De l’intention…. 

De l’intention…. 

Plan de recherche

Dans la figure suivante (figure 5), nous résumons les différents éléments présentés en vue d’une proposition méthodologique pour notre expérimentation. Les activités réservées aux élèves sont indiquées à l’aide de flèches bleues. D’abord, les élèves sont interrogés sur les moyens techniques nécessaires à la mise en œuvre de cette expérimentation. Il s’agit de savoir si les élèves disposent à la maison d’un ordinateur et d’une connexion Internet. Les élèves remplissant ces deux conditions participent à l’expérimentation. Après avoir été distribués en groupes de sept, les élèves procèdent à une première hiérarchisation des membres du groupe (y compris eux-mêmes).

Ensuite, ils sont impliqués dans un travail collaboratif et anonyme finalisé avec une nouvelle demande de classement des membres du groupe (cette fois, à partir des pseudonymes derrière lesquels chaque élève à travailler). L’apport des enseignants est circonscrit à trois activités principales, signalées à l’aide de flèches orange. Nous avons demandé aux enseignants un travail de réflexion sur les critères permettant de catégoriser les élèves (afin de concevoir un questionnaire) ainsi qu’un travail de réflexion sur les contenus à travailler de manière collaborative.

La troisième activité principale concerne la demande de classement des élèves (avant et après le travail collaboratif et anonyme). Les enseignants assurent aussi le suivi des élèves tout au long du travail à distance (afin de forger leurs représentations à l’égard des performances cognitives des élèves qui travaillent en anonymat).Afin de mieux comprendre la démarche méthodologique que nous proposons, nous allons détailler les différents éléments de notre plan de recherche. 

Enquête préliminaire par questionnaire

LIRE AUSSI :  Points d’Abhidhamm

Notre recherche suppose un travail à distance. Par conséquent, nous avons prévu une enquête auprès des élèves participant à la recherche, dans le but de connaître les enfants qui ont accès à Internet. Le questionnaire fournira des informations sur l’existence d’un ordinateur et d’une connexion Internet à la maison de chaque élève. On rajoute une question concernant l’accès à Internet dans l’idée de trouver ultérieurement un créneau horaire commun permettant le travail en groupe sur la plateforme. Un questionnaire (enquête) pour les enseignants nous fournira des informations sur les critères que les enseignants utilisent pour catégoriser les élèves. Les enseignants seront aussi invités à hiérarchiser les niveaux des élèves selon les critères indiqués comme réponses au questionnaire.

A partir du classement des enseignants, les élèves seront répartis dans des groupes de 5 ou 7 en essayant de maintenir l’hétérogénéité. Un questionnaire pour les élèves, sur l’image de soi et l’image des autres, permettra de connaitre comment chaque élève se perçoit lui – même ainsi que ses collègues. Le questionnaire sera construit à partir des mêmes critères donnés par les enseignants. Les élèves auront la possibilité d’évaluer leurs collègues ainsi qu’eux – même sur une échelle bipolaire en 5 ou 7 points (une échelle allant de 1= très faible jusqu’à 5 ou 7=très bon). L’évaluation concernera les membres de chaque groupe. Les noms des membres seront présentés au début du questionnaire. Chaque élève doit classer (par ordre croissant) ses collègues du groupe et aussi s’auto évaluer par rapport aux autres. Les réponses à ce questionnaire permettront d’obtenir une première image sur leurs camarades et sur eux – même.

Formation et coursTélécharger le document complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *