Service mobile de télésurveillance médicale

Le but principal de notre projet est le transfert d’un ensemble de signaux biologiques à distance via un Smartphone. C’est le cas de la télésurveillance que l’on peut trouver dans de nombreux domaines tels que la télémédecine, la domotique… La réalisation d’un tel projet nécessite en premier lieu la rédaction d’un cahier de charges adéquat selon nos besoins et les exigences de l’application à implémenter.

Etude technique

L’idée de base de notre projet est d’implémenter une application pour téléphones portables, ayant la fonction de consulter à distance un serveur de traitement contenant des signaux biologiques. Il s’agit de détourner les téléphones mobiles de leur fonction de base et d’en faire des outils de télésurveillance. Et par conséquent à n’importe quel moment, n’importe où, nous pouvons recevoir et envoyer des fichiers médicaux en temps réel. Il sera possible d’installer le logiciel sur tout terminal mobile (J2ME).

Données de base
Cette partie a pour objectif de décrire au plan fonctionnel la solution à réaliser d’une manière détaillée ainsi que la description des traitements. Cette étude, qui suit l’étude détaillée, constitue le complément de spécification informatique nécessaire pour assurer la réalisation du futur système.

Cahier des charges
Afin de faire satisfaire les objectifs et les besoins de notre application on rédige un cahier de charges qui consiste à :
➤ Installé deux applications :
◆ Une à installer sur un serveur web (contenant les fichiers numériques).
◆ La deuxième à installer sur un terminal mobile pour recevoir les fichiers médicaux (tel que le signal ECG, EEG et EMG).
➤ Programmer l’application dans un langage qui soit le plus portable possible. Elle doit être simple à utiliser et à installer.
➤ L’interface utilisateur doit être simple, facile à exploiter et à manipuler.

Fonctionnalités
La plateforme proposée nécessite la satisfaction des fonctions suivantes :
◆ Etablir une connexion entre le terminal mobile et le serveur de traitement distant.
◆ Synchronisation de flux transmis par le serveur au terminal mobile.
◆ Adaptation de contenu reçu aux caractéristiques du terminal exploité.
◆ Présentation des signaux reçus sur l’écran du Smartphone.

Environnement de développement
Ci-dessous, voici la liste des composants nécessaires pour développer notre projet :

• J2ME Wireless Toolkit 2.2 :
WTK est le kit de développement fourni par Sun que l’on peut trouver sur leur site (http://java.sun.com). Il permet la création d’applications conçues pour fonctionner sur des appareils mobiles [19]. On y trouve donc toutes les librairies nécessaires ainsi que le compilateur. Il contient aussi un émulateur qui permet de tester la compatibilité avec les différentes configurations et profils :
◆ Connected Limited Device Configuration (CLDC).
◆ Mobile Information Device Profile (MIDP).
◆ J2ME Web Services, (JSR-172).
◆ Wireless Messaging APIs (WMA), (JSR-205).
◆ Mobile Media APIs (MMAPI), (JSR-135).

Lire sur cLicours.com :  Cours d' informatique pour débutants

• Serveur Apache :
C’est un logiciel libre et gratuit sous la licence de l’Apache Software fondation. Ce projet permet à des clients d’accéder à des pages web par un navigateur (internet explorer, Firefox…). Il est cependant nécessaire d’avoir suffisamment de compétences pour l’installer et le paramétrer. Il permet le partage d’objet distant .

• Configuration de terminal mobile chez l’opérateur :
Pour que notre application puisse établir des connexions via la puce de l’opérateur (Ooredoo, Mobilis et Djezzy), il faut configurer la passerelle WAP qui est hébergée chez lui, c’est ce que l’on appelle GPRS (Actuellement, on parle de la troisième génération). Cette étape est accomplie si et seulement si la configuration est faite sur le terminal qui implémente l’application en question.

Table des matières

Introduction générale
Premier Chapitre: Contexte de recherche.
1.1 − Introduction
1.2 − Télémédecine
1.2.1 – Les apports et les enjeux de la télémédecine
1.2.2 – Les freins au développement
1.3 – La télésurveillance médicale
1.3.1 – Objectif
1.3.2 – Principe
1.3.3 – Standards pour les communications mobiles.
1.3.3.1 – Réseaux sans fil
1.3.3.2 – Réseaux d’accès radio mobiles
1.3.3.3 – Réseaux Internet
1.3.4 – Différents types de télésurveillance médicale
1.3.5 – Enjeux de la télésurveillance
1.4 − Conclusion
Second Chapitre: Signaux biologiques.
2.1 − Introduction
2.2 – Electrocardiogramme (ECG)
2.2.1 – Cycle cardiaque
2.2.2 – Electrocardiogramme de surface
2.2.2.1 – Différentes déflexions de l’ECG
2.2.2.2 – Intervalle de l’ECG
2.2.3 – Quelque cas pathologiques
2. 3 – Electroencéphalographie (EEG)
2.3.1 – Origine
2.3.2 – Mode d’acquisition
2.3.3 – Différentes ondes d’un EEG
2. 4 – Electromyogramme (EEG)
2.4.1 – Acquisition d’un signal EMG
2. 4 – Conclusion
Troisième Chapitre: Service mobile de télésurveillance médicale.
3.1 – Objectif
3.2 – Etude technique
3.2.1 – Données de base
3.2.2 – Cahier des cahrges
3.2.3 – Fonctionnalités
3.2.4 – Environnement de développement
3.3 – Bilan d’analyse
3.3.1 – Support des réseaux
3.3.1.1 – Technologie d’accés mobile
3.3.1.2 – Communication via internet
3.3.1.3 – Systéme des terminaux
3.4 – Plateforme proposée pour la télésurveillance
3.4.1 – Description de l’application
3.4.2 – Présentation des interfaces
3.4.3 – Mode d’emploi du programme
3.4.3.1 – Configuration minimale
3.4.3.2 – Diffusion du logiciel
3.4.3.3 – Installation du programme
3.4.3.4 – Résultats et discussion
3.5 – Conclusion
Conclusion générale

Cours gratuitTélécharger le document complet

 

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.