Mémoire Online: Influence des matières organiques du noyer sur le comportement de jeunes plants de pommier

Rapport de stage influence des matières organiques du noyer sur le comportement de jeunes plants de pommier, tutoriel & guide de travaux pratiques l‘azote dans le sol et la plante en pdf.

Le noyer (Juglans regia L.)

Le noyer (Juglans regia L.)

Introduction

Le noyer commun (Juglans regia L.) est pratiquement absent des statistiques officielles; il se trouve souvent sous forme de peuplement dans différentes régions de l’Algérie constitués généralement d’hybrides naturels (Vatov, 1983).
C’est une espèce forestière et fruitière de grande importance, du fait que ses fruits, son bois, son écorce et ses feuilles trouvent une large utilisation dans la vie quotidienne (Bonev, 1973). Elle est cultivée traditionnellement en Algérie et sa culture n’a pas connue une grande extension car elle est confrontée à plusieurs problèmes entravant son développement.

Origine du noyer

Le noyer sauvage été sans doute indégène dans les Balkans et il paraît que l’arbre soit venu d’Asie par l’intermédiaire des Perses, et que sa culture se soit répandue aussi bien en Extrême-Orient qu’en Europe occidentale.
L’introduction dans la région de R’haouat (les moulins), du noyer commun a commencé dès le début du siècle dernier, par l’apport de noix qui sont semées dans la zone qui répond mieux aux exigences écologiques de l’espèce : altitude, lumière, chaleur, sol profond en irrigués (Vatov, 1983).
D’après Vanier (1999), Juglans vient de Jovis glans qui signifie « gland de Jupiter ».

Systématique et botanique

Selon Crete (1956), le noyer blanc ou noyer commun appartient :
Embranchement : Phanérogames
S/embranchement : Angiospermes
Classe : Dicotylédones
S/classe : Apitales
Ordre : Amentales
Famille : Juglandacées
Genre : Juglans
Espèce : Juglans régia.

Aire de répartition du noyer

Aire de la culture du noyer dans le monde

La culture s’est développée en Asie, en Europe, en Afrique du nord, en Amérique ainsi qu’en Australie (Ounis et Zitouni, 1996).
La production mondiale des noix

Aire de la culture du noyer en Algérie :

Selon Bonev (1973), on trouve le noyer dans le massif de l’Aurès, les régions de Annaba, de Sétif, la grande Kabylie, Tlemcen, Tebessa, Djelfa, Saïda, près de Sougueur au sud de Tiaret.

Aire de la culture du noyer dans la région de Batna :

Le noyer se trouve presque dans toutes les régions de Batna (Vatov, 1983). Les surfaces plantées appartiennent généralement aux privés.
Dans la région de R’haouat, il existe certains individus (écotypes) présentant des caractéristiques agronomiques très recherchées qui peuvent constituer dans le futur de véritables variétés locales. Son cycle de végétation est court, il débourre assez tard et perd tôt ses feuilles (Garavel, 1971).

……….
Si le lien ne fonctionne pas correctement, veuillez nous contacter (mentionner le lien dans votre message)
Influence des matières organiques du noyer sur le comportement de jeunes plants de pommier (1.6 MO) (Rapport PDF)
Influence des matières organiques

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *