Utilisation de tiges sur mesures patients spécifiques dans les grandes déformations rachidiennes de l’adulte

Utilisation de tiges sur mesures patients spécifiques dans les grandes déformations rachidiennes de l’adulte

Introduction 

La compréhension de l’équilibre sagittal a mis en évidence l’importance de réaliser une planification chirurgicale appropriée pour chaque patient pris en charge pour une déformation rachidienne de l’adulte (ASD), le développement récent de tiges rachidiennes sur-mesure, spécifiques au patient (PSR) doit permettre une meilleure transposition de la planification en per opératoire. L’objectif de cette étude est d’analyser les résultats radiologiques, cliniques, et la survenue de complications à 1 an post opératoire d’une cohorte ayant bénéficiée d’une instrumentation sur-mesure patient spécifique et d’identifier les facteurs influençant ces résultats. Matériel & méthodes Les adultes ayant bénéficiés d’une prise en charge chirurgicale pour une déformation rachidienne, instrumentés avec des tiges rachidiennes sur-mesure patient spécifiques dans notre centre depuis septembre 2014 et présentant un recul de plus d’un an ont été sélectionnés. Les paramètres radiologiques ont été évalués et les patients ont été stratifiés en fonction de leur statut au dernier suivi (A: aligné Vs MA: mal aligné) selon les seuils de la classification SRS-Schwab liées à l’âge. Une analyse statistique à l’aide d’un test T de Student a été utilisés pour comparer les groupes. Résultats 86 patients ont été inclus, d’âge moyen 57,2ans (± 19,2). Au total à 1an post opératoire Le SVA moyen et la différence IP-LL moyens étaient significativement améliorés, 22 patients étaient corrigés sur le plan sagittal et coronal (Alignés) , 52 patients conservaient malgré la chirurgie, un déséquilibre sagittal isolé, 3 patients conservaient un déséquilibre coronal isolé et 9 patients conservaient un déséquilibre combiné (Vs. 42 patients en pré opératoire). Conclusion La corrélation statistique entre les paramètres radiologique pré et post opératoire confirme l’importance d’une planification chirurgicale basée sur ses paramètres et l’utilisation de tiges rachidiennes sur mesures apparait être un outil performant pour la transposition per opératoire de cette planification dans les chirurgies complexe de déformation rachidienne de l’adulte. 

Équilibre sagittal

 L’évolution vers la station érigée bipède, propre à l’être humain, a nécessité la mise en place d’une organisation spécifique du squelette axial. C’est le concept d’alignement rachidien physiologique, introduit pour la première fois par Vaz et al. (1) qui définit une position dite « équilibrée » entre le bassin et la colonne vertébrale dans le plan sagittal et coronal. Cette position respecte l’extension des genoux et des hanches, présente une position neutre des épaules et une position neutre du rachis cervical, le tout permettant un regard horizontal. Le maintien de l’axe de gravité du corps est permis par une compensation harmonieuse entre muscles fléchisseurs et muscles érecteurs du rachis et leurs organisation spécifique autour de l’alternance des courbures rachidiennes (2). L’existence d’un déséquilibre spino-pelvien, projetant l’axe de gravité du corps en avant ou en arrière du triangle de sustentation, quelle que soit son origine (idiopathique, dégénérative, post fracturaire, post opératoire…) est à l’origine de douleurs rachidiennes et éventuellement radiculaires, d’un handicap et d’un vieillissement prématuré de l’ensemble des structures osseuses et ligamentaires rachidiennes mais également des articulations périphériques (Figure1). 4 Figure 1 : exemple de radiographie full spine d’un patient atteint d’une déformation rachidienne de l’adulte. La modification de projection de l’axe de gravité entraine une compensation par les articulations des membres inférieurs afin de maintenir l’horizontalité du regard, ainsi lors du vieillissement physiologique, la perte des lordoses lombaire puis cervicale et l’apparition d’une cyphose rachidienne globale oblige une rétroversion du bassin, une hyper extension des hanches et un flessum des genoux compensatoire (Figure2). A un degré moindre, un déséquilibre coronal qui latéralise l’axe de gravité du corps, entraine une compensation responsable d’une sur-sollicitation de certaines articulations. 5 Figure 2 : Compensation musculo-ligamentaire d’une cyphose dégénérative. L’incidence précise des déformations rachidiennes de l’adulte (ASD) est difficile à estimer du fait de la grande variabilité de présentation et d’intensité des symptômes, toutefois elle est estimée à plus de 60% dans la population de plus de 65 ans (3). Du fait du vieillissement de la population cette incidence est amenée à augmenter dans les années à venir. On constate également que la demande fonctionnelle des patients âgés de 65 ans ou plus est désormais importante. L’ensemble de ces facteurs a amené à proposer des solutions chirurgicales de plus en plus fréquemment à ces patients lorsque les solutions médicales et de rééducation ne suffisent plus à assurer une qualité de vie acceptable et à limiter le handicap induit.

CLiCours.com :  Validité et fiabilité du MABC-2 et du DCDQ dans le diagnostic des Troubles Développementaux

Table des matières

RESUME
INTRODUCTION
ÉQUILIBRE SAGITTAL
TIGES SUR MESURE ET PLANIFICATION
TECHNIQUE OPERATOIRE
OBJECTIFS DE L’ETUDE
MATERIELS ET METHODES
POPULATION ET DONNEES COLLECTEES
CLASSIFICATION SRS SCHWAB PONDEREE PAR L’AGE
DONNEES CHIRURGICALES
CORRECTION DES PARAMETRES RADIOLOGIQUES
CORRECTION CHIRURGICALE GENERALE
ANALYSE STATISTIQUE
RESULTATS
RESULTATS DEMOGRAPHIQUES
Cohorte analysée
Caractéristique démographiques, chirurgicales et radiologiques préopératoires
RESULTATS RADIOLOGIQUES
Corrections des différents paramètres
Résultats généraux a 1 an post opératoire
COMPLICATIONS
ANALYSE STATISTIQUE
RESULTATS CLINIQUES
Évaluation visuelle analogique
Score ODI  SRS-22
Résultats cliniques généraux
DISCUSSION
DISCUSSION DES RESULTATS RADIOLOGIQUES
Correction dans le plan coronal
Correction dans le plan sagitta
Correction globale
DISCUSSION DES RESULTATS CLINIQUES
DISCUSSION DES ANALYSES STATISTIQUES
COMPLICATIONS
POINTS FORTS ET LIMITES DE L’ETUDE
CONCLUSION
BIBLIOGRAPHIE
ABRÉVIATIONS

projet fin d'etude

Télécharger le document complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *