Illustration de l’intervention des fonds activistes dans les offres publiques

Illustration de l’intervention des fonds activistes dans les offres publiques

Les fonds activistes sont intervenus sur de nombreuses opérations ces dernières années310. L’activisme actionnarial transcende largement le cadre restreint des questions de gouvernance des sociétés et ces fonds prennent clairement position dans ces opérations de marché pendant lesquelles se joue le destin de la société. Les fonds activistes sont des actionnaires engagés dans les opérations essentiels pour la vie de la société. Ils ne sont pas de simples spectateurs passifs de l’opération attendant de jouir des revenus financiers que cette dernière va nécessairement générer pour l’ensemble des actionnaires. Leurs actions passées démontrent qu’ils sont parfois les acteurs principaux de ces opérations et décident du destin de la société. On peut même se demander s’ils ne sont pas à l’origine d’une profonde mutation dans le paysage des acteurs boursiers européens. Ces acteurs répondent parfaitement à l’image de l’actionnaire impliqué, prenant presque en main le destin de la société à la faveur d’une opération financière. Ces actionnaires se manifestent de la manière la plus spectaculaire dans le cadre des offres emportant le changement du contrôle de la société. Nous avons retenu certains exemples, tant en matière d’offre publique d’achat que d’offre publique d’échange (A). Ces offres ne sont pas les seules dans lesquelles des actionnaires mènent des campagnes activistes. D’autres sont, comme nous l’avons précédemment étudié, menées dans les offres visant à retirer de la bourse une société qui y était cotée. En matière d’Offre Publique de Retrait (OPR) de nombreux exemples viennent démontrer l’influence que peut avoir une campagne activiste sur l’issue de l’offre. Certaines sociétés sont ainsi restées cotées, malgré la volonté de leurs actionnaires majoritaires. Ces développements permettent de voir que l’activisme dans le cadre des offres publiques est multiple. Les différentes stratégies suivies en fonction de l’offre auront des points communs mais aussi des différences, certaines tendant même à se rapprocher de l’arbitrage financier (B).

L’intervention des actionnaires activistes dans les OPA-OPE

Les offres publiques d’achat ou d’échange sont des moments cruciaux au cours desquels ne se joue rien d’autre que le destin de la société. Le déroulement de certaines offres vient montrer que ces actionnaires jouent bien le rôle primordial que nous avons précédemment décrit. Ils vont même être les juges de l’offre. Lors des offres publiques d’achat ou d’échange, les fonds activistes peuvent intervenir en étant créateur de l’offre, c’est- à-dire en favorisant le lancement d’une offre sur la société. Dans cette situation, la campagne activiste aura pour finalité d’obtenir le lancement d’une offre publique sur la société et d’en tirer le meilleur parti pour l’actionnaire. L’activiste vient littéralement bousculer le destin de la société et joue parfaitement le rôle d’un actionnaire impliqué dans la vie sociale et le destin de cette dernière (1). L’alternative est que l’actionnaire ne soit pas à l’origine de l’offre mais ne se pose comme juge de l’offre, c’est-à-dire en étant le principal acteur décidant de son issue. Il ne sera pas à l’origine de l’offre publique mais en sera clairement le principal arbitre, voire l’opposant déterminé (2).

Lire sur cLicours.com :  Physiologie du foie

 Les fonds activistes peuvent mener des campagnes visant à provoquer le lancement d’offre publique. Ils seront alors à l’origine même de l’offre comme ce fût le cas avec ABN AMRO (a). Il s’agit incontestablement de la forme d’intervention la plus spectaculaire des actionnaires activistes. Une alternative est une intervention moins abrupte de ces actionnaires. Ces derniers peuvent intervenir pour demander que soit rééquilibrée une opération par une opération plus spécifique, comme ce fût le cas avec GDF Suez. Ils ne sont alors pas à l’origine de l’offre publique mais viennent modifier la substance de cette dernière. Ils sont à l’origine de la version modifiée de l’offre (b). Dans ces deux situations ils représenteront un actionnariat engagé cherchant à obtenir des changements radicaux dans la vie de la société, soit en provoquant une offre visant à prendre le contrôle de cette dernière, soit en modifiant une telle offre.

 Cours gratuitTélécharger le document complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.