Cours et tutoriel Frame Relay principes et applications

Sommaire: cours et tutoriel Frame Relay principes et applications

Abstract
Introduction
1. Remarques générales sur le Frame Relay
1.1 Le Frame Relay, u ne commutation au niveau liaison sans reprise sur erreurs
1.2 Le Frame Relay : fonctionnalités
1.3 Frame Relay : les circuits virtuels
1.4 Frame Relay : le mode “ burst ” et le CIR
PRINCIPES
2. Fonctionnement détaillé du protocole
2.1 L’interface physique
2.2 Latrame Frame Relay
2.3 Mécanisme de gestion des exceptions
2.3 Adressage (DLCI)
2.4 Gestion des congestions (DE,FECN,BECN et CLLM)
2.4.1 DE
2.4.2 FECN, BECN
2.4.3 CLLM
2.5 Signalisation (LMI)
2.5.1 Signalisation unidirectionnelle
2.5.2 Signalisation bidirectionnelle
2.5.3 Signalisation asynchrone
2.6 Network to Network Interface (NNI –FRF 2.1)
2.7 Circuit virtuel commuté (SVC –FRF 4)
3. Les évolutions futures du Frame Relay : la voix sur le Frame Relay
APPLICATIONS
4. Les offres commerciales Frame Relay
4.1 L’offre commerciale des constructeurs de commutateurs
4.2 L’offre commerciale des opérateurs de télécommunication
4.2.1 L’offre de France Télécom
4.2.2 L’offre de BT
4.2.3 L’offre de AT&T
5. Présentation d’un matériels spécifiques au Frame Relay : Le FRAD
6. Présentation de quelques réseaux Frame Relay Européens
6.1 Le réseau FR Finnpap
6.2 Le réseau FR Danzas
6.3 Le réseau FR AMS
6.4 Le réseau FR Infonie
6.5 Un exemple de réseau FR transportant de la voix
Conclusion
ANNEXES
Glossaire (défini par le Frame Relay Forum)
Bibliographie
Brochure publicitaire Transpac : le service Frame Relay
Etat du marché FR en 1996
Exemples de normes FRF :
FRF1.1 (UNI)
FRF3.1 (Encapsulation)
FRF4 (SVC)

Extrait du cours et tutoriel Frame Relay principes et applications

Introduction
Au cours du temps, de nombreux protocoles de communication ont été développés et implémentés, certains ont connu le succès, d’autres non. Durant les a nnées 60 et 70, c’était commun pour les fabricants d’ordinateurs de développer leurs propres protocoles qui utilisaient leurs propres environnements et pas les autres. Pendant les années 70, IBM publia la première spécification d’architecture de communicat ion de données dite ouverte sous le nom de SNA (Systems Network Architecture). C’est aussi dans les années 70 qu’une nouvelle spécification de protocole connue sous le nom de X25 naquit, introduite non pas par un constructeur d’ordinateur mais par une organisation de standardisation : le CCITT.
1. Remarques générales sur le Frame Relay
Avant de se lancer pleinement dans le protocole, nous allons présenter quelques principes généraux caractérisant la technologie Frame Relay.
1.1 Le Frame Relay, une commutation au niveau liaison sans reprise sur erreurs
Le but d’une commutation au niveau de la liaison, qui se décline en commutation de trames et en relayage de trames, est d’améliorer en performance la commutation de paquets (ex : X25) en simplifiant le nombre de niveaux de l’architecture à prendre en compte. En reportant la commutation au niveau 2 de l’architecture, on simplifie considérablement le travail des n œ uds. En effet, dans une commutation de paquets, on attend de recevoir correctement une trame, avec des retransmissions potentielles, puis on travaille sur le paquet. Un acquittement est envoyé vers le nœ ud précédent et on garde une copie tant que le nœ ud suivant n’a pas fait parvenir un acquittement positif. Un autre avantage du relayage de trames est l’introduction d’une signalisation séparée du transport des données. La mise en place de la connexion de niveau 2 s’effectuera par une connexion logique dif férente de celle de l’utilisateur.
1.2 Le Frame Relay : fonctionnalités
La normalisation du Frame Relay s’appuie sur la recommandation Q.922 (et plus particulièrement sur le noyau de base de cette recommandation : Core Q.922). On utilise les fonctionnalités complètes aux extrémités de la connexion et celles du noyau dans les nœ uds intermédiaires. Les fonctionnalités de cette recommandation sont les suivantes :
– délimitation, alignement et transparence des trames,
– multiplexage et démultiplexage des trames en utilisant lechamp adresse,
– inspection de la trame pour vérifier qu’elle possède un nombre entier d’octets avant insertion ou après extraction des 0 intégrés pour  la transparence,
1.3 Frame Relay : les circuits virtuels
Un des aspects importants du Frame Relay est le type de connexion qui est supporté. Le Frame Relay a été conçu pour être un protocole simple, et les implémentations initiales manquaient de messages de configuration et de libération d’appel. Le protocole en lui- même ne contient pas d’adresse de type réseau.

……
Si le lien ne fonctionne pas correctement, veuillez nous contacter (mentionner le lien dans votre message)
Cours et tutoriel Frame Relay principes et applications (815 KO) (Cours PDF)
tutoriel Frame Relay

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *