Mémoire Online: Evaluation de la conformité par rapport aux recommandations de l’HAS 2009

Télécharger mémoire online évaluation de la conformité par rapport aux recommandations de l’HAS 2009, tutoriel bonne pratique, de la HAS rapport PDF.

INTRODUCTION
GENERALITES
I. EPIDEMIOLOGIE ET COÛT DE SANTE PUBLIQUE
A. Epidémiologie
B. Cout de santé publique
II. DEFINITIONS
A. Personne âgée
B. Chute
C. Caractère répétitif des chutes
III. FACTEURS DE RISQUE DE CHUTE
A. Facteurs prédisposants
B. Facteurs précipitants
IV. RECOMMANDATION DE BONNE PRATIQUE
A. PREVENTION SECONDAIRE
B. PREVENTION PRIMAIRE
V. ETAT DES LIEUX DES CONNAISSANCES : QUELLES ACTIONS POURRAIENT REDUIRE LE RISQUE DE CHUTE CHEZ LA PERSONNE ÂGEE ?
A. Intervention multifactorielle
B. Activité physique
C. Vitamine D
D. Correction des déficits visuels
E. Révision de l’ordonnance
F. Agencement du domicile
G. Education comportementale
H. Protecteur de hanche
I. Synthèse Prescrire
GESTION DES SOINS AUX PERSONNES AGEES FAISANT DES CHUTES REPETEES : EVALUATION DES CONNAISSANCES DES GENERALISTES INSTALLES EN ILE DE FRANCE
I. MATERIELS ET METHODES
A. Type d’étude
B. Choix et sélection de la population étudiée
C. Le questionnaire
D. Déroulement de l’enquête
E. Recueil de données
F. Objectif principal de l’étude
II. RESULTATS
A. Taux de réponse
B. Résultats du questionnaire
C. Conformité aux recommandations de bonnes pratiques professionnelles (RBP) de l’HAS 2009
III. DISCUSSION
A. Les limites de l’étude
B. Analyse des points forts
C. Analyse des écarts par rapport aux recommandations de l’HAS 2009
D. La typologie des médecins conformes
E. Quelques propositions d’amélioration des pratiques
CONCLUSION
BIBLIOGRAPHIE
ANNEXES
ANNEXE 1 : QUESTIONNAIRE STANDARDISE RECHERCHANT LES SIGNES DE GRAVITE
ANNEXE 2: DESCRIPTION DES TESTS RECOMMANDES
ANNEXE 3 : Arbre décisionnel en prévention primaire
ANNEXE 4 : Population cible
ANNEXE 5 : Questionnaire
ANNEXE 6 : Modalités de la réévaluation du domicile
ANNEXE 7 : Type de kinésithérapie prescrite
ANNEXE 8 : Régression logistique pour le critère « efficace »
ANNEXE 9 : Régression logistique pour le critère « conforme »

Résumé sur recommandations de l’HAS 2009

GENERALITES
EPIDEMIOLOGIE ET COÛT DE SANTE PUBLIQUE
Epidémiologie
Les chutes des personnes âgées sont fréquentes. Grace à l’enquête permanente sur les accidents de la vie courante (EPAC), nous en avons quelques chiffres.
En effet, les chutes constituent de très loin le mécanisme le plus fréquent à l’origine des accidents de la vie courante des plus de 65 ans. On compte environ 450 000 cas par an de chute avec recours aux urgences chez les plus de 65 ans soit 3,5 fois plus que d’accidents de la route avec dommages corporels. Une personne âgée sur 3 fait une chute dans l’année. Ce chiffre est déjà important et pourtant, il omet toutes les chutes au domicile sans recours au système de soin.
La proportion de personnes ayant chuté dans l’année augmente avec l’âge et les femmes sont quasiment deux fois plus nombreuses à chuter que les hommes (toutefois, après 80 ans, les proportions entre les 2 sexes deviennent identiques).
Lorsqu’un élément de l’environnement a été désigné, il s’agissait l e plus souvent du revêtement de sol (34%) d’escaliers (8%) ou d’un lit (6%). Dans 78% des cas, les chutes sont survenues au domicile.
Les conséquences des chutes ne sont pas anodines. Il s’agit le plus souvent de fractures (41%), de contusions (30%) et de plaies (19%). Il ne faudrait pas oublier les conséquences psychologiques présentes dans 30% des cas [4]. La peur de la récidive est responsable d’une perte de confiance en soi qui peut accélérer le déclin des capacités fonctionnelles et la perte d’autonomie. Le syndrome post-chute, qui en découle, se caractérise par une « désadaptation psychomotrice par réduction spontanée de l’activité, diminution des capacités fonctionnelles, des troubles posturaux et de la marche, augmentant ainsi le risque de nouvelle chute ».
Les chutes chez les plus de 65 ans, ont été responsables de 8017 décès en 2006.
Malgré le vieillissement de la population, on constate que ce chiffre tendait à diminuer puisqu’il était de 9080 en 2000 et à 8987 en 2001. Cependant, on remarque depuis une augmentation discrète des effectifs puisqu’en 2008, on compte 8356 décès par chute. Les taux de chute sont restés stables à 80 pour 100 000 personnes. Il est à prévoir que cette augmentation des effectifs de décès par chute se poursuivra dans les années à venir, compte tenu de l’augmentation de la durée de vie et du nombre de personnes âgées dans la population.
…………

Cours pdf

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *