Cours gestion de projet: Risques – Assurance qualité

Cours gestion de projet, tutoriel assurance-qualité et gestion des risques.

Principes…

  • Deux manière de piloter un projet :

–Par les délais et les livrables : garantie de livrer quelque chose… mais pour quoi faire ?
–Par les risques : voir le projet dans son ensemble et stratégie gagnant-gagnant avec le client

  • En pratique :

–tenue de plusieurs indicateurs de risque tout au long du projet, permettant de remonter les contraintes et les alertes au plus tôt
–pas de rétro-planification, ayant toujours comme conséquence le sacrifice des phases de tests et de qualification

  • La mise en œuvre pratique passe par la définition de fiches de risques et de tableau de suivi des risques.
  • Tout projet doit faire l’objet d’évaluations des risques :

–En avant-vente (par le responsable de la réponse)

–Au démarrage du projet (par le CP)

  • réévaluer les risques
  • mettre à jour le plan d’action

–En cours de projet (par le CP)

  • réévaluer les risques
  • mesurer l’avancement du plan d’action et son efficacité

Etape 1 : Profil de risque

  • L’origine des risques pouvant peser sur une situation de projet est variée. Six facteurs jouent cependant un rôle déterminant

La taille du projet : grand projet ó large étendue du domaine couvert, qui impose une division du travail, donc un nombre important de personnes. Absence d’un dispositif => perte de la maîtrise du processus de production.
La difficulté technique : N’est pas la cause principale des échecs de projets, mais facteur de risque important. Les difficultés techniques sont généralement dues à un manque de compétences sur un sujet nouveau ou à des problèmes de performance du système.
Le degré d’intégration : Il agit sur la complexité du projet puisqu’il mesure le degré de dépendance ou d’autonomie du futur système. L’intégration peut se voir en interne par rapport au projet développé, mais aussi en externe par rapport à d’autres applications, ce qui multiplie les contraintes et le nombre total d’acteurs du projet global.

  • Suite des facteurs :

La configuration organisationnelle : correspond à l’ampleur de l’entreprise touchée par le projet. Le risque provient de la lourdeur des procédures de participation et de décision quand plusieurs grandes entités sont parties prenantes du projet. Pb des conflits qui bloquent les prises de décision.
Le changement : Les systèmes de gestion et/ou d’organisation peuvent ne pas avoir été clairement compris comme référence stable et que l’effort de conception / innovation va être important. Les risques de rejet ou de mauvaise définition du futur système sont élevés.
L’instabilité de l’équipe de projet : Pose le problème du transfert des connaissances. Lors des modifications de l’équipe, la connaissance implicite accumulée est à reconstituer et les erreurs d’interprétation peuvent avoir des conséquences sur les délais et sur la cohérence de conception.

……

Si le lien ne fonctionne pas correctement, veuillez nous contacter (mentionner le lien dans votre message)
Cours gestion de projet: Risques – Assurance qualité (1.78 MB) (Cours PPT)
Cours gestion de projet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *