MISE EN ŒUVRE DU MODELE ET DE LA PLATEFORME

MISE EN ŒUVRE DU MODELE ET DE LA PLATEFORME

MATERIEL ET METHODES

C’est le langage Java qui a été utilisé. Les tests ont été réalisés sur huit machines. Quatre sont équipées de processeurs AMD, quatre sont équipées de processeurs Intel. Les quatre machines AMD (LT76, LT77, LT83, LT84) présentent la même configuration matérielle : – AMD Athlon 64×2 (Brisbane, 2,5 GHz, 2 Coeurs, 2 Threads) – 2 Go de RAM (DDR2 400 MHz). Les machines à base de processeur Intel sont toutes différentes. – PC1 : o Intel Core 2 Duo E8400 (Wolfdale, 3,0 GHz, 2 Coeurs, 2 Threads) ; o 4 Go de RAM (DDR2 400 MHz).

– PC2 : o Intel Core I5 750 (Lynnfeld, 2,6 GHz, 4 Coeurs, 4 Threads) ; o 12 Go de RAM (DDR3 1066MHz). – PC3 : o Intel Core I3 2100 (SandyBridge, 3,1 GHz, 2 Coeurs, 4 Threads) ; o 8 Go de RAM (DDR3 1333MHz). – PC4 : o Intel Core I5 2410M (SandyBridge, 2,2 GHz, 2 Coeurs, 4 Threads) ; o 8 Go de RAM (DDR3 1333 MHz). Pour tous les tests décrits ci-après, la durée de la simulation a été mesurée pour 1000 itérations (soit 200 générations avec les paramètres arbitraires utilisés pour la validation du modèle). Les durées indiquées sont des moyennes réalisées sur 30 réplications. Les durées d’exécution ont d’abord été comparées selon la dimension de la matrice. Les tests ont tous été réalisés avec des matrices carrées de dimension 5, 11, 25, 50, 100, 250, 500 et 1000.

Pour comparer les différentes machines, la matrice utilisée est de taille 500×500, le voisinage exploité pour la simulation est le voisinage de Moore de rayon 1. Machine PC1 PC2 PC3 PC4 LT76 LT77 LT83 LT84 Temps d’exécution (en minutes) 24,70 14,37 15,18 18,49 50,19 50,13 55,59 50,22 Les processeurs Intel sont plus performants sur cet exercice (environ 15 minutes sur PC1 ou PC2 contre 50 à 55 minutes pour les machines AMD).

LIRE AUSSI :  Initiation à la programmation Java

La fréquence du processeur a un effet net sur la durée de la simulation, ainsi les processeurs plus anciens mais cadencés à une fréquence plus élevée, ou, à génération équivalente, un processeur de PC de bureau cadencé à une fréquence plus élevé qu’un processeur d’ordinateur portable sont plus véloces sur l’exercice que des processeurs fonctionnant à une fréquence plus basse (une quinzaine de minutes avec PC2 et PC3 contre 18 minutes avec PC4).

Il est difficile de généraliser sur la base de nos observations au vu des différences de configuration des machines considérées, il aurait fallu disposer de plusieurs machines partageant la même configuration pour chacun des processeurs Intel décrits, au même titre que nous disposions de plusieurs machines AMD présentant les mêmes caractéristiques. La quantité de mémoire vive qui peut être allouée à la machine virtuelle Java limite la vitesse d’exécution. Cette limite est liée à un problème de gestion de la mémoire de la machine virtuelle Java.

Lorsqu’on enchaine plusieurs réplications, la mémoire de la machine virtuelle n’est pas libérée correctement, et si elle est limitée à 1 Go, elle finit par « saturer », ce qui ralentit la simulation. Lorsque l’on alloue 2 Go et plus à la machine virtuelle sur les machines qui le permettent, nous n’avons pas observé cette saturation. L’engorgement de la mémoire de la machine virtuelle Java se fait sentir d’autant plus vite que le voisinage exploité dans la simulation est grand. Il se manifeste après cinq réplications avec un voisinage de Moore de rayon 3 alors qu’il ne se ressent qu’après douze réplications avec un voisinage de Moore de rayon 1. Avec 2 Go de mémoire allouée à la machine virtuelle Java, aucun effet n’a été visible même après cent réplications. 

Formation et coursTélécharger le document complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *