Mémoire Online: Evaluation de la matière organique dans l’eau du barrage de Timgad

Sommaire: Evaluation de la matière organique dans l’eau du barrage de Timgad

Liste des figures
Liste des tableaux
Introduction générale
Chapitre 1 Partie bibliographique
Partie I.A : Généralité sur les eaux
A.1 Introduction
A.2 Cycle de l’eau
A.3 Qualité de l’eau

Evaluation de la matière organique
A.3.1 Paramètres organoleptiques
A.3.2 Paramètres physico-chimiques
A.3.3 Paramètres concernant les substances « indésirables »
A.3.4 Paramètres concernant des substances « Toxiques
A.3.5 Paramètres bactériologiques
A.3.6 Pesticides et produits apparentés
A.4 Sources principales d’eaux brutes
A.4.1 Eaux de pluie
A.4.2 Eaux de surface
a) Eaux de rivière (partie amont)
b) Eaux de rivière (partie Aval)
c) Eaux de lac
A.3.3 Eaux souterraines
A.4.4 Eaux des mers et océans
Partie I.B : Matière Organique des milieux aquatiques
B.1 Généralité sur la matière organique
B.1.1 Origine de la Matière Organique (MO) dans les eaux superficielles
B.1.2 Formes physiques de la MO
a) Matière Organique Particulaire (MOP)
b) Matière organique dissoute (MOD)
B.1.3 Constituants de la matière organique dissoute
B.1.3.1 Matière organique naturelle
a) Substances non humiques
b) Substances humiques
b.1) Propriétés chimiques
b.2) Propriétés physico-chimiques des matières humiques
B.1.3.2 Matière organique anthropique (Micropolluant organique)
B.2 Caractérisation de la matière organique
B.2.1 Caractérisation chimique
a) Analyse élémentaire
b) Analyse fonctionnelle
B.2.2 Caractérisation physico-chimique de la matière organique
a) Taille des molécules (Techniques de taille)
a.1) Filtration
a.2) Chromatographie d’exclusion stérique
b) Hydrophobie et acidité
B.2.3 Méthodes de caractérisation
a) Indice permanganate
b) Demande chimique en oxygène (DCO)
c) Demande Biochimique en Oxygène (DBO)
d) Analyse du Carbone Organique
e) Analyse de l’Azote Organique (AOD)
f) Absorbance dans l’ultraviolet (UV)
B.3 Extraction et concentration de la matière organique
B.3.1 Extraction liquide – liquide
B.3.2 Extraction liquide – solide
a) Principe
b) Les différents supports
b.1) Silices greffées
b.2) Echangeurs d’ions
b.3) Charbon actif
b.4) Résines adsorbantes XAD
b.5) Mélange de supports
B.4 Analyse de la matière organique concentrée
Partie I.C : Les pesticides
C.1 Classification
C.1.1 Classification par catégorie de produits
a) Les herbicides
b) Les fongicides
c) Les insecticides
C.1.2 Classification en fonction de la nature chimique
C.2 Dispersion des produits phytosanitaires dans l’environnement
C.2.1 Dégradation
a) Dégradation biotique
b) Dégradation abiotique
C.2.2 Rétention
C.2.3 Transferts
a) Transfert vers l’atmosphère ou volatilisation
b) Transfert vers les eaux de profondeur
c) Transfert vers les eaux de surface
C.3 Toxicité des pesticides
I.D : Matière organique de l’eau du Barrage de Timgad
D.1 Pesticides utilisés dans la région de Batna
D.2 Analyse de la MO de l’eau du Barrage
Chapitre II: Méthodes Expérimentales
II.1 Introduction
II.2 Réactifs et solutions
II.2.1 Produits
II.2.2 Solvants
II.2.3 Supports
II.3 Méthodes analytiques
II.3.1 Matières en suspension et sels dissouts
II.3.2 Analyses physico-chimiques des eaux du Barrage
a) Dosage volumétrique
b) Dosage colorimétriques
II.3.3 Méthodes de caractérisation de la Matière organique
a) Oxydabilité au permanganate de potassium
b) Demande chimique en oxygène (DCO)
c) Azote total : méthode de Kjeldahl
d) Demande biochimique en oxygène (DBO)
II.3.4 Méthodes spectrométriques
II.3.5 Méthodes Chromatographiques
II.4 Démarche expérimentale
II.4.1 Méthodologie de prélèvement, de filtration et de conservation
des échantillons
a) Flaconnage de prélèvements
b) Prélèvements manuels sur le terrain
c) Filtration et Conditionnement des échantillons
II.4.2 Méthodes de Concentration de la MO et d’extraction des pesticides
a) Extraction liquide–liquide
b) Extraction liquide-solide
Chapitre III: Résultats et discussions
III.A Site d’étude : Barrage de Koudiat Medouar
III.A.1 Localisation et situation géographique
III.A.2 Objectif de l’aménagement
III.A.3 Caractéristiques Principales de l’aménagement
III.B Analyses physico-chimiques de l’eau du barrage
III.B.1 Effet de la profondeur du point du prélèvement
III.B.2 Efficacité du traitement appliqué
III.B.3 Prélèvements en amont et en aval
III.C Analyse de la matière organique
III.C.1 Paramètres globaux de caractérisation de la MO
III.C.2 Analyse par les méthodes spectroscopiques
III.C.2.1 Analyse par spectroscopie infrarouge (IR)
III.C.2.2 Analyse par spectroscopie UV-Visible
III.C.3 Analyse par les méthodes chromatographiques
III.C.3.1 Chromatographie sur couche mince
III.C.3.2 Chromatographie en phase gazeuse
a)Recherche des substances humiques dans l’eau du barrage
Détermination du potentiel de formation des trihalométhanes (THM
III.C.3.3 Analyses en HPLC
III.C.3.4 Analyses en GC-MS
Conclusion générale
Références bibliographiques
Annexes
Annexe 1 : Méthodes d’analyses
Annexe 2 : Paramètres de caractérisation
Annexe 3 : Courbes d’étalonnage (Analyses par HPLC)

CLiCours.com :  Influence de l’estimateur de la matrice de covariance sur les résultats de classification

Extrait du mémoire évaluation de la matière organique dans l’eau du barrage de Timgad

Chapitre I : Partie bibliographique
I.A / Généralités sur les eaux
A.1 Introduction
L’eau est une ressource indispensable à toutes les formes de vie et aux écosystèmes de la Terre. De plus, c’est l’élément clé pour la santé humaine, l’agriculture et l’industrie.
L’eau recouvre 70% de la superficie du globe, mais malheureusement 97 % de cette eau est salée et non potable et ne convient pas à l’irrigation. L’eau douce, elle, représente 3% de l’eau totale de notre planète. Dans ce faible pourcentage, les rivières et les lacs représentent 0,3%, alors que tout le reste est stocké dans les calottes polaires glacières (Hernández, 2006).
Aujourd’hui, au vingt-et-unième siècle, l’eau est devenue encore plus importante qu’elle ne l’était dans le passé en raison de l’urbanisation et de la croissance démographique rapide dans les pays en développement, associés avec les effets des changements climatiques.

Evaluation de la matière organique
La répartition des ressources en eau douce dans le monde est très inégale. Les régions du monde les plus pauvres en eau douce sont le Proche-Orient et l’Afrique.
Les pays arabes, qui présentent des zones arides et semi-arides, sont parmi les plus pauvres en eau. Les causes de la diminution de l’eau douce disponible sont multiples. Parmi les plus importantes, on trouve le taux actuel d’accroissement démographique, les usages domestiques, la consommation accrue de l’eau par l’agriculture, la pollution industrielle, la salinisation… (Paquerot, 2007).

Evaluation de la matière organique
A.2 Cycle de l’eau
L’eau parcourt un cycle éternel. Chauffée par le soleil, l’eau des océans, des mers, des rivières et des lacs s’évapore. A ce volume s’ajoute la vapeur d’eau issue de l’évapotranspiration des plantes. Toute cette vapeur d’eau provoque la formation, dans la haute atmosphère, des nuages qui, par condensation se transforment en précipitations (pluie, neige, grêle) ou de brouillard. La plus grande partie de l’eau tombe directement dans les océans. Le reste atteint les continents, où 60% s’évapore à nouveau, seul 25% s’infiltre dans la terre et alimente les nappes souterraines. Enfin, 15% ruisselle et rejoint les cours d’eau … pour retrouver ensuite l’océan, puis le cycle recommence (Gillis, 1998).
…………..

Si le lien ne fonctionne pas correctement, veuillez nous contacter (mentionner le lien dans votre message)
Mémoire Online: Evaluation de la matière organique dans l’eau du barrage de Timgad (1.8 MO)  (Cours PDF)
Evaluation de la matière organique

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *