Lexique financier

LEXIQUE FINANCIER

ACTIF SOUS-JACENT Le sous-jacent peut être une action, un indice, une devise, un panier d’actions… Un actif sous-jacent est u produit ou un titre financier sur lequel porte une option, un bon de souscription, un contrat à terme (future) et plus largement un produit dérivé quel qu’il soit ACTION Une action est une part de l’entreprise qui confère un droit de propriété à son détenteur. Chaque actionnaire est donc propriétaire, à hauteur du nombre d’actions qu’il possède, d’une partie de l’entreprise. L’action donne droit au versement d’un dividende annuel et confère un droit de vote à son détenteur. L’ensemble des actions compose le capital d’une société anonyme (SA). BMTN (Bon à moyen terme négociable) Le bon à moyen terme négociable (BMTN) est un titre de créance négociable (TCN) émis par des entreprises, des banques, des institutions ou des sociétés financières. D’une durée initiale supérieure à un an, il peut être émis sur le marché monétaire. Il correspond à un crédit interentreprises, c’est-à- dire que les entreprises (généralement les plus grandes) ou les établissements de crédit qui sont en phase de besoin de trésorerie, vont émettre elles-mêmes des BMTN qui vont être achetés par des investisseurs. BON DE CAPITALISATION Titre au porteur, caractérisé par une perception différée des intérêts, qui sont directement réinvestis dans le bon, créant ainsi de nouvelles sources de revenus. BON DU TRÉSOR C’est une créance négociable émise par le Trésor Public. Les bons du Trésor permettent le financement à court et moyen terme de l’État. CATÉGORIE DE PART Un OPC peut être composé de catégories de parts (pour un FCP) ou d’actions (pour une Sicav). Le portefeuille de l’OPC reste unique, mais les catégories de part ont des caractéristiques différentes : montant nominal, mode de distribution des revenus (capitalisation, distribution, possibilité de partage, etc.), taux de chargement.

Lire sur cLicours.com :  Un contrôleur général pour les finances publiques

instruments financiers à partir de 150 000 euros d’échéance allant d’une journée à une année émis aussi bien par des établissements de crédit établis en France, des institutions et sociétés financières spécialisées que par toute société commerciale. Les CDN sont cessibles sur le marché secondaire, et offrent en général une grande liquidité. COMPTE TITRES C’est un compte ouvert dans une banque, une société de gestion ou une société de Bourse. Comme un compte chèque sur lequel sont inscrites les entrées et les sorties d’argent, le compte titres sert à répertorier les titres (actions, obligations, parts ou actions d’OPC, etc.) détenus en portefeuille. Pour en ouvrir un, il suffit d’en faire la demande à son banquier. L’ouverture est généralement gratuite. Les conditions de fonctionnement du compte seront encadrées notamment par la règlementation issue de la Directive MIFID qui encadrera le niveau de risque des produits que l’investisseur sera susceptible de négocier en fonction de son profil (objectifs, connaissance des marchés, surface financière en particulier) FCP (Fonds commun de placement) C’est une forme d’OPC. Il s’agit d’un portefeuille de valeurs mobilières en copropriété, géré par une société de gestion pour le compte des porteurs de parts. FCPR (Fonds commun de placement à risque) Ce sont des FCP qui doivent investir au moins 50% de leur portefeuille dans des sociétés non cotées. Ils permettent au souscripteur de bénéficier d’un avantage fiscal. FONDS DE FONDS (ou OPC d’OPC) C’est un fonds commun de placement qui n’investit pas directement dans des actions mais dans d’autres fonds. C’est une sélection de Sicav ou de FCP. FONDS DE FUTURES C’est un FCP investi sur les marchés à terme. FONDS DE PENSION Ce sont des fonds auxquels les salariés cotisent pour préparer leur retraite.

Cours gratuitTélécharger le document complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.