Les Performances D’épuration au Niveau de la STEP

 Les Performances D’épuration au Niveau de la STEP

Pour contrôler l’état de la station d’AIN EL HOUTZ et suivre son fonctionnement dans l’épuration des eaux usées afin d’irriguer la plaine d’ Hennaya, ainsi que pour relever toutes les défaillances qui existe. On présente dans ce travail, l’abattement des principaux paramètres de pollution : DBO5, DCO et MES au niveau de cette station durant la période du fonctionnement allant du mois de Janvier 2014 jusqu’au mois de décembre 2014. Les résultats nous ont été fournis par les gestionnaires de la STEP (ONA de Tlemcen).

En collaboration avec le directeur de la station d’Ain el Houtz, nous avons eu ces figures pour avoir une idée plus détaillée sur la performance de cette station en matière de traitement et son efficacité pour l’agriculture. Les Performances D’épuration au Niveau de la STEP CHAPITRE III 119 Figure 10 : Evolution des MES Le taux de rabattement en matière en suspension (MES) est de 91% durant l’année 2014. On remarque que les résultats d’analyses des MES à la sortie de la STEP ont été marqués par des variations importantes qui dépassent parfois la norme avec une valeur maximale de 51 mg/l cela est dû probablement à plusieurs facteurs. 

CLiCours.com :  Cours les circuits hydrauliques de transmission de puissance

Figure 11 : Evolution de la DBO5 Le taux de rabattement de la demande biologique en oxygène (DBO5) est de 86% durant l’année 2014. On remarque qu’en 2014, sept mois consécutifs ont été marqués par des dépassements importants par rapport aux normes désignées (30 mg/l). Donc on peut dire qu’il y à une quantité importante des eaux épurées qui étaient utilisées pour l’irrigation avec des valeurs de DBO5 qui dépassent les normes ce qui est strictement interdit.

Figure 12: Evolution de la DCO Le taux de rabattement de la demande chimique en oxygène (DCO) est de 87 % durant l’année 2014. On constate que toutes les concentrations en DCO varient dans une gamme inférieure à la norme de réutilisation fixée (90 mg/l), ce qui s’explique par une bonne dégradation des matières chimiquement oxydables présentes dans l’eau ajoutée à une bonne oxygénation du milieu. Les eaux usées ont subis un bon rabattement de DCO ce qui justifie le bon fonctionnement de process concernant ce paramètre

Formation et coursTélécharger le document complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *