Le système GNU/Linux installation et configuration

Télécharger cours Linux installation et configuration, tutoriel document PDF.

7.3 – Clavier français sous X, ancienne méthode : Xmodmap
Comme XFree86 a été conçu par des gens se servant de claviers américains (qwertyiop), la configuration du clavier pouvait sembler assez affolante sur les serveurs Xfree86 inférieures à la 3.2. Il fallait pour cela utiliser xmodmap.
7.4 – xdm
Pour démarrer X Window directement au boot (xdm), vous pouvez modifier le fichier /etc/inittab en changeant la ligne contenant initdefault. Par exemple, il suffit de remplacer :
id:3:initdefault: par id:5:initdefault:
Mais attention ! Certaines distributions n’utilisent pas les mêmes niveaux. Le plus simple est de regarder dans le fichier /etc/inittab : celui-ci contient généralement une description des niveaux d’exécution et de ce à quoi ils correspondent.
Pour lancer xdm en 16 ou 32 bits, il faut modifier le fichier /usr/X11/lib/X11/xdm et mettre :
:0 local /usr/X11/bin/X -bpp 16 (ou 32)
7.5 – Sécurité : le fichier .Xauthority
Le fichier .Xauthority est généré par le programme xauth. Il s’agit d’un système d’authentification pour les applications graphiques. Cela permet d’éviter que d’autres personnes envoient des images, des fenêtres sur votre écran – mais également que des personnes puissent “voir” ce qu’il y a sur votre écran.
Le principe est de donner une clef d’identification, en hexadécimal avec un nombre pair de caractères.
Lancer xauth et faire :
add MaMachine:0 MIT-MAGIC-COOKIE-1 MonCode
add MaMachine/unix:0 MIT-MAGIC-COOKIE-1 MonCode
Pour la machine locale, c’est en fait “hostname:NoDisplay”.
Un fois lancé, le serveur X interdit toute connexion, sauf si l’application :
− est exécutée sur une machine référencée ;
− possède le code.
Vous pouvez désactiver le système pour certaines machines avec un xhost +toto par exemple.
Rq: certaines versions obligent à lancer le serveur X avec la commande  xinit — -auth $HOME/.Xauthority
…….

Résumé sur cours système GNU/Linux installation et configuration

1 – Introduction
1.1 – Historique
1.2 – Comment débuter
2 – Installation de linux
2.1 – Choisir sa distribution
2.2 – Les différentes possibilités d’installations
2.3 – Le début de l’installation
2.4 – Partitionnement du disque
2.5 – Que faut il installer ?
2.6 – Le reste de l’installation
2.7 – Problemes possibles lors du boot
2.7.1 – “LI” sans “LO”
2.7.2 – message “Kernet panic unable to mount VFS system”
3 – Configuration du système
3.1 – Mon mot de passe, où est mon mot de passe ?
3.2 – Clavier Français
3.3 – LILO
3.4 – Les répertoires et les principaux fichiers de configuration
3.5 – Mettre une console externe comme console
3.6 – Num Lock au démarrage
3.7 – Imprimer !
4 – Le gestionnaire de packages : RPM
4.1 – Objectifs de RPM
4.2 – Installation
4.3 – Suppression
4.4 – Mise à jour
4.5 – Interrogation
4.6 – Vérification
5 – La gestion des disques et des partitions
5.1 – Montage manuel de partitions : mount
5.2 – Montage automatique de partitions : /etc/fstab
5.3 – Opérations sur disques et file systems (mke2fs, e2fsck, fdformat)
5.4 – Comment générer une disquette de boot
5.5 – Partition de swap
5.5.1 – Swap : création de la partition
5.5.2 – Swap : fichier
5.6 – Optimisation des disques
6 – L’administration du système
6.1 – Ajouter un utilisateur, un groupe
6.2 – Enchainement des scripts de démarrage
6.3 – Ordonnancement de travaux : la crontab
6.4 – Le fichier /etc/syslog.conf
6.5 – La rotation des fichiers de logs : logrotate
……
Si le lien ne fonctionne pas correctement, veuillez nous contacter (mentionner le lien dans votre message)
Le système GNU/Linux (2,10 MO) (Cours PDF)
Linux installation et configuration

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *