Cours sur les objectifs d’un système de gestion de fichiers

Extrait du cours système de gestion de fichiers

INTRODUCTION
Objectifs d’un système de gestion de fichiers (SGF)
Archive sur : disque, bande (dérouleur, cassette, hexabyte, DAT),disque amovible (optique, disquette) … mémoire stable
Nature du contenu :
. données structurées
. données non structurées
. de natures différentes : exécutable, texte, image, son, vidéo,alphanumériques
. importance du volume des informations
Modèles d’architectures
La simplicité : micro-ordinateur de type PC/MS-DOS
Un utilisateur -> un seul programme à la fois
Le SGF résoud les 4 problèmes suivants :
– désignation des fichiers (par une arborescence souvent)
– interface d’accès pour les programmes
– correspondance nom symbolique-adresse physique
– intégrité des données par rapport aux pannes : alimentation, carte processeur, support disque (grace aux sauvegardes), logiciel
Supports d’archivages disque 
Machine serveur :
– disques Redundant Arrays of Inexpensive Disks (RAID): on utilise une suite de disques dont certains peuvent être le mirroir d’un autre, ou contenir des informations de contrôle pour la détection et la correction d’erreurs
RAID 0* : pas de redondance et pas de contole d’erreur -> rapide mais pas tolérant les pannes
RAID 1* : autant de mirroir que de disque de données -> le plus rapide enlecture, tolère une panne, mais le plus couteux
RAID 2 : utilise plusieurs disques pour stocker le code correcteur et détecteur d’erreurs (Code de Hamming : corrige 1 erreur et en détecte 2)
RAID 3* : les données d’un fichier sont réparties sur l’ensemble des disques de données à l’échelle du bit, la détection d’erreur utilise la parité, un disque seulement consacré au stockage du contrôle d’erreur
RAID 4 : idem RAID3 répartition et parité porte sur le bloc -> les solutions
RAID 3 et RAID 4 sont vulnérables si le disque qui contient les informations de parité tombe en panne
Modèles de fichiers considérés par FTAM pour le transfert de fichiers
Fichier à structure d’accès hiérarchique:
– un fichier est considéré comme une structure arborescente
– c’est un ensemble de noeuds et d’unités de données (DU) regroupés en unités d’accès au fichier (FADU)
– une FADU est un sous arbre de l’arbre complet
Approches de la répartition de fichiers (1)
1. Transfert de fichiers : Kermit, UUCP, ftp-Internet, …
-> FTAM en est la version normalisée, un fichier est accessible par programme ou par utilisateur (commande) – permet la gestion de l’hétérogénéité : de machines, de systèmes d’exploitation, de structures de fichiers, de systèmes de fichiers
– ensemble de primitives de service dont l’enchainement est structuré par des régimes, chaque régime correspond à des opérations particulières.
Approches de la répartition de fichiers (2)
2. Extension du modèle Unix à un réseau de machines :
NFS (Sun)
Apporte : Performance, hétérogénéité, modèle Internet, »transparence »
3. Système Réparti : Chorus (Chorus systèmes), OSF1-Mach (OSF), Amoeba (Tanenbaum) possède des noms internes uniques et globaux au système (UID)

LIRE AUSSI :  Les composants essentiels d’un système d'exploitation

……

Si le lien ne fonctionne pas correctement, veuillez nous contacter (mentionner le lien dans votre message)
Cours sur les objectifs d’un système de gestion de fichiers (1087 KO) (Cours PDF)
gestion de fichiers

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *