratif, créé en 1989 à l’initiative de grandes  sociétés (HP, Sun, Unisys, American Airlines, Philips…). Aujourd’hui, l’OMG fédère plus  de 850 acteurs du monde informatique. Son rôle est de promouvoir des standards qui  garantissent l’interopérabilité entre applications orientées objet, développées sur des  réseaux hétérogènes.
L’OMG propose notamment l’architecture CORBA (Common Object Request Broker  Architecture), un modèle standard pour la construction d’applications à objets distribués  (répartis sur un réseau).
CORBA fait partie d’une vision globale de la construction d’applications réparties,  appelée OMA (Object Management Architecture) et définie par l’OMG. Sans rentrer dans  les détails, on peut résumer cette vision par la volonté de favoriser l’essor industriel des  technologies objet, en offrant un ensemble de solutions technologiques non  propriétaires, qui suppriment les clivages techniques.

UML est un langage de modélisation objet

Pour penser et concevoir objet, il faut savoir « prendre de la hauteur », jongler avec des  concepts abstraits, indépendants des langages d’implémentation et des contraintes  purement techniques. Les langages de programmation ne sont pas un support d’analyse  adéquat pour « concevoir objet ». Ils ne permettent pas de décrire des solutions en terme de  concepts abstraits et constituent un cadre trop rigide pour mener une analyse itérative.  Pour conduire une analyse objet cohérente, il ne faut pas directement penser en terme  de pointeurs, d’attributs et de tableaux, mais en terme d’association, de propriétés et de  cardinalités…

UML est un support de communication

UML est avant tout un support de communication performant, qui facilite la  représentation et la compréhension de solutions objet.
Sa notation graphique permet d’exprimer visuellement une solution objet, ce qui  facilite la comparaison et l’évaluation de solutions.
L’aspect formel de sa notation limite les ambiguïtés et les incompréhensions.

UML est un cadre méthodologique pour une analyse objet

Une autre caractéristique importante d’UML, est qu’il cadre l’analyse. UML permet  de représenter un système selon différentes vues complémentaires : les diagrammes. Un diagramme UML est une représentation graphique, qui s’intéresse à un aspect précis du  modèle ; c’est une perspective du modèle.  Chaque type de diagramme UML possède une structure (les types des éléments de modélisation qui le composent sont prédéfinis) et véhicule une sémantique précise (il offre  toujours la même vue d’un système).
Combinés, les différents types de diagrammes UML offrent une vue complète des  aspects statiques et dynamiques d’un système. Les diagrammes permettent donc d’inspecter  un modèle selon différentes perspectives et guident l’utilisation des éléments de  modélisation (les concepts objet), car ils possèdent une structure.
Une caractéristique importante des diagrammes UML, est qu’ils supportent  l’abstraction. Cela permet de mieux contrôler la complexité dans l’expression et  l’élaboration des solutions objet.

….
Si le lien ne fonctionne pas correctement, veuillez nous contacter (mentionner le lien dans votre message)
Cours informatique UML (509 KO) (Cours PDF)
Cours informatique UML

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.