Evaluation des secteurs clés santé, éducation, Eau

Evaluation des secteurs clés santé, éducation, Eau

L‘influence des dépenses publiques sociales dans la réduction de la pauvreté en Algérie à l‘analyse des résultats de l‘incidence des dépenses sociales (éducation/santé)

Education

La mesure de la relation entre l‘investissement dans l‘éducation et la pauvreté monétaire est difficile à cerner. La variable proxy (Niveau d‘instruction du chef de ménage) peut témoigner du niveau de la pauvreté par le biais des dépenses consacrés à l‘éducation. Le système éducatif algérien comprend quatre niveaux, à savoir : a) l‘enseignement préscolaire, essentiellement assuré jusqu‘à une période récente par le secteur privé et les jardins d‘enfants locaux ; b) l‘enseignement fondamental obligatoire, d‘une durée de neuf ans, comprenant l‘enseignement primaire, qui dure cinq ans, et le premier cycle de l‘enseignement secondaire, enseignement moyen qui dure quatre ans ; c) l‘enseignement post-obligatoire qui comprend deux branches – le second cycle du secondaire, qui dure trois ans, assuré par les établissements secondaires et la formation professionnelle, à durée variable, qui est dispensée par les centres de formation professionnelle ; et d) l‘enseignement supérieur, assuré par les universités et les institutions spécialisées nationaux. Les écoles privées ont été abolies en 1976. La réforme en cours, en vigueur depuis l‘année scolaire 2003-2004, a permis de réorganiser l‘ancienne structure du primaire et du premier cycle du secondaire qui duraient respectivement 6 et 3 ans, et qui aujourd‘hui durent 5 et 4 ans respectivement. (Voir annexe  » C ») évaluation des secteurs clés santé, éducation, Eau  La population du primaire ayant baissé, et des salles de classe et des enseignants ayant été libérés du fait du raccourcissement de la durée du cycle primaire, le gouvernement a décidé d‘offrir progressivement une année d‘enseignement pré primaire (financée par l‘État) dans toutes les écoles primaires. L‘accent est mis sur la généralisation de l‘achèvement du premier cycle du secondaire, l‘élargissement de du secondaire, et l‘amélioration de la qualité. Il reste encore à définir une vision claire d‘une filière de formation professionnelle dans le cadre de la nouvelle stratégie de l‘enseignement secondaire post-obligatoire. La formation professionnelle sert traditionnellement de filet de sécurité aux élèves qui ont des résultats scolaires médiocres et ne peuvent accéder au second cycle du secondaire, aux élèves qui sort du second cycle post-obligatoire qui ne sont pas entrés en enseignement supérieur et aux travailleurs mis au chômage ou qui désirent élargir leurs outils de formation moyennant une formation adaptée au marché du travail. Au niveau de l‘enseignement supérieur, la réforme vise en premier lieu une croissance quantitative rapide et, en second lieu, l‘alignement sur le Processus de Bologne, en harmonisant les diplômes en Europe moyennant des cursus de licence en trois ans, de master en deux ans, et de doctorat en trois ans (Licence-Master-Doctorat ou LMD)141. Les deux tableaux suivant nous montre les performances du secteur de l‘éducation nationale durant les deux dernières décennies avec une comparaison avec d‘autres pays de différentes régions du monde.

LIRE AUSSI :   Analyser des articles de praticiens

Formation et coursTélécharger le document complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *