Les processus hydrologiques mis en jeu

Les processus hydrologiques mis en jeu

Catégories sémantiques ressorties lors de l’analyse de quelques constructions verbales

L’analyse d’un petit groupe de verbes dans le chapitre précédent a fait ressortir quelques catégories sémantiques de termes nominaux que l’on peut retrouver dans le discours de la médecine thermale. Ces catégories sémantiques, qui ont été retrouvées dans les deux corpus d’étude, sont : – les entités humaines (Nhum) : il s’agit des noms qui désignent les dispensateurs et les bénéficiaires des soins thermaux, les premiers étant la plupart des fois des noms de profession, mais pouvant aussi être des noms propres de personnes, d’organismes officiels ou de stations thermales, qui désignent par métonymie les personnes qui y travaillent ; – les moyens (Nconc) : dans cette catégorie entrent les noms relatifs à des substances, comme les médicaments et les types d’eaux, par exemple, mais aussi certains types d’appareils ; – les techniques de soin et les activités thermales (Nabs) :

c’est la catégorie qui compte le plus grand nombre d’éléments, apparaissant dans une quantité élevée de phrases ; – les noms de maladies (Nmal) : dans cette catégorie, outre des hyponymes de maladie, nous trouvons aussi des co-hyponymes de maladie, tels qu’affection et pathologie, suivis d’un modifieur ; – les noms de partie du corps (Npc) : outre des noms de membres et d’organes, on trouve dans cette catégorie aussi des formes composées typiques du style médical comme segments corporels ou région lombaire. Ces noms peuvent être simples ou composés, sachant que, pour des raisons d’économie linguistique, les formes composées dépassent de loin, en nombre d’entrées, les formes simples.

CLiCours.com :  Ressources en eau ; réutilisation des eaux usées et risques associés

Fréquence des verbes et de leurs V-n

Les catégories présentées à la section précédente ne couvrent qu’une partie des termes de nature nominale des deux corpus. Il y a d’autres noms qui n’entrent dans aucune des catégories citées plus haut. Parmi ces noms, il y a de nombreux noms dérivés de Les noms – 206 – verbes179. Cela parce que dans les discours spécialisés les nominalisations ont une place privilégiée dans la construction du discours. Si nous comparons le nombre d’occurrences de quelques verbes traités au chapitre précédent et des noms qui leur sont morphologiquement reliés (V-n dans les notations du lexique-grammaire), nous verrons que les premières sont moins nombreuses que les deuxièmes.

Corpus français V nombre d’occurrences V-n nombre d’occurrences agir 22 action 229 contre-indiquer 15 contre-indication 134 indiquer 73 indication 500 prescrire 71 prescription 87 traiter 138 traitement 693 Tableau 1 : comparaison entre le nombre d’occurrences de quelques verbes et de leurs V-n dans le corpus français. Corpus italien V nombre d’occurrences V-n nombre d’occurrences agire 79 azione 399 controindicare 8 controindicazione 31 indicare 31 indicazione 105 migliorare180 71 miglioramento 178 somministrare 15 somministrazione 32 trattare 141 trattamento 441 Tableau 2 : comparaison entre le nombre d’occurrences de quelques verbes et de leurs V-n dans le corpus italien.

Formation et coursTélécharger le document complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *