Les propositions d’aménagements

Les propositions d’aménagements

Un parking commun à tous les équipements

Figure 21 : vue de dessus de l’ensemble de l’aménagement de la Prairie Réalisation : BOUZEGZI Billel Dans cet aménagement, la place de la voiture est réduite. En effet, à l’intérieur de l’espace de la Prairie, le mode de déplacement est réservé uniquement aux piétons et aux cyclistes. Ce choix d’aménagement s’explique en partie par la présence d’une grande fréquentation de la population sur ce lieu. De plus, il faut assurer la sécurité à l’accès à l’école. Les enfants en bas âge pourront circuler librement sans se soucier de la présence des véhicules motorisés. Cependant, la voiture n’est pas complètement absente, puisqu’elle est aujourd’hui le mode de transport principal pour tous les déplacements.

Un parking commun à tous les équipements présent sur l’espace de la Prairie est mis en place. L’entrée nord sera la porte principale de la Prairie. En effet, les véhicules pourront y accéder par cette entrée et stationner tout le long de la Prairie sans avoir la possibilité de circuler à l’intérieur. Par ailleurs, ce parking est situé derrière l’école primaire et la place publique. Durant la semaine ce sont surtout le personnel de l’école, les parents, les commerçants et leurs clients qui utiliseront les places de stationnement. Et durant le week-end, les emplacements de stationnement seront utilisés par les sportifs qui viendront au stade de football ou bien au Les propositions d’aménagements 43 complexe sportif.

De cette manière, le parking sera toujours utilisé et n’occupera pas la place principale de la Prairie. Figure 22 : parking à l’entrée nord Figure 23 : parking situé derrière l’école Réalisation : BOUZEGZI Billel B. Projet d’une nouvelle école L’urbanisation du champ de la Riche entrainera une augmentation de la population. A l’horizon 2020, la population serait d’environ 2300 habitants et en 2035, elle atteindra les 4000 habitants. Cela va avoir des conséquences sur le nombre d’écoliers. Il faudrait une école plus adaptée et apte à accueillir des écoliers supplémentaires. Ma proposition serait de prévoir une école qui sera capable d’accueillir 300 élèves dans un premier temps, puis 500 élèves après agrandissement. Il s’agit là d’envisager une nouvelle école sur la Prairie pour 300 élèves à l’horizon 2020, avec suffisamment d’espace libre pour pouvoir anticiper son agrandissement.

CLiCours.com :  Présentation et analyse de l’impact des travaux de restructuration dans le quartier

Figure 24 : La proposition du projet d’une nouvelle école Réalisation : BOUZEGZI Billel La superficie du premier segment (12 salles de classes pour 300 élèves) avec environ 3000 m² de surface brute de plancher soit 10 m² de superficie par élève. Cet établissement comprend à la fois des élémentaires et des primaires avec une cours de récréation pour chaque section

Le nouvel aménagement de l’école permet créer une nouvelle ambiance qui n’existait pas auparavant. En effet, dans ce contexte, l’école ne sera pas entourée de voiries et de maisons individuelles. Dans cette nouvelle configuration, la végétation et l’espace libre vont permettre de créer un cadre plus agréable. 45 Figure 26 : L’école actuelle (2012), encerclée de voiries et de logements

Création d’un complexe sportif

Actuellement, en termes d’équipements sportifs, la Prairie contient une salle des sports et deux cours de tennis extérieur. Je propose de compléter cet ensemble par un terrain de basketball à l’extérieur afin qu’un nombre plus important de sport soient représentés. De plus, une attention particulière est accordée à l’espace libre qui entoure ces équipements pour éventuellement laisser la possibilité d’agrandir la salle des sports. Enfin un aménagement de chemins pédestres permettra de relier les équipements et de traverser l’espace en question.

Formation et coursTélécharger le document complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *