Cours la sécurité incendie dans les bâtiments

Cours la sécurité incendie dans les bâtiments, tutoriel & guide de travaux pratiques en pdf.

Objectifs de la sécurité incendie

La sécurité incendie dans les bâtiments a deux principaux objectifs :
1. réduire les pertes de vies humaines dans les bâtiments incendiés et leur voisinage.
2. réduire les pertes de biens ou financières des bâtiments incendiés et de leur voisinage.
Dans la plupart des pays, afin d’atteindre ces objectifs, cette responsabilité est divisée entre le gouvernement ou les autorités civiles qui sont chargés de la sécurité publique à travers les règlements des bâtiments et les compagnies d’assurance qui sont concernées par la perte des biens via leur police d’assurance.
Souvent ces deux objectifs sont considérés comme étant incompatibles, voire même occasionnellement contradictoires. Par exemple, les sprinkleurs et les systèmes de détection automatiques semblent être considérés comme des protections de biens plutôt que des protections humaines et les compagnies d’assurance offriront généralement une réduction substantielle de la prime d’assurance quand ils seront utilisés. Ils ne sont pas souvent pris en compte dans la plupart des règlements nationaux des bâtiments. Toutefois, les faits connus montrent qu’ils sont extrêmement efficaces pour préserver les vies humaines.
En fait, les actions visant à préserver la vie et les biens sont très semblables.
Les figures 1a et 1b utilisent une approche systématique pour identifier les options principales afin de réduire les coûts. Elles montrent que pratiquement toutes les options réduisent tant le risque de pertes humaines que le risque de lourdes pertes financières directes. En fait, nous devons réaliser que l’on doit finalement répondre à la sécurité incendie globale par des concepts de sécurité incendie adaptés.

Concept de sécurité incendie

Les concepts de sécurité incendie sont définis comme des ensembles optimaux de mesures générales (techniques, de conception et d’organisation) de protection contre le risque incendie qui permettent de remplir les objectifs bien définis, acceptés par le propriétaire, les autorités incendie et l’architecte.
Afin de développer des concepts adaptés en sécurité incendie, il est essentiel de montrer le développement habituel d’un incendie (voir figure 2).
Une autre présentation très similaire en figure 3 expose les raisons de succès ou d’échec pour des mesures de protection contre l’incendie bien définies.
En analysant cette figure, nous réalisons que nous sommes capables de surmonter le risque incendie grâce à 3 concepts de base : un concept de « conception » acceptant la possibilité d’un embrasement généralisé dans un nombre limité de compartiments en feu. un concept de « surveillance » empêchant la possibilité d’un embrasement généralisé. un concept « d’extinction » empêchant la possibilité d’un embrasement généralisé.
Concept de « conception »
Un concept de « conception » comprend un compartimentage avec une structure ayant un niveau adéquat de résistance au feu ; cela pourrait être le meilleur choix tant que l’utilisation normale (à froid) du bâtiment permet un compartimentage par des murs et des planchers résistant au feu.
Il est admis que l’incendie peut atteindre des conditions d’embrasement généralisé avant que l’action de lutte contre l’incendie ne commence.
Le temps nécessaire de résistance au feu doit être déterminé par la condition suivante : l’incendie ne doit pas s’étendre hors du compartiment en feu. Par conséquent, la fonction de séparation et (éventuellement) de résistance mécanique des éléments du bâtiment doivent être maintenues pendant la durée prévue de l’incendie.
Quand cela est possible, l’étendue du feu doit être limitée par des murs de séparation et des planchers résistant au feu. Les composants combustibles du bâtiment doivent être conçus ou traités pour empêcher la propagation de l’incendie par combustion lente. Par exemple, dans des couvertures multicouches, la couche combustible doit être protégée par une autre couche non-combustible. La conception des façades doit empêcher les flammes de se propager d’étage en étage. Il est important de souligner que tous les éléments de séparation comme les murs, les planchers, les plafonds, les toitures (dans certains cas) doivent remplir 3 critères afin d’obtenir un degré de classement (30, 60, 90…).

……

Cours gratuitTélécharger le cours complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *