L’économie informelle (ou économie grise)

L’économie informelle et relation de confiance

– L’agriculture Tlemcen est, par excellence une wilaya agricole tant par ses potentialités en matière de fertilité des terres que par les spéculations pratiqués. Les plaines de Maghnia, Remchi , Hennaya, les bassins de Beni Ouarssous sont les principaux producteurs des produits agricoles : pomme de terre, agrumes, céréales, légumes… d- Industrie L’emploi dans le secteur de l’industrie représente 11% de l’emploi globale de la wilaya. Tlemcen est connu pour la fabrication de ciment et d’autres produits. Elle possède une zone industrielle qui se situe à Chetouane et s’étend sur une superficie de 218,81 ha. 

Répartition des entreprises privées dans la wilaya de Tlemcen Nous consacrons cette partie à la répartition des entités économiques privées dans la wilaya de Tlemcen, par région, tranche d’effectifs, secteur d’activité et juridique pour donner une vue d’ensemble sur les entreprises privées dans cette wilaya. La wilaya de Tlemcen se classe dans la deuxième position après la wilaya d’Oran en matière de répartition des entités économiques par secteur d’activité dans la région Nord- Ouest de l’Algérie. En effet, dans cette wilaya les entreprises se concentrent dans le secteur commercial avec un nombre de 16938 soit 56.3%, suivis des deux autres secteurs : services 32% et industries 10.7% et enfin le secteur de construction qui englobe seulement 222 entités sur un ensemble de 30086 soit 1%.

Déduction

La wilaya de Tlemcen se classe à la 2ème position après la wilaya d’Oran en matière des entités économiques dans la région Nord Ouest de l’Algérie avec un nombre de 30086 entreprises. 56.3% de ces entités activent dans le secteur commercial, suivi des services avec 32% puis vient en 3ème position le secteur industriel avec un pourcentage de 10.7% et enfin dans la dernière position on trouve le BTPH avec un taux de 1% seulement. Ce qui nous amène à dire que la majorité des entreprises ne cherchent pas à produire mais elles cherchent la maximisation de leur profit à court terme. Il faut ajouter que la plupart (98.35%) des entreprises sont des entreprises privées avec un effectif inférieur à 9 personnes

Objectifs et méthodologie de l’enquête 

Objectifs de l’enquête Depuis le rapport séminal de l’organisation internationale du travail sur l’activité informelle au Kenya (Hart, 1972), les chercheurs ont donné différentes définitions du secteur informel. Dans notre étude nous définissons le secteur informel à l’aide de 4 critères : le non enregistrement administratif et fiscal, la non immatriculation à la sécurité sociale, l’absence de recours aux crédits institutionnels et la vente directe aux consommateurs finals. Dans les paragraphes qui suivent, nous défendons l’idée que chacun de ces critères capte certains aspects du secteur informel, mais en ignore dans le même temps d’autres.

Nous proposons d’utiliser une combinaison de ces critères et d’examiner le secteur informel qui se base sur le nombre de critères qu’une firme remplit. En s’appuyant sur ces critères, nous définissons deux catégories d’entreprises : les entreprises formelles et les entreprises informelles. Les entreprises informelles sont celles qui remplissent au moins un de ces critères définissant « l’informalité » et par conséquent les entreprises formelles sont celles qui ne remplissent aucun de ces critères.  Ci-dessous, nous proposons et utilisons 4 critères pour définir l’informel. Bien qu’ils ne couvrent pas tous les aspects du secteur informel.

LIRE AUSSI :  LA REGION DE L’IHOROMBE, CARREFOUR DE DEVELOPPEMENT DU SUD

D’autres aspects possibles englobent les pratiques de gestion,….  Le non enregistrement administratif : L’un des critères d’informalité est la non possession d’un registre de commerce ou d’une quelconque autorisation (communale ou autre), car selon l’article 19 relatif au code du commerce : « sont tenus de s’inscrire au registre du commerce : 1) Toute personne physique ayant la qualité de commerçant au regard de la loi algérienne et exerçant son activité commercial sur le territoire algérien, 2) Toute personne morale commerciale par sa forme, ou dont l’objet est commercial, ayant son siège en Algérie ou y ouvrant une agence, une succursale ou tout autre établissement ». 

La non immatriculation à la sécurité sociale : Dans notre pays, l’instauration de la loi N° 83-11 du 02/07/1983 relative aux bénéficiaires aux assurances et de la loi N° 83-14 du 02/07/1983 relative aux obligations en matière de sécurité sociale, oblige chaque occupé, qu’il soit salarié ou assimilé à un salarié ou non salarié qui travaille à son propre compte, d’être affilié à une sécurité sociale et chaque employeur, sous peine d’une pénalité, de déclarer leur activité à l’organisme de la sécurité sociale dans les dix jours qui suivent le début d’exercice. Par conséquent, tous les actifs occupés et tous les employeurs et indépendants qui ne sont pas affiliés à la sécurité sociale sont considérés comme des travailleursinformels.  La difficulté d’accès au crédit bancaire Le faible accès au crédit constitue aussi un critère distinctif de l’informel.

Le crédit bancaire semble être pour l’informel, comme pour la plupart des entreprises, une option presque fermée, ce qui les confine à des formes de prêts assez informelles, qui se limitent aux emprunts auprès d’amis, de parents… Dans le cas de notre pays, les banques demandent un certain nombre de documents financiers et administratifs avant d’examiner les dossiers de prêts. Puisque les acteurs de l’informel peuvent difficilement rassembler ces documents, il leur est presque impossible de bénéficier de crédit bancaire. Il faut ajouter, qu’en plus des documents administratifs et financiers requis pour les banques pour octroyer des prêts,  les demandes de garanties font également partie des conditions exigées par les banques pour accorder des prêts. Beaucoup d’entreprises mêmes formelles, sont ainsi exclues du crédit bancaire formel, du fait de cette exigence.

L'économie informelleTélécharger le document complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *