L’ACTIVITE HYPOGLYCEMIANTE DE L’EXTRAIT CODE AO13 CHEZ LE RAT

L’ACTIVITE HYPOGLYCEMIANTE DE L’EXTRAIT CODE AO CHEZ LE RAT

Mesure de la glycémie

 La glycémie des animaux a été mesurée à l’aide d’un glucomètre de marque ONE TOUCH VERIO ®. Le sang a été prélevé au niveau de la veine caudale. Le bout de la queue de l’animal a été incisé à l’aide d’une lame stérilisée fournie avec l’appareil, puis la goutte de sang qui a coulé a été récupérée sur une bandelette du glucomètre et cette bandelette a été insérée dans l’appareil. La glycémie a été affichée sur l’écran du glucomètre. 

Étude de l’effet d’A013 sur la tolérance au glucose

 L’activité de l’extrait A013 a été d’étudiée sur une hyperglycémie passagère provoquée par une surcharge de glucose chez le rat (KEITA A. et coll., 1998). Les animaux ont été mis à jeun pendant 18 heures avant d’être utilisées. Ils ont été répartis en 3 lots : 1 lot a été utilisé comme témoin, et les animaux des 2 autres lots ont été traités avec l’extrait. Avant la manipulation, la glycémie de base de tous les animaux a été mesurée. Ensuite, les animaux du lot1 ont reçu 10 ml/kg d’eau distillée par voie orale et les animaux des lots 2 et 3 ont reçu l’extrait aux doses respectives de 50 et 100 mg/kg par voie orale dans un volume de 10 ml/kg (SY G. Y. et coll., 2008). 9 Trente minutes après, une solution aqueuse de glucose de 4 g/kg a été administrée par voie orale chez tous les animaux dans un volume de 10 ml/kg, puis leur glycémie a été mesurée à 30, 60 et 90 min après l’administration de la solution de glucose (DOUPA D. et coll., 2014). 4. Étude de l’effet de l’extrait sur l’hyperglycémie chronique Le but de cette manipulation a été d’étudier l’effet de l’extrait A013 sur l’hyperglycémie chronique provoquée par l’alloxane chez les rats (IBTISSEM B., 2014). Pour provoquer l’hyperglycémie chronique, les animaux ont été mis à jeun pendant 18 heures, ensuite 150 mg/kg d’alloxane monohydrate dissout dans une solution de NaCl9‰ ont été injectés par voie intra péritonéale dans un volume de 10 ml/kg chez tous les animaux (AMPA R. et coll., 2014). Soixante-douze heures après l’administration de l’alloxane, la glycémie des animaux a été mesurée, et les rats qui ont présenté une hyperglycémie ont été retenus pour notre étude. Ces animaux ont été répartis en 2 lots:1 lot témoin et 1 lot traité avec l’extrait. Les animaux du lot témoins ont reçu 10 ml/kg d’eau distillée, tandis que les animaux du 2ème lot ont reçu l’extrait à la dose de 100 mg/kg dans un volume de 10 ml/kg, et un troisième lot témoin non traité a été utilisé comme témoin neutre, les animaux de ce lot ont reçu 10 ml/kg d’eau distillée. L’extrait et l’eau distillée ont été administrés 1 fois par jour, à la même heure, pendant 9 jours, et la glycémie des animaux a été mesurée tous les 2 jours (DJEDIOUI A., 2009).

LIRE AUSSI :  Évaluation du statut en vitamine A et de ses déterminants chez les femmes

Rendement de l’extraction 

Après évaporation à sec du filtrat obtenu après la macération à froid dans un mélange éthanol-eau de 250 g de poudre de l’écorce, 62 g d’extrait sec sont obtenus, ce qui donne un rendement de 24,8%. 2. Résultats du criblage phytochimique Les résultats du criblage phytochimique effectué sur l’extrait AO13 montrent une présence, de flavonoïdes et de tanins en forte teneur; de saponines, de composés phénoliques, d’anthocyanes, de sucres réducteurs, de stéroïdes, de triterpènes, de polysaccharides et d’alcaloïdes en teneur moyenne (tableau II)

 PARTIE BIOLOGIQUE 

Effet de l’extrait AO13 sur la tolérance au glucose

 Après une surcharge glucosée par voie orale, la glycémie des animaux traités au préalable avec l’extrait AO13 est inférieure à celle des animaux témoins. Trente minutes après l’administration de la solution de glucose, la glycémie des animaux atteint un pic ; la glycémie des animaux traités avec l’extrait reste inférieure à celle des animaux témoins. Chez les animaux témoins, la glycémie est égale à 1,55 ± 0,12 g/l contre 1,33 ± 0,18 g/l chez les animaux traités avec l’extrait AO13 à la dose de 50 mg/kg (p < 0,05) et 1,11 ± 0,01 g/l chez les animaux traités avec l’extrait à la dose de 100 mg/kg (p < 0,05). Au bout de 90 minutes la glycémie des animaux du lot témoin est égale à 1,17 ± 0,04 g/l contre 0,09 ± 0,01 g/l à 0,72 ± 0,01 g/l chez les animaux traités avec l’extrait aux doses respectives de 50 à 100 mg/kg (p < 0,05) (figure1). 

Table des matières

TABLEAUX DES MATIERES
LISTE DES FIGURES
LISTE DES TABLEAUX
SIGLES ET ABREVIATIONS
I. INTRODUCTION
II.MATERIELS ET METHODES
A. PARTIE CHIMIQUE
1.Extraction
2. Criblage phytochimique
1. Animaux d’expérimentation
2.Mesure de la glycémie
3.Étude de l’effet d’A0 sur la tolérance au glucose
4.Étude de l’effet de l’extrait sur l’hyperglycémie chronique
III.RESULTATS
A. PARTIE PHYTOCHIMIE
1. Rendement de l’extraction
2. Résultats du criblage phytochimique
B.PARTIE BIOLOGIQUE
1. Effet de l’extrait AO sur la tolérance au glucose
2. Effet de l’extrait AOsur l’hyperglycémie chronique
IV.DISCUSSION
V.CONCLUSION
BIBLIOGRAPHIE

projet fin d'etude

Télécharger le document complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *