Les gisements de tourmalines

Les gisements de tourmalines

L’autre pays de la Tourmaline…Elbaïte, Liddicoatite, Schorl, Dravite, tel est le nom attribué à Madagascar quant on parle de cette gemme, même si les spécimens de collection en provenance des gisements malgaches sont peu représentés sur les salons de minéraux, comparés aux « monstres » du Brésil et du Pakistan, le pays compte de nombreux gisements d’un intérêt certain. Actuellement, l’activité minière se poursuit artisanalement dans de nombreux sites, surtout motivée par la recherche de gemmes.

Récemment de nouveaux gisements ont été découverts (ou re-découverts) dans des régions de :  Sud-Est de Fianarantsoa : produit des minéraux issus de pegmatites des sous-types Béryl – Columbite et lépidolite, la mine d’Alakamisy Itenina, a produit plusieurs tonnes de cristaux roulés de tourmaline polychrome et de belles rubellites. Les plus gros galets pesaient jusqu’à 30 kilos. La plupart de ces tourmalines étaient de qualité gemme. Quelques uns des plus gros cristaux ont donné de belles sections polies polychromes.  Ikalamavony : zone située à l’Ouest-Nord-Ouest de Fianarantsoa, dans la localité de Bevoandrano deux grandes pegmatites remarquables du sous-type Ambligonite, avec des dykes présentant uen bordure à grains fins de feldspaths, muscovites et tourmaline ; il y a un enrichissement significatif en minéraux lithinifères, avec abondance de lépidolite et d’ambligonite, associées à de la tourmaline polychrome. 

Ambatofinandrahana : situé à l’Ouest d’Ambositra, est riche en pegmatites des sous-type béryl-columbite, lepidolite, tourmaline et danburite.  Anjanabonoina-Vohitrakanga : de superbes liddicoatites sont toujours produites, et les tranches avec stries de croissance multicolores produites avec ces cristaux restent particulièrement spectaculaires  Antsongombato : des cristaux de rubellite remarquables, sont de taille très variable ; les petits seulement sont homogènes et de superbe teinte rouge sang de pigeon plus ou moins foncée. Les autres ont presque toujours une structure complexe et sont formés par des zones concentriques.  Tsilaizina : les cristaux zonés sont également très fréquents.

Certains cristaux montrent des zones de coloration qui alternent et qui ne sont pas concentriques, mais disposées en strates parallèles sur toute la hauteur du prisme. Ici la tourmaline rose se distingue des autres par sa faible teneur en manganèse et par une proportion élevée en chaux. 150  Betafo-Antsirabe : le district pegmatite de Betafo-Antsirabe s’étend de ces deux villes jusque vers le Nord de la ville de Faratsiho, appartient la plupart au sous-type béryl-columbite, produit du lépidolite, des béryls roses, de la tourmaline polychrome et quelques topazes, en cristaux pouvant atteindre jusqu’à six kilos. 

Au Sud-Est, région de Vangaindrano, les verdélites chromifères ont une couleur intense. De vastes champs de pegmatites se trouvant en zones reculées n’attendent qu’une amélioration de leur desserte et surtout de leur sécurisation (banditisme rural toujours très actif) pour être prospectés.  Lac Alaotra : la présence de la schorlite, remarquable dans cette région, par la perfection de sa cristallisation, sa brillance et son homogénéité.  Tsironomandidy-Lac Itasy : des pegmatites du sous-type béryl –columbite ont produits des tourmalines rouges et des tourmalines polychromes. Parmi ces régions citées, retenons : Antsongombato et Ikalamavony pour leurs rubellites, Tsilaizina et Anjanabonoina pour leurs tourmalines polychromes.

La place qu’occupe Madagascar dans le monde en tant que producteur de gemmes

Il est toujours intéressant de connaître les pays qui sont des terres de trésor pour certaines des plus merveilleuses variétés de pierres précieuses sur la Terre. Ce passage présente la liste des plus grands producteurs de certaines des pierres les plus accrocheuses et passionnantes qui incluent des gemmes comme les émeraudes, les opales, le jade, les saphirs, les rubis. Selon l’article paru sur le site de http://www.justgemstone.com/blog/top-best-gemstone-countrieson-earth/, voici les nations naturellement riches qui sont les plus grands vendeurs de pierres précieuses de différentes sortes au monde : i. 1 ère place : La Colombie Plus grand producteur de : Emeraude, 70-90% contribution à l’offre mondiale totale La terre colombienne est la source la plus riche d’émeraude dans le monde.

LIRE AUSSI :  Notions de base et propriétés d'un langage

L’exploitation de ce joyau a commencé dans l’ère pré-coloniale quand les conquistadores espagnols ont exploité les mines royales commercialement et internationalement. Il existe un type pur d’émeraude de gisement sédimentaire, qui est la variante la plus populaire sur cette terre qui a été créé à la suite des forces géologiques qui ont conduit à la montée des Andes. Cette pierre est encore exploitée dans ces 151 mines. Muzo est la mine la plus populaire en Colombie qui est connu pour produire les meilleures émeraudes dans le monde. Il y a deux autres mines dans cette région, les mines de Coscuez et de Chivor, qui contribuent également à la production mondiale. ii. 2 ème place : Madagascar Le plus gros producteur de : Saphirs avec d’autres variétés intéressantes de pierres précieuses et fines.

Madagascar contribue près de 50% de la production totale mondiale de saphirs du monde. Ils ont d’abord été découverts dans la région de Tranomaro : Maromby. Ensuite dans la petite ville d’Ilakaka en 1998 où ces pierres précieuses ont été trouvées très facilement comme le sol était riche. C’était la période de pointe dans l’histoire de cette ville où les saphirs étaient facilement disponibles. Avec la découverte d’autres gisements riches en saphirs, dans les autres régions de l’île comme Didy, Atsinana, Bemaintsy, Madagascar garde sa première place de producteur de saphir mondial. D’autres pierres populaires sont extraites dans les autres riches mines de Madagascar qui comprennent l’émeraude, l’aigue marine, la morganite, la tourmaline, la tsavorite, la demantoïde, le spessartite et le grenat changeant de couleur.

Le quartz de Madagascar alimente le marché mondial par l’intermédiaire des négociants chinois. Il est certainement un pays très productif en termes de pierres précieuses. iii. 3 ème place : Le Sri Lanka Producteur éminent de : Plus de 50 variétés de gemmes qui incluent les saphirs. Sri Lanka est l’un des pays les plus populaires et les plus riches en gemmes et en pierres ornemmentales. Il est également connu sous le nom de  » Treasure Box of the Indian Ocean  » en raison de la disponibilité de divers types de pierres précieuses. Le pays a un centre renommé de l’industrie minière du pays stationné à Ratnapura qui est populairement connu comme  » The Gem Town « . Ce pays a été le fournisseur éminent des pierres les plus précieuses qui embellissent les bijoux de la couronne de divers pays comme la Grande-Bretagne et la Russie. La liste des pierres précieuses produites par les riches terres du Sri Lanka inclut le rubis, le saphir, le spinelle, le chrysobéryl le plus fin (y compris l’oeil de chat et l’alexandrite), la topaze, la tourmaline, le quartz, le péridot, la pierre de lune, le grenat, le zircon et un certain nombre d’autres pierres fines.

Les gisements de tourmalinesTélécharger le document complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *