Métier et formation dans le secteur du bâtiment

Métier et formation dans le secteur du bâtiment

I/ Information sur le métier
A/Le secteur du Bâtiment et des Travaux Publics
Le secteur du Bâtiment et des Travaux Publics est une composante essentielle de l’économie nationale c’est :
– 5% du PIB national
– 45% de la F.B.C.F
– Plus de 38 Milliards de dirhams de chiffre d’affaires annuel
– Plus de 310.000 emplois directs dont 20.000 cadres
– Plus de 53.000 unités dont près de 1.500 entreprises structurées et organisées
Caractéristiques générales des entreprises BTP
Le nombre des entreprises BTP varie en fonction de ces sous-secteurs : le premier comprend près de 1.500 unités de production tandis que le second comprend environ 10.000 unités de
production disposant d’un local et environ 40.000 unités de production non localisées, c’est-à-dire travaillant sur les chantiers ou à domicile.
Bien entendu, la taille de ces unités varie de manière importante selon que l’on relève de la première sphère ou de la seconde. Si dans cette dernière, la taille moyenne est de 4 emplois avec un maximum ne dépassant jamais une dizaine de postes, elle atteint 120 emplois en moyenne par entreprise dans la première. Ce chiffre varie toutefois fortement selon les sous-secteurs d’activité: ainsi, les entreprises du second œuvre de finition comportent seulement 38 emplois en moyenne alors que les entreprises de travaux publics spécialisées en ouvrage d’art en ont 480.
En terme de chiffre d’affaires, la taille moyenne est de 15,9 millions de DH, variant aussi fortement que précédemment : 5,2 MDH pour les entreprises de second œuvre de finition à 59,9 MDH pour les entreprises de travaux d’hydraulique urbaine et agricole, soit un rapport de un à dix. Les secteurs d’intervention de l’entreprise organisée sont nombreux, avec une concertation élevée dans le bâtiment (gros œuvre-maçonnerie, le second œuvre technique et le second œuvre de finition) qui regroupe les 2/3 des entreprises organisées. Pour ce qui est des entreprises de travaux publics, elles se concentrent surtout dans les terrassements-routes et installations de lignes électriques et télécommunications (3/4 des entreprises de travaux publics).
Le poids des entreprises organisées dans le secteur des entreprises BTP est très important au regard du chiffre d’affaires (2/3 du CA global), des salaires versés (2/3) et de la valeur ajoutée (3/4 de la VA globale) et de l’emploi global (60%).
En ce qui concerne leur date de création, il est important de souligner la forte mortinatalité des entreprises non organisées qui restent très sensibles à la conjoncture économique et qui travaillent sur les marchés les moins importants en terme de rentabilité. Elles sont généralement jeunes contrairement aux entreprises organisées qui peuvent avoir jusqu’à une cinquantaine d’années. Cette longévité est le résultat d’une structuration du tissu de production voulue par les pouvoirs publics dans les années soixante et soixante-dix. A ce propos, les marchés publics ont joué le rôle d’aiguillon pour la structuration et la pérennisation des entreprises marocaines
organisées.

Lire aussi  Formation COVADIS logiciel de topographie et de conception de projets

……..

Si le lien ne fonctionne pas correctement, veuillez nous contacter (mentionner le lien dans votre message)
Métier et formation dans le secteur du bâtiment (236 KO) (Cours PDF)
secteur du bâtiment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *