Dépannage informatique cours architecture et maintenance d’un ordinateur

1. L’INFORMATIQUE ET L’ORDINATEUR
2. LES COMPOSANTS DE L’ORDINATEUR INDIVIDUEL
2. LA CODIFICATION BINAIRE
3. LES MESURES INFORMATIQUES
4. LES MEMOIRES INFORMATIQUES
5. L’USAGE D’UN ORDINATEUR INDIVIDUEL
1. STRUCTURE D’UN MICRO-ORDINATEUR
1. LES CONNECTEURS INTERNES
1.1 Le socket
1.2 Les slots de la mémoire vive (RAM)
1.3 Les ports IDE et le port Floppy
1.4 Les ports PCI
1.5 Le port AGP
1.6 Le port AMR/CNR
2. LES CONNECTEURS EXTERNES
2.1 Les ports PS2
2.2 Les ports USB
2.3 Les ports série
2.4 Le port parallèle
2.5 Le port vidéo
2.6 Le port MIDI
2.7 Les ports audio
2.8 Jack LAN (RJ-45) (en option)
1. LE CHIPSET
2. L’HORLOGE ET LA PILE DU CMOS
3. LE BIOS
4. PROCESSEUR
4.1 Définition
4.2 Les types
4.3 La vitesse de fonctionnement
5. LES DIFFERENTES BARRETTES DE MEMOIRE VIVE
5.1 Les mémoires SDRAM
5.2 Les mémoires DDRAM
5.3 Les mémoires RDRAM
5.4 Les mémoires de la carte mère et des interfaces
6. LE BUS SYSTEME
1. CARACTERISTIQUES DES BOITIERS
1.1 Le format
1.2 La norme
1.3 L’alimentation
1.4 les branchements de PC
1. L’ECRAN
2. L’IMPRIMANTE
3. DISQUE DUR MAGNETIQUE
4. DISQUES OPTIQUES
5. LE MODEM
6. LE SCANNER
7. LE RACCORDEMENT DES PERIPHERIQUES A L’ORDINATEUR
1. PRESENTATION DU BIOS
2. LE POST
3. LE SETUP DU BIOS
4. REINITIALISER LE BIOS
5. CONFIGURER LE BIOS
5.1 Accès au bios
5.2 Standard CMOS Setup
5.3 BIOS Features Setup
5.4 Integrated Peripherals
5.5 Autres Menus
1. PARTITIONNER UN DISQUE DUR
1.1 Définition
1.2 Comprendre simplement
1.3 Partition principale et partition étendue
1.4 Les avantages du partitionnement multiple
1.5 Quels outils ?
2. SYSTEMES DE FICHIERS : NTFS OU FAT32 ?
2.1 Qu’est-ce qu’un système de fichiers ?
2.2 Quel système de fichiers pour quel système d’exploitation ?
2.3 Cohabitation entre plusieurs systèmes de fichiers
2.4 Comment décide t-on du système de fichiers utilisé ?
3. FORMATER UN DISQUE DUR
3.1 Définition
3.2 Le formatage de bas niveau
3.3 Le formatage de haut niveau
3.4 Dans quel cas utiliser le formatage ?
1. LE LOGICIEL
2. L’ORGANISATION DES LOGICIELS DANS L’ORDINATEUR
1. INSTALLATION D’UN DISQUE DUR
2. CLONAGE D’UNE PARTITION EN UTILISANT NORTON GHOST 2003
DEFAUTS COURANTS DANS UN MICRO-ORDINATEUR
3. LES DEFAUTS ELECTRIQUES
4. LES PROBLEMES DE CONNECTIQUE
5. LES DEFAUTS DES COMPOSANTS
6. LE MONTAGE ERRONE
7. LA MAUVAISE CONFIGURATION DES EXTENSIONS
8. LES PROBLEMES DE SETUP
9. LES PROBLEMES D’AMORÇAGE
10. LES PROBLEMES DES SYSTEMES D’EXPLOITATION
11. LES PROBLEMES LOGICIELS
12. IDENTIFIER LES SYMPTOMES
12.1 Quand l’erreur est-elle apparue?
12.2 Quand l’erreur se produit-elle ?
12.3 L’erreur est-elle reproductible ?
12.4 Comment se présente l’erreur ?
1. DEPANNAGE: PC NE DEMARRE PAS
1.1 Petit rappel
1.2 Avant de commencer
1.3 L’alimentation
1.4 L’alimentation fonctionne, ventilateur alimentation Oui
1.5 LED face avant pas allumées, ventilateur de l’alimentation fonctionne
2. DEPANNAGE: MESSAGES D’ERREUR MEMOIRE
2.1 Rappel.
2.2 Tests de mémoire du BIOS
2.3 Tests mémoires par Windows.
3. DISQUE DUR NON DETECTE
4. DEPANNAGE: MESSAGES D’ERREUR AU DEMARRAGE
4.1 Introduction
4.2 Vérification de config.sys et d’autoexec.bat
4.3 Vérification de Win.ini
4.4 Base de registre
4.5 Démarrage
4.6 L’utilitaire Informations système
4.7 Quelques messages d’erreur typiques.
4.8 Spécifique Windows 2000, XP et XP Pro
5. PROBLEMES DE MODEM
5.1 Rappel
5.2 Dépannage modem
6. DEPANNAGE: SOURIS – CLAVIER
6.1 Rappel

cours dépannage informatique

L’ORDINATEUR, LES BASES

L’INFORMATIQUE ET L’ORDINATEUR

L’informatique (INFORMAtion automaTIQUE) ou dépannage informatique consiste à rassembler et transformer diverses informations à l’aide d’un (ou plusieurs) ordinateur(s) afin d’obtenir la solution d’un problème :
– les informations utiles doivent être disponibles pour l’ordinateur, donc être collectées, clairement codifiées, saisies et enregistrées sur un support informatique (une « mémoire ») ;
– le problème à résoudre doit avoir été analysé avec précision, la façon d’en obtenir la solution doit avoir été traduite sous la forme d’un programme.
L’ordinateur est une machine électronique qui inclue des dispositifs optiques, électromécaniques ou électromagnétiques et dont le fonctionnement est guidé par des programmes réalisés par l’homme :
– un ordinateur est inerte en l’absence d’alimentation électrique ou de programme ;
– son « QI » (quotient intellectuel) est NUL et il est incapable d’initiative
– l’ordinateur est un outil complexe. Il est encore nécessaire d’en connaître le fonctionnement pour bien l’utiliser.
L’ordinateur fonctionne aujourd’hui comme à ses débuts. C’est une machine qui travaille sur des données binaires (représentées symboliquement par des suites de 0 et de 1) de manière séquentielle et au rythme d’une horloge interne :
– dans l’ordinateur, toute information est représentée par une suite de bits. Un bit (abréviation de BInary digiT) représente une valeur choisie parmi deux possibilités (symbolisées par 0 et 1, mais concrétisées par un phénomène physique à deux état stables comme « allumé-éteint », « 0 volts – 3 volts », « aimantation nord ou sud », « courant passant ou bloqué », etc …) ;
– à chaque « top » d’horloge, il y a modification d’une série de bits représentant les données en cours de traitement ;
– entre deux tops d’horloge, l’ordinateur est improductif.
Des conventions permettent d’effectuer la codification des informations en binaire, et inversement. Par exemple :
– 0101 représente la valeur 5 en binaire pur sur 4 bits (valeur que l’on retrouve en effectuant le calcul 0x2 3 +1X2 2 +0x2 1 +1×2 0 =5, 2 étant la base de numération binaire) ;
– 01010001 représente la lettre Q (majuscule) sur 8 bits, en code ASCII.(American Standard Code for Information Interchange)

Lire sur cLicours.com :  Maintenance informatique support de notes micro-informatique

LES COMPOSANTS DE L’ORDINATEUR INDIVIDUEL

L’ordinateur individuel (« Personal Computer » ou « PC ») est généralement composé, au plan matériel:
– d’un clavier et d’une souris qui permettent d’entrer des informations dans la machine ;
– d’un écran qui permet de visualiser les informations sortant de l’ordinateur ;
– d’un « boîtier unité-centrale » qui contient les mémoires de l’ordinateur (mémoire vive ou « RAM », mémoires mortes ou « ROM », disques) et son organe actif, le processeur central ou microprocesseur (par exemple PENTIUM 4), ainsi que divers circuits électroniques nécessaires au fonctionnement de l’ensemble;
– d’une imprimante (sortie sur papier) et d’un scanner (entrée papier).
Clavier, écran, souris, imprimante, scanner et disques constituent des périphériques de l’ordinateur, ainsi nommés car ils sont situés autour du processeur.
Les mémoires mortes servent le fonctionnement de la machine, mais ne peuvent être couramment modifiées. La mémoire RAM « dynamique » est par contre perpétuellement en évolution : les données et les programmes nécessaires au fonctionnement de l’ordinateur à un instant donné y sont recopiés. Cette mémoire s’efface quand la machine est éteinte.
Les disques (disque interne, disquette ou disque optique -CD-) permettent de conserver données et programmes entre deux utilisations de l’ordinateur ou de les transférer d’une machine à l’autre.
Au plan logiciel (les logiciels sont constitués de programmes), l’ordinateur dispose d’un système d’exploitation (par exemple WINDOWS) et d’applications (comme WORD, qui est un traitement de texte)

LA CODIFICATION BINAIRE

Le choix du binaire résulte du fait que de nombreux phénomènes physiques admettent deux états stables et faciles à distinguer.
Dès lors, le développement de l’algèbre de Boole (une algèbre définissant diverses opérations sur des ensembles à deux éléments) a permis la réalisation des premiers calculateurs binaires, ancêtres des ordinateurs.

……

Si le lien ne fonctionne pas correctement, veuillez nous contacter (mentionner le lien dans votre message)
Architecture et maintenance d’un ordinateur (2.63 MB) (Cours PDF)
Dépannage informatique

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.