METHODE DE CONSTITUTION DU CORPUS ET EFFETS DE CADRAGE

METHODE DE CONSTITUTION DU CORPUS ET EFFETS DE CADRAGE

En scientométrie, la définition de l’équation de recherche ainsi que le choix de la base de données sur laquelle est effectuée ladite recherche constituent des choix cruciaux dans la constitution d’un corpus, puisque c’est à travers cette équation et cette base de données que sont déterminées plusieurs caractéristiques importantes du corpus analysé : § son périmètre (l’étendue du champ des publications scientifiques analysé), § son volume (la quantité de documents correspondant), § la qualité des données et des métadonnées collectées : o en un sens non normatif, c’est-à-dire en termes de qualification des documents collectés.

Par exemple : A quels types de documents aura-t-on / n’aura-t-on pas accès (éditoriaux, articles publiés dans des revues, chapitres d’ouvrages, actes de conférences, etc.) ? A quelle revue aura-t-on / n’aura-t-on pas accès (puisque les différentes bases des données n’indexent pas toutes les mêmes « bouquets » de revues) ? Etc. o en un sens normatif, parfois formulé en termes de propreté/saleté. Par exemple : Les champs des notices bibliographiques sont-ils tous renseignés ? Le sont-ils de manière standardisée ? Etc.

L’équation de recherche a été élaborée au fil de deux processus

des échanges entre les auteurs de ce rapport et des agents de l’ANSES, § des tests de l’équation visant à ajuster cette dernière pour capter le plus possible de documents pertinents vis-à-vis du cadre de l’étude, et le moins possible de documents non pertinents. L’équation de recherche obtenue au terme de ce travail peut être schématisée ainsi : (fréquences/ondes OR technologies) AND (exposition OR effets biologiques ou sanitaires) AND NOT (utilisation à des fins thérapeutiques OR traitement de matériaux) AND PUBYEAR > 1995

Dans cette partie, nous préciserons d’abord le processus au fil duquel cette équation de recherche a été élaborée ainsi que les considérations qui nous ont conduit à choisir le moteur de recherche Scopus pour constituer notre corpus. Puis nous reviendrons sur le détail de l’équation de recherche utilisée dans la présente étude et sur le détail des choix qui y ont amené. Il est particulièrement important de retenir, pour la lecture des parties suivantes (2, 3, 4 et 5) de ce rapport, un point qui sera détaillé dans cette première partie (cf. en particulier «  Présentation conjointe de l’équation de recherche finale et des choix qui y ont amené »), et qui concerne un effet de cadrage induit par l’un des choix présenté dans ladite section :

CLiCours.com :  Les microparticules 

il a été décidé de focaliser la présente étude sur les questions touchant aux expositions environnementales et professionnelles, et, a contrario – pour pouvoir analyser plus finement ces questions – d’exclure une importante quantité de publications portant sur les utilisations des RF à des fins thérpeutiques (les techniques d’ablation par radiofréquences, les radiothérapies, etc.).

RESUME DU PROCESSUS D’ELABORATION DE L’EQUATION DE RECHERCHE ET CHOIX DE LA BASE DE DONNEES 

Résumé du processus d’élaboration de l’équation de recherche L’équation de recherche a initialement été construite à partir des listes de mots-clefs figurant dans les rapports d’expertise publiés par l’ANSES au sujet des radiofréquences. Comme indiqué ci-dessus, elle a ensuite fait l’objet de différents amendements, au fil des tests et des discussions entre les agents de l’ANSES et les membres du LISIS.

Concernant les tests évoqués brièvement ci-dessus, ils ont consisté pour la plupart à contrôler que chacun des termes (hormis ceux qui font directement référence au domaine des radiofréquences, comme par exemple radiofrequenc*, hyperfrequenc*, microwave* 1 ) permettait bien (sur Scopus) de capter des publications scientifiques portant sur l’exposition aux radiofréquences (RF) et leurs effets biologiques et sanitaires, et le moins possible de documents ne relevant pas de ce champ. Par ailleurs, Olivier Merckel et Olivia Roth-Delgado ont fourni une liste de vingt-et-une références bibliographiques sélectionnées parmi celles qui figurent dans quatre des derniers rapports de l’AFSSET et de l’ANSES concernant les radiofréquences et la santé2 .

 Choix de la base de données

Le CorText Manager offre la possibilité de travailler sur des données issues de trois portails de recherches bibliographiques différents : Pubmed, Web Of Science et Scopus. Or, Pubmed étant un moteur de recherche tourné vers les domaines de la biologie et de la médecine, une partie des productions scientifiques concernées par le cadre de notre étude, à savoir celle qui aborde les questions d’exposition aux radiofréquences sans aborder celles des effets biologiques et sanitaires (et notamment les questions qui portent plus spécifiquement sur la

Formation et coursTélécharger le document complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *