Définition et caractéristiques du bon de trésor

Bon de trésor

Définition et caractéristiques du bon de trésor

Un bon du Trésor est un titre de créance représentatif d’un emprunt dont l’émetteur est un Etat. Le fait de détenir un bon du Trésor rend alors son propriétaire (investisseur-épargnant) créancier de l’Etat. De son côté, l’Etat s’engage à le rembourser à une échéance déterminée et à verser un intérêt à son porteur. En Bourse, les bons du Trésor sont négociables sur le marché monétaire. Ils font partie de la catégorie des Titres de créances négociables (TCN).

Caractéristiques du bon de trésor

Tout bon du trésor a des caractéristiques suivantes : Le prix d’émission C’est le prix à payer par le souscripteur au moment de l’émission du bon. Il est fonction du prix déterminé à l’issue de la mise aux enchères. L’intérêt versé Il s’agit du revenu du bon. Il est versé au créancier à une date déterminée à l’avance. Le revenu versé est appelé « coupon ». Son montant est obtenu en appliquant le taux d’intérêt sur le nominal du bon (le nominal est toujours de 1DH).
Exemple: Un bon du Trésor émis le 12 juin, valeur nominale 1 Dirham, verse un coupon annuel de 3%. L’investisseur qui acquiert 500.000 Dirhams de nominal recevra durant toute la durée de l’emprunt, 500.000 × 3% = 15.000 Dirhams d’intérêts, le 12 juin de chaque année.
Le prix de remboursement Le bon du Trésor est remboursé à sa « valeur nominale » qui peut être différente du prix d’acquisition, compte tenu de son mode de placement par enchères. Le remboursement intervient à la date d’échéance de l’emprunt. Le remboursement d’un bon peut être demandé avant son terme, avec un minimum de 3 mois après sa souscription.

Types des bons du trésor

Les bons de caisse

Ces bons sont disponibles auprès des banques ou de la Caisse d’Epargne (pour le bon d’épargne). Cependant, il peut être avantageux de fractionner les placement en plusieurs bons pour le cas où on aura besoin de récupérer une partie des fonds avec le terme établi (la pénalité de remboursement anticipé portera uniquement sur le bon liquidé).

Lire sur cLicours.com :  Compte de la trésorerie et compte des variations du patrimoine 

Les bons à intérêt progressif (BIP) 

tel le Bon du trésor qui est une créance sur le Trésor Public à intérêts progressifs (le taux d’intérêt augmente avec le temps). Il doit être souscrit dans une agence du Trésor Public. Trois types de bons du Trésor sont actuellement disponibles :
– les obligations assimilables du Trésor (O.A.T.) de long terme (dix ou trente ans) ;
– les bons du Trésor à taux fixe et à intérêt annuel (BTAN) d’une durée de 2 ou 5 ans
– les bons du Trésor à taux fixe et intérêt précompté (BTF) de moins d’un an.

Mécanismes de fonctionnement du bon de trésor

En souscrivant des bons du trésor des perceptions du trésor, à la poste ou au sein des institutions financières, on prête de l’argent à l’Etat pour plus en moins longue. Les gouvernements émettent des bons du Trésor en très grosses coupures. Les banques et les courtiers en valeurs mobilières les fractionnent et les vendent ensuite aux épargnants. Lorsque vous achetez un bon du Trésor, vous le payez à un prix inférieur à sa valeur nominale. Autrement dit, vous le payez à un prix moindre que ce que vous en obtiendrez lorsque le gouvernement vous le remboursera. Les bons du Trésor sont généralement offerts à des échéances variant d’un mois à un peu moins d’un an. Supposons que vous achetez un bon du Trésor 1000 DH et en obtenez 1 025 DH à son échéance, un an plus tard. Le rendement correspond à un pourcentage du placement initial, dans notre exemple, il serait de 2,5 % (25 DH sur 1000 DH). Même si le rendement des bons du Trésor est un gain en capital, du point de vue fiscal, il est considéré comme un revenu d’intérêt, donc imposable à 100 %.

Cours gratuitTélécharger le cours complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.