Instruction permettant d’extraire des données à partir d’une base

Cours instruction d’extraire des données à partir d’une base, tutoriel & guide de travaux pratiques en pdf.

Exemple d’application 

La base qui nous sert de support pour cet exemple, n’est qu’un extrait d’une base plus importante que vous utiliserez pour faire connaissance avec un langage de manipulation de données.
Dans le cas présent, la base se réduit à :
– une table (fichier) STAGES regroupant les informations propres à un stage donné. Chaque collection de données spécifiques à un stage précis est contenue dans un n-uplet (ligne de tables, enregistrement de fichier).
– une table STAGIAIRES regroupant suivant le même processus logique toutes les informations propres à un stagiaire donné.
Les règles de gestion qui régissent le suivi des données STAGES et STAGIAIRES sont extrêmement simples.
Elles peuvent s’énoncer de la manière suivante :
Chaque stagiaire est inscrit à un stage et à un seul, et un stage répertorié a au moins un participant.
On arrive donc au modèle rudimentaire suivant qui nous servira de support.

La requête SQL

Instruction permettant d’extraire des données à partir d’une base.
Cette requête permettra de « manipuler » les informations (données) contenues dans la base et, si tout va bien (!), d’obtenir un résultat qui c=devrait pouvoir satisfaire le besoin de l’utilisateur.
Comme toute instruction d’un langage quelconque, une instruction SQL a une grammaire, une syntaxe et un vocabulaire propre
Les 6 étapes de la pseudo-méthode et la requête SQL
Les 6 étapes de la pseudo-méthode permettent d’arriver à une requête d’interrogation utilisable sur une base de données
L’instruction générique d’extraction en SQL : SELECT
1ère étape Enumération,
Recensement Prépare les étapes 2 à 6.
Affine et restreint la requête si nécessaire par les clauses
DISTINCT ou GROUP BY.
2ème étape Exécution du produit cartésien
Clause FROM.
3èmè étape Restriction de concordance Clause WHERE. Elle est à utiliser uniquement en cas de base multi-table (étape2).
4ème étape Restriction de condition d’obtention Clause WHERE. Elle sera associée par un opérateur logique AND si l’étape 3 dèja imposée l’utilisation d’un WHERE
5ème étape Projection sur les colonnes
Clause implicite suivant immédiatement le SELECT.
Attention à la qualification des colonnes homonymes en cas de base multi-table (cf exemple)
6ème étape Séquence de présentation Clause ORDER BY..

Cours gratuitTélécharger le cours complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *