Cours sur la grammaire Japonaise les adjectifs et particules

Extrait du cours sur la grammaire Japonaise

Différences majeures avec le français
Quelques différences du japonais par rapport au français à connaître avant de se lancer dans l’étude du japonais:
– Le sujet de la phrase est souvent omis, et un verbe seul peut constituer une phrase à lui seul;
– Le nom ne varie ni en genre ni en nombre (la pluralité peut être optionnellement marquée par un suffixe);
– L’adjectif ne s’accorde ni en genre, ni en nombre;
– L’adjectif se comporte comme un verbe: il peut avoir un sujet, varie selon le temps et peut former une phrase à lui seul;
– Le verbe se met à la fin de la phrase;
– Le verbe ne se conjugue pas selon la personne (“je”, “tu”, “il”, etc.);
– Il existe un système d’honorifiques inconnu en français.
Verbes
En japonais, le verbe ne se conjugue pas selon la personne.
Les verbes japonais finissent tous par un « u » pour leur forme de base à l’inaccompli, qui est la forme de référence utilisée dans les dictionnaires (mais il ne s’agit pas à proprement parler d’un infinitif, qui n’existe pas en japonais). Le japonais étant une langue SOV (Sujet Objet Verbe), le verbe se place après le Sujet et le Complément d’Objet Direct (COD).
Les groupes
Il existe trois groupes verbaux:
– Le 1er groupe comprend les verbes forts, dits yodan ou godan, dont le radical s’arrête au « u » terminal;
Exemples: iku, hanasu ou kaeru
– Le 2ème
groupe est le groupe des verbes faibles ou ichidan, les verbes qui
finissent par « iru » ou « eru » et dont le radical s’arrête au « ru »;
Exemples: taberu, miru ou kaeru
Radical
Le radical est la partie invariable d’un verbe. Le type de radical d’un verbe japonais détermine le groupe auquel il appartient:
– 1er groupe: le radical se termine par une consonne, il s’obtient en supprimant le-u final de la forme de base.
Exemples: iku → ik, hanasu → hanas
– 2ème groupe: le radical se termine par une voyelle, il s’obtient en supprimant le -ru final de la forme de base.
Exemples: taberu → tabe, miru → mi ou kaeru → kae
– 3ème groupe: il s’agit de verbes irréguliers, il est donc difficile de déterminer leur radical.
Forme en te
La forme en te d’un verbe est souvent utilisée en japonais. Elle sert notamment à:
– construire le temps continu (« être en train de faire »),
– adresser des requêtes polies (« pourriez-vous faire »),
– demander la permission de faire quelque chose (« puis-je faire »),
– relier des phrases entre elles.
La construction de la forme en te dépend du groupe auquel appartient le verbe et pour le premier groupe, elle dépend également de la terminaison du verbe.
1er groupe: La construction de la forme en te dépend de la terminaison du verbe:
– Terminaison en u, ru, tsu: radical + tte
o kau (acheter) → katte
o kaeru (retourner) → kaette
o matsu (attendre) → matte
– Terminaison en mu, bu, nu: radical + nde
o nomu (boire) → nonde
o yobu (appeler) → yonde
o shinu (mourir) → shinde

Lire aussi  Cours de japonais grammaire, vocabulaire et exercices de rédaction

……..

Si le lien ne fonctionne pas correctement, veuillez nous contacter (mentionner le lien dans votre message)
Cours sur la grammaire Japonaise les adjectifs et particules (904 KO) (Cours PDF)
Cours sur la grammaire Japonaise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *