La nature du management

La nature du management

Dans le passé, l’entreprise était axée sur la production. De nos jours et face à un environnement en perpétuel changement, elle se présente comme un système socioéconomique assez complexe et intégrant divers aspects. Cette transformation a engendré la nécessité d’une évaluation précise de la situation de la firme, non seulement vis-à-vis des composantes classiques de l’entreprise telles que le produit, le marché, le prix de revient; mais aussi vis-à-vis des composantes d’environnement externe et interne plus contraignant avec des perspectives plus larges que par le passé. Désormais, aucune action n’est entreprise dans la firme sans qu’un diagnostic préalable ne soit établi et ce afin de prendre des décisions prospectives.

En dépit de ça, la difficulté des choix se pose et il faudra recourir à la formulation de stratégies, à des procédés de contrôle, à des prévisions, à la définition d’objectifs qui maximiseront le rendement de l’organisation. Cependant, pour mettre en œuvre ce développement et ce progrès, l’entreprise a besoin de certains outils de gestion et d’hommes dotés de certaines qualités et aptitudes qui auront à gérer ce changement. Elle a besoin en somme, d’une créativité managériale ou d’un certain management de l’entreprise.

Avant d’aller plus loin, une mise au point terminologique s’impose. Les termes direction, management, gestion, administration sont utilisés par certains comme synonymes alors que pour d’autres, ils recouvrent des réalités bien distinctes. Il est évident que donner aux mots leur sens exact est une nécessité et ce afin de sortir de la confusion dans laquelle nous nous trouvons à cause d’un manque de définitions précises. L’introduction d’expressions anglo-saxonnes avec un sens souvent différent de celui qu’il a dans la langue d’origine, ajoute à la difficulté de la question. 

LIRE AUSSI :  Evolution et caractéristiques de la structure de la chaîne aéronautique

La part de l’humain dans le management

Il arrive que des dirigeants croient que leurs décisions ne dépendent que des facteurs rationnels et négligent ainsi dans leur prise de décision le facteur humain qui est d’une grande importance dans toute organisation. Ils créent alors l’effet de prisme dû à cette négligence et aux problèmes de communication. Manager, c’est donc prendre en compte l’humain pour éviter que les subalternes, même si c’est de bonne foi, exécutent A’, quand le dirigeant vise A.

Il ne peut y avoir de séparation entre les facteurs rationnels et les facteurs humains dans toute prise de décision. Ils sont complémentaires. Facteurs Rationnels Facteurs Humains Résolution de problèmes Décisions 3-Définitions du management21 : a-Définition globale: Dans sa définition la plus globale, manager ce n’est plus faire, mais « faire faire »; c’est le moyen de réaliser par l’intermédiaire d’autrui. C’est donc admettre que plus de la moitié des problèmes du chef, sont d’ordre humain.

Selon Mc NAMARA, le management est l’art des arts: celui de diriger des talents. b-Définition analytique: D’un point de vue analytique, manager c’est: • canaliser des ressources humaines et matérielles, • dans des unités organisées et dynamiques, • en vue d’atteindre les objectifs de la société, • en visant la meilleure satisfaction des utilisateurs, • et en assurant le développement et l’épanouissement des travailleurs.

Formation et coursTélécharger le document complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *