Mémoire Online: Anatomique de l’appareil génital de la vache

Mémoire online étude clinique des métrites chez la vache laitière , tutoriel & rapport en PDF.

INTRODUCTION :

La gestion de l’élevage fait l’objet d’une prise de conscience : « La reproduction comme porte d’entrée du conseil en élevage ». L’objectif général est l’obtention d’une vache gravide dans les meilleurs délais possibles et les meilleures conditions économiques.
Il semble évident que la pathologie utérine occupe une place majeure au cours du postpartum chez la vache; elle affecte les performances de la reproduction ,elle retarde l’involution utérine, augmente l’intervalle vêlage-premier œstrus, l’intervalle vêlage-insémination fécondante et l’intervalle vêlage-vêlage.
Parmi ces infections utérines, nous citerons entre autre, les métrites qui seront à l’origine d’infécondité, de stérilité voir même de la réforme prématurée de la vache, ce qui entrave sérieusement la rentabilité économique de l’exploitation.
En fait, la multiplicité des facteurs intrinsèques et extrinsèques de ces infections montre clairement qu’elles sont l’expression clinique d’une défaillance immunitaire de l’appareil génital face à des traumatismes, des déséquilibres métaboliques et nutritionnels d’une part, à des erreurs de conduite alimentaire ou d’hygiène d’autre part. La conséquence majeure de ces infections utérines a un impact négatif sur les performances de reproduction, d’où l’intérêt d’un contrôle d’involution, pratiqué autour de trente jours post-partum, qui permet principalement de diagnostiquer les métrites chroniques.
Dans cette étude, nous nous proposons de présenter, en première partie:
– Les principales connaissances disponibles sur les métrites.
L’étude clinique des métrites dans la région de Batna, de faire un inventaire des cas de métrites chez les vaches laitières durant la période du post partum .
Nous développerons dans une seconde partie le traitement
de cette affection, à l’aide de différents protocoles thérapeutiques :
1. Le premier protocole que nous aurons l’occasion de suivre est le traitement classique qui se résume en une antibiothérapie par voie générale.
2. Le deuxième protocole thérapeutique repose sur l’utilisation d’un anti inflammatoire qui devient de plus en plus spécifique pour la sphère génitale, et que nous allons tester pour la première fois en Algérie, pour prouver son efficacité dans le traitement des affections utérines. Il s’agit en fait de la Flunixine / Méglumine .
3. Le troisième protocole à tester est celui de la Prostaglandine F2α. Nous allons tester l’effet d’une injection unique de cette hormone de même que l’effet d’une double injection de cette même hormone à 15 jours d’intervalle par voie intra musculaire. Pour cette hormone, nous aurons aussi l’occasion de tester deux différentes doses.
En dépit de chaque protocole, nous allons vérifier ces thérapies en effectuant différentes visites d’élevage, 15 jours , un mois et trois mois après la fin du traitement et vérifier les paramètres de fertilité des femelles traitées, entre autre: l’intervalle vêlage – première ninsémination ; vêlage – insémination fécondante ; nombre de services et le taux des femelles gestantes (taux de fertilité réel).

………
Si le lien ne fonctionne pas correctement, veuillez nous contacter (mentionner le lien dans votre message)
Etude clinique des métrites chez la vache laitière (2.3 Mo) (Rapport PDF)
Etude clinique des métrites

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *