Les principales fonctions de l’intelligence économique

 Les principales fonctions de l’intelligence économique

L‟objet de cette section est de proposer les bases méthodologiques permettant la mise en œuvre effective de l‟IE dans l‟entreprise à travers les quatre fonctions qu‟elle doit remplir afin de fonder un processus cohérent : ▪La maîtrise des connaissances et des savoir-faire. ▪La détection des menaces et des opportunités. ▪La coordination des acteurs et des activités. ▪La mise en œuvre des stratégies d‟influence.

La maîtrise des connaissances et des savoir-faire

La première fonction de l‟IE consiste à chercher maîtrise des connaissances et des savoir-faire de l‟organisation, cela nécessite : – Une indentification et une protection de l‟acquis dans les différents domaines de l‟entreprise, (recherche et développement, production, commercial et après vente, logistique administration), puis leur évaluation, permettant à l‟entreprise de se connaitre et de s‟apprécier, au regarde de ses objectifs stratégique. – Une veille globale de l‟existant. – Un enrichissement permanant par le développement interne et acquisition externe. Cependant, la constitution de cette première fonction que remplit l‟IE consiste à considérer que la mémoire de l‟entreprise constitue un atout et même un avantage concurrentiel potentiel

La détection des opportunités, des risques et des menaces

Dés lors que la première fonction se construit, il convient d‟identifier les opportunités de développement du porte feuille de savoirs de l‟entreprise, et dans le même temps, les risques les menaces qui sont susceptibles de peser sur ce dernier, ce travail consiste à bien comprendre son environnement, tant direct que indirect. Le patrimoine des connaissances de l‟entreprise sera enrichi et valorisé afin de réduire l‟incertitude, par l‟indentification des opportunités ainsi que les risques et menaces susceptibles de peser sur elle. L‟anticipation des menaces et des opportunités qui surviennent dans l‟environnement des entreprises nécessite une maîtrise des techniques et des pratiques de la veille (technologique, concurrentielle, commerciale, juridique).

CLiCours.com :  Analyse comparative d’algorithmes intelligents en reconnaissance de motifs sur cartes de contrôle

La coordination des acteurs et des activités

Parce qu‟elle privilège une logique de pour et de l‟avec, l‟IE est une dynamique de coordination des acteurs des activités et des stratégies. Cette fonction de coordination des acteurs et des activités ne se situe pas au même niveau que les deux précédentes et la suivante, elle est, en effet, à la fois au cœur même de l‟IE comme un système comme une dynamique, elle est aussi la principale condition du succès pour la mise en place d‟un dispositif d‟IE comme mode de pensé et d‟action au sein d‟une entreprise, car elle permet de coordonner entre les différentes actions isolées mises en œuvre individuellement par les acteurs à travers une démarche collective et concertée favoriser les réflexions collectives, cela suppose :

▪La mise en place d‟un sens du dialogue, prémisse de l‟intelligence collective afin de déterminer la répartition des pouvoirs formels, le degré de participation, le degré d‟autonomie de la prise de décision. ▪Le recensement des complémentarités de savoir et de savoir-faire, tant à l‟intérieur de l‟entreprise, qu‟entre entreprises, dans une logique de compétence et une coordination efficace des activités. ▪Une culture collective de l‟information et la mise en place des circuits prédéfinis de sa circulation.

Formation et coursTélécharger le document complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *