Comprendre la finance

Comprendre la finance

L’apéritif

Le chapitre d’introduction à la finance est censé servir d’apéritif, au sens littéral du terme : donner faim. Il s’agit de présenter ce que recouvre la finance, et en quoi les questions financières sont intéressantes – autant pour créer de la valeur que pour mieux comprendre les entreprises et leurs stratégies.

Le menu – Des chapitres comme autant de plats

Après l’introduction, ce livre est composé des chapitres 1 à 9 qui sont autant de plats à déguster. Comme dans un festin, la progression est censée être logique, sans indigestion. Des pauses (trous normands, cf . ci-dessous) sont prévues dans chaque chapitre . Il est toujours possible de sauter un chapitre car des notes de bas de page renvoient aux notions utiles . L’ordre des chapitres est le suivant : • Chapitre 1 . Pour prendre une analogie scolaire, il s’agit d’abord d’apprendre à lire. De même que les études de médecine commencent par l’anatomie..

Les trous normands, sous forme d’encadrés dans le texte

Même avec la meilleure volonté du monde, tout lecteur se lasse et s’endort au bout d’un certain temps ; même avec la meilleure pédagogie du monde, tout professeur devient ennuyeux . Voilà pourquoi au sein de chaque chapitre sont prévus des trous normands récréatifs, histoire de continuer à parler finance sans en avoir l’air . Ces trous normands prennent la forme d’encadrés, et sont de cinq sortes, détaillées ci-dessous .

Jargon et les jargonautes

« Pourquoi donc, reprit le Syrien, citez-vous un certain Aristote en grec ?
C’est, répliqua le savant, qu’il faut bien citer ce qu’on ne comprend point du tout dans la langue qu’on entend le moins.» François-Marie Arouet dit Voltaire, Micromégas , 1752, chapitre VII. Un dictionnaire est un ouvrage qui se mord la queue (ce qui est toujours douloureux), car il définit des mots avec d’autres mots . Nous avons le même problème dans toutes les disciplines . Plus on utilise du jargon, plus on a l’air compétent . Pour entrer dans le cénacle de ceux qui savent, il faut maîtriser ce jargon . Et à part les médecins et les avocats, il n’y a pas pire jargonneur qu’un financier, le milieu de la finance usant et abusant des anglicismes . Voilà pourquoi fleurissent dans cet ouvrage des petits encadrés comme le suivant . Jargon et les Jargonautes Le PnL (prononcer Piénèll’) est un barbarisme bref pour désigner le profit ‘n loss statement, c’est-à-dire le compte de résultat d’une société. En gros, les ventes et autres recettes de l’année moins les dépenses et autres charges de l’année. Tout ça pour ça.

LIRE AUSSI :  Evaluation des charges de fonctionnement de la première année

Tranche de vie

La tranche de vie est une illustration un peu foutraque pour présenter une situation et susciter une ou des question(s). Un petit encadré sera plus clair. tranche De vie Gisèle vient de gagner 1 000 € au Loto. Elle hésite entre combler son découvert (taux d’intérêt : 10 %) ou placer l’argent sur un livret d’épargne à 2 %. Elle doit alors raisonner en coût d’opportunité, en cherchant la meilleure opportunité parmi ces deux choix.

Comprendre la financeTélécharger le cours complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *